Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2271/trackback

  1. Encore une recette extraordinaire….merci de partager tes connaissances et tes idées.
    Beurre de lait de coco, je rêve tout haut !

    Commentaire par Mystic — 17 juillet 2010 à 14 h 22 min

  2. Beurre de lait de coco (en fait du beurre de coco, non ? La description de ton lien fait la différence entre le beurre (ou huile) de coco et l’huile de coprah…), bref, ça, plus la poudre de perle, plus le CO2 de lavande, je plane hi hi !!!
    Ton lait doit VRAIMENT être superbement agréable !! Merci pour cette recette ^^

    Commentaire par Sealeha — 17 juillet 2010 à 14 h 54 min

  3. Mystic, bonjour et toi aussi Sealeha, alors, allez voir le lien que j’ai mis pour le beurre de lait de coco. C’est vraiment très agréable et cela vaudrait la peine de faire quelque chose très axé là dessus avec du monoï par exemple, car l’odeur est délicieuse !

    Le C02 de lavande est très intéressant : très calmant, très anti inflammatoire et … il sent
    bon !

    Commentaire par Irène — 17 juillet 2010 à 16 h 33 min

  4. l’absolue de fleur de kewra…. ça donne envie! trés belle formule…d’autant que je viens d’apprendre que le co2 de lavande existe…merci pour la recette

    Commentaire par Nepenthes — 17 juillet 2010 à 17 h 33 min

  5. Irène, merci beaucoup pour cette belle recette qui est la bienvenue avec la chaleur qu’on subit en ce moment.

    Ce lait a une très jolie couleur.

    Commentaire par Colchique — 17 juillet 2010 à 17 h 34 min

  6. Ben! je n’ai pas eu la notification aux abonnés du blog pour ce post!heureusement que je fais toujours ma promenade sur Potions
    Ton lait réussi est superbe et j’aime beaucoup les ingrédients et le nom “perles solaires” cela lui irait bien aussi…Tes accents d’actifs sont bien inspirés et je suis conquise, d’autant que j’ai dans les doigts un beau ratage…mais juste écouter
    et pressentir l’odeur de l’absolue de kewra!!
    Au soleil, on met aussi le joli chapeau sur nos têtes distinguées, pour protéger nos beaux visages
    et corps…Très lumineux et musical ce lait Madame

    Commentaire par mlk — 17 juillet 2010 à 18 h 04 min

  7. Je vois que nous avons craqué pour la même absolue!
    Je regrette qu’elle soit diluée mais tu me rassures sur la puissance du parfum dans une émulsion.

    J’aime beaucoup le couple d’esters de sucre L-7D et SWA-10D aux noms de code barbares.
    Il en faut si peu que c’est à chaque fois un petit frisson sur la capacité de leurs bras costauds.

    La couleur est-elle due uniquement à la carotte et au buriti?

    Seulement 21,4% de phase grasse. On nous l’a changée!
    Tu dois avoir vraiment très chaud pour cela Irène ^_^

    Beurre de lait de coco n’est-ce pas une manière bien jolie de dire huile de coco odorante? Car c’est la seule manière de maintenir l’odeur du beurre il me semble.

    Je voudrais informer ceux qui en chercheraient ici que celle d’Emile Noêl est formidable et existe en 2 conditionnements.

    Merci Irène pour ce joli rafraichissement même si le soleil nous a un peu oubliés ces jours-ci!

    Commentaire par michele — 17 juillet 2010 à 19 h 11 min

  8. Un lait tout léger, léger ! serait-ce canicule par chez toi ?
    Avec deux esters de sucre en émulsifiant il doit être à la fois doux, léger et frais sur la peau. Mais avec tous ces CO2 de choix – dont celui de lavande – la peau est très chouchoutée. Cette absolue de kewra me fait bien envie, surtout si son parfum rappelle l’Inde autant que l’eau que l’on trouve dans les épiceries indiennes de Paris. Et les huiles végétales sont tout aussi merveilleuses : c’est un sérum corporel pour “poules de luxe”, ça !
    Mais je dois être un peu ramollie ce soir car je ne comprends pas pourquoi “Messidor” ?
    Bon ça ne m’empêche pas d’être béate d’admiration devant ce lait et je m’incline très bas, Iléno-San.

    Commentaire par lolitarose — 17 juillet 2010 à 23 h 26 min

  9. quelle jolie formule ensoleillée, Irène…

    pour le beurre de lait de coco, je me demande si ce n’a pas à voir avec une creme de coco que j’achète chez les Indiens, qui contient effectivement des parcelles de coco et qui embaume (bon, je m’en sers dans les gateaux et les currys!)
    j’avais rapporté d’asie de la poudre de perles, tu m’y fais repenser, il faudra que je la resorte, mais la mienne n’a pas une granulométrie très très fine. (il me semble qu’on en trouve aussi chez TKB).
    Quant à l’absolue de fleurs de kewra, son parfum de rose orientale doit être merveilleux, quand on connait la puissance de la simple eau de kewra!

    j’imagine bien une langoureuse espionne se pschitter de ce lait fatal dans un wagon de l’Orient Express avant de séduire un bel ennemi…

    PS qu’est-ce que ça sent l’hydrolat de famonty?

    Commentaire par venezia — 18 juillet 2010 à 10 h 29 min

  10. Où as-tu pris ton extrait CO2 de lavande belle Irène ?

    Et dis-moi, cette poudre de perles, quels bienfaits apporte t-elle ?

    Commentaire par Nansou — 18 juillet 2010 à 13 h 48 min

  11. Bonjour à toutes ! Et excusez-moi de vous répondre en bloc.

    Alors, voici les informations données par Copaiba pour son beurre de lait de coco :

    “Contrairement au beurre de coco, issu de la pulpe séchée, ce beurre provient de la pulpe fraîche, lui permettant ainsi de conserver sa délicieuse odeur caractéristique.”

    Il sent merveilleusement bon et, pour répondre à Venezia, il n’y a aucune particule de coco.
    L’hydrolat de famonty n’a pas une odeur enchanteresse … il me rappellerait plutôt celle de l’achillée !

    Je n’ai trouvé de l’extrait C02 de lavande que chez The Herbarie. Si l’une d’entre vous a une autre adresse … Il est puissant, très agréable et très “soignant”. Je l’aime vraiment beaucoup.

    Ah, l’absolue de fleur de kewra ! Imaginez un mariage mystérieux entre la rose et le jasmin, c’est splendide. Et je l’ai diluée … Il faut que je la trouve en absolue pure !

    La poudre de perle d’eau douce me paraît avoir une composition intéressante.

    Pour la couleur, Michèle, je pense plutôt buriti et argousier … mais effectivement, il n’y a rien d’autre (à part la carotte).

    Lolita-San : messidor = mois des moissons = juillet …

    Ici, il n’a pas plu depuis une éternité, il fait vraiment très chaud. Mais il glisse bien ce lait, il est agréable. Ce n’est quand même pas ce que je préfère concocter mais il est parfaitement adapté à la situation et bien protégé dans son flacon sprayable.

    Merci à vous toutes !

    Commentaire par Irène — 18 juillet 2010 à 19 h 33 min

  12. Ben moi, le mica, j’ai un gros problème avec : on le voit pas, il brille pas et, surtout, je me retrouve, à l’application, avec plein de petits grains marron (c’est du mica noisette, que j’ai essayé plusieurs fois) qui collent à la peau.
    J’aimerais bien connaitre la formule magique que tout le monde semble connaître … sauf moi !

    Commentaire par Coccinelle — 10 août 2010 à 13 h 11 min

  13. Pour moi, la formule magique est la suivante : tu mélanges du mica argent avec ton mica or (ou noisette). C’est le contraste entre les deux qui fait ressortir la brillance.
    Essaie, tu verras, cela marche très bien.

    Commentaire par Irène — 10 août 2010 à 13 h 15 min

  14. Et le secret pour qu’il se voit sans s’amalgamer en boulettes sur la peau ? Car c’est ça le plus gros problème (en plus de nep pas se voir, ne pas briller). Comment tu l’incorpore au reste, toi ?
    Merci, en tous cas de la rapidité de la réponse et de ce super blog.

    Commentaire par Coccinelle — 10 août 2010 à 14 h 24 min

  15. Merci Coccinelle mais je n’ai jamais eu aucun problème pour incorporer les micas. Je le fais à la fin, en mélangeant bien. Tu saupoudres, tu mélanges, tu ajoutes, tu mélanges encore.

    Essaie ma façon de faire en mélangeant les micas argent et les autres.

    Commentaire par Irène — 10 août 2010 à 14 h 51 min

  16. […] J’ai déjà utilisé cette association ICI. […]

    Ping par LAIT RESPLENDISSANT — 10 septembre 2010 à 17 h 56 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,910 Propulsé par WordPress.