Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2306/trackback

  1. Rho qu’il est beau ! J’adore les fêves de cacao sur le dessus !

    Commentaire par Nansou — 8 mai 2010 à 16 h 50 min

  2. Irène,

    les photos et l’histoire sont aussi jolis que le savon!
    je trouve que cette Bineta est un peu pistonnée quand même!

    Quand tu écris benjoin, c’est de l’He ou de l’absolue? As-tu remarqué une différence entre les deux pour la tenue des parfums? Je me contente de diluer les He dans de la teinture de benjoin car mon HE est devenue particulièrement glu glu

    Commentaire par venezia — 8 mai 2010 à 20 h 05 min

  3. Nansou, merci !

    Venezia, j’ai remarqué que l’absolue tient mieux le parfum mais cela ne concerne pas seulement le benjoin. J’ai été très surprise, dans le savon Lolita de la bonne tenue du parfum alors que j’en avais mis peu mais des absolues.

    Que veux-tu, j’ai une tendresse particulière pour Bineta, c’était ma copine de classe !

    Commentaire par Irene — 8 mai 2010 à 20 h 46 min

  4. Merci pour ce précisions Irène, c’est très intéeressant ce que tu dis à propos des absolues et de leur tenue, c’est une vraie piste à creuser (plus que celle des CO2 dans les savons qui sont mangés par la soude, en tout cas dans mes expériences)

    Commentaire par venezia — 8 mai 2010 à 21 h 09 min

  5. Il est magnifique comme toujours, et moi qui ai eu la chance de la voir en vrai, je peux vous assurer qu’il est encore plus beau qu’en photo. En plus il a un parfum gourmand de chocolat. On en mangerait, on dirait un cake sacher,mais pas les copies des grandes surfaces, l’original qui se déguste dans les patisserie viennoises.

    Quant à Bineta, elle ferait mieux de remplacer son Mamadou par un chat, bien plus fidèle qu’un homme!!

    Commentaire par Pat0212 — 9 mai 2010 à 0 h 48 min

  6. Savons tableaux, savons gris-gris, un champ infini pour l’imagination que la savonnerie !
    Je ne connais pas le beurre de café, est-ce que tu l’as fait toi-même, Irène ?

    Commentaire par chabou — 9 mai 2010 à 8 h 11 min

  7. Irène, j’imagine bien Bineta en boubou en train de porter son magnifique savon avec un beau sourire malicieux… est-ce à cause de la beauté du savon ou bien à cause de ses intentions???

    Chabou, Tartopom avait déjà mentionné le beurre de café dans une des ses recettes de beurre corporel.

    Commentaire par Loulou — 9 mai 2010 à 15 h 39 min

  8. Message personnel : Pour Chabou et mes autres correspondants (e) : problème avec ma messagerie ! Tous mes mails reviennent.

    Commentaire par Irene — 9 mai 2010 à 17 h 08 min

  9. Chabou, mon beurre de café venait de chez missmiss mais, désormais, je vais faire mes beurres moi même car nous avons plusieurs recettes données par Michèle et Venezia aussi je crois.

    J’adore l’odeur de ce beurre mais il n’est pas si facile à intégrer dans les produits …

    Commentaire par Irene — 9 mai 2010 à 17 h 11 min

  10. Loulou, une femme a ses secrets …

    Commentaire par Irene — 9 mai 2010 à 17 h 12 min

  11. Ma chère Irène,

    Je suis très touchée que tu aies repris le flambeau pour tenir la main de Bineta!

    C’est une très belle histoire que tu nous as racontée et quand je regarde ce gri-gri savon, c’est évident que la “braguette de l’homme est ficelée” pour un bon moment.

    Pardonne la trivialité de cette expression mais j’ai adoré l’emballage et la composition du savon!

    Ce serait si bon que d’autres savonnières amoureuses d’hommes forcément exceptionnels ne lâchent pas la main de Bineta et l’accompagnent avec leurs recettes de savons ensorceleurs.

    On devrait avoir ici quelques pépites comme vous savez toutes en fabriquer dans le secret de vos cerveaux et cuisines.

    Dis moi tout de même quelle est la composition de la couche inférieure, la plus claire. Est-ce celle qui contient l’argile rouge?

    Merci, merci!

    P.S. : Tsss! Tss, Bineta aurait-elle des secrets pour nous?

    P.S. bis: Le macérat de café moulu sur huile végétale capte admirablement l’odeur de café. Il suffira de le transformer en beurre avec le bon épaississant comme tu le suggères.

    Dans un baume pour lèvres café/vanille, j’avais beaucoup aimé.

    Commentaire par michele — 9 mai 2010 à 17 h 43 min

  12. “Braguette de l’homme ficelée”?
    je ne connaissais pas cette expression Michèle mais je connais ” nouer l’aiguillette”
    je me souviens de ton baume café vanille très odorant.

    Irène,
    Effectivement, les gris gris avec les rubans, … hum, tu ne serais pas aussi un peu sorcière?

    Commentaire par venezia — 9 mai 2010 à 19 h 00 min

  13. Cette histoire est superbe !
    Et j’ADORE le packaging de ton savon.
    Merci de nous épater à chaque occasion , bisous

    Commentaire par Mystic — 9 mai 2010 à 19 h 38 min

  14. Michèle, j’ai adoré faire ce savon. Comme on le dit en peinture, “j’étais le baobab” et tout le reste.

    La couche la plus claire contient l’argile blanche et j’affectionne d’en laisser des petites particules ; comme le café en poudre est dans toute la lessive, cela rendait la route bien vivante. Effectivement, on pourrait penser que là se trouve l’argile rouge, mais non.

    Une femme amoureuse, surtout avec l’appui de ses “autres”, est forte, très forte …

    Venezia, “braguette de l’homme ficelée” c’est joyeusement explicite !
    Quand mon homme a vu ce savon, il a seulement eu ce commentaire que j’estime fort réjouissant : “tu ne vieilliras jamais !”.

    Mystic, tu le sais, j’admire infiniment tes savons, alors un compliment de ta part me fait très plaisir.

    Commentaire par Irene — 9 mai 2010 à 19 h 54 min

  15. Wow !
    La savonnerie comme la sorcellerie nous valent des histoires superbes !
    Et je vois bien Irène commencer à gamberger sur les “deuxième bureau” et élucubrer un savon au fil de ses nuits….
    Jusqu’à nous épater !
    Quel fin tissage entre l’esprit et la sculpture/fonderie de la matière !
    Je me souviendrais que les savons aussi peuvent servir à nouer (et dénouer pour la première dame ?) la braguette des hommes….
    et même par procuration (à la lecture) puisque l’homme de ta maison y est encore sensible…
    Si Yulaan dit que les savonnières sont folles, moi je rétorque qu’elles sont puissantes !

    Commentaire par Lyjazz — 9 mai 2010 à 21 h 35 min

  16. Irène, L’africaine
    Je t’imagine bien souriant , façonnant ton “gri gri de coeur pour nouer le grand appétit du coureur, sauf dans tes bras
    Ma soeur c’est un vrai roman à la “cocorico Madame Poulette”
    Je suis sûre que nos femmes sortilèges vont s’allier et devenir des supers mama benz, et vont regarder de haut le pauvre Mamadou
    qui en oubliera de courir à ses bureaux, trop fier de ses femmes
    Ce savon est un vrai cadeau , Mamadou aura au moins la reconnaissance du ventre
    Allez mon africaine , pense à réparer ton ordi que je te dise “bonne nuit” et bises fortes

    Commentaire par mlk — 9 mai 2010 à 22 h 34 min

  17. Pat, coucou !
    Merci de ta visite je vais aller voir si tu as trouvé un slogan …

    Lyjazz, j’aime beaucoup ton commentaire. La peinture et la sculpture déteignent sur mes savons !
    Et je me suis régalée à faire ce savon. Bineta m’a appris à lire, je lui devais bien un coup de main !

    Mlk, il est chouette mon “gri-gri” … Comme tu dis, pauvre Mamadou, il est bien mal parti pour continuer ses bêtises. Ah, les mama benz, qu’est-ce que j’admirais leur allure, des femmes fortes.
    Bises

    Commentaire par Irene — 10 mai 2010 à 14 h 44 min

  18. Héhé, voici le savon au café en quastion ! :P
    J’avais aussi envie de l’associer avec du cacao. ;) superbe marbrage !! :DD
    A bientot !

    Commentaire par Leilanight — 15 mai 2010 à 1 h 09 min

  19. c'est le B.o.S du jour . Félicitations. Binta m'a fait sourire.

    Commentaire par swanee — 8 décembre 2011 à 22 h 28 min

  20. J'aime beaucoup !! L'histoire fait rêver de savon :)  Le savon lui même me fait penser aux poteries fait main couleur de terre !

    Commentaire par Mariejoe — 9 décembre 2011 à 7 h 01 min

  21. Merci Swanee, je suis très honorée.

    Commentaire par Irene — 9 décembre 2011 à 10 h 30 min

  22. Bonjour MarieJo  et merci. Je me suis régalée à faire ce savon !

    Commentaire par Irene — 9 décembre 2011 à 10 h 32 min

  23. La recette est un envoutement ,dommage qu on ne peut pas le tester

    Commentaire par Médina — 9 janvier 2012 à 14 h 03 min

  24. Merci Médina !

    Commentaire par Irene — 10 janvier 2012 à 10 h 31 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,988 Propulsé par WordPress.