Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2328/trackback

  1. Beau beau beau beau!!!!!bravo j’adore !

    Commentaire par Anouck 31 — 5 mars 2010 à 20 h 57 min

  2. Superbe ! et cette poudre incroyable !

    Commentaire par Mystic — 5 mars 2010 à 21 h 01 min

  3. Il est sublime, vraiment magnifique!
    Pourras-tu nous dire si les couleurs évoluent au fil du temps??
    Merci pour cet essai très réussi!
    celine

    Commentaire par denva — 5 mars 2010 à 21 h 04 min

  4. divinement féminin ma douce Irène … il te ressemble … à la fois complexe et pourtant si accessible ;)
    je t’embrasse bien fort

    Commentaire par cece — 5 mars 2010 à 21 h 10 min

  5. Quelle merveille! Enfin on a pas encore inventé le mot pour décrire ce savon si beau. J’adore ces couleurs douces. Si tu continues à ce rythme – ce que j’espère – il va falloir réécrire le Littré pour trouver un vocabulaire adpaté à tes merveilles.
    Je reste sans voix devant cette splendeur. Puis-je t’en demander un petit bout pour mettre dans mon musée à côté du savon neige que j’aime tant?
    Tu mets la barre de plus en plus haut. Tu nous emmènes au septiemme ciel du savon.
    Je t’embrasse

    Commentaire par Pat0212 — 5 mars 2010 à 23 h 18 min

  6. septième ciel, excuse moi pour la faute

    Commentaire par Pat0212 — 5 mars 2010 à 23 h 19 min

  7. une merveille, bravo.

    Commentaire par tite marie — 6 mars 2010 à 0 h 29 min

  8. J’adore la dernière photo
    On se croirait dans un chemin de montagne, dans les cimes embrumées à la poursuite de la légende de la dame blanche
    ou Ileno San, feerique la Malva
    Tu nous donneras plus de détails sur la cochenille, bêbête que je ne connais pas et que je suis prête à écrabouiller pour ce purple
    mais peut être est ce le mélange, argile rose, carmin?
    Bon, moi je ne nettoie pas la cuisine, je vais planer, me promener et divaguer sur les traces de ce beau savon

    Commentaire par mlk — 6 mars 2010 à 0 h 57 min

  9. Magnifique!

    Commentaire par soelisourire — 6 mars 2010 à 9 h 03 min

  10. De très jolies couleurs effectivement !

    Commentaire par Sealeha — 6 mars 2010 à 9 h 09 min

  11. Quel magnifique marbrage tu as obtenu, le violet parfait.

    Commentaire par ka fée — 6 mars 2010 à 9 h 13 min

  12. Dis-moi Irène, tu mets tes attars tels quels dans la pate pour la parfumer ?

    Commentaire par Nansou — 6 mars 2010 à 9 h 15 min

  13. Quel beau résultat en effet ! comme toi, je travaille à la pâte ultra fine ça laisse plus de temps pour les ajouts :-) tu laisses macérer ta poudre combien de temps dans l’hv ? je fais actuellement un macérat de résine de sang de dragon et je ne sais pas trop combien de temps je dois le laisser avant de m’en servir ;-)

    Commentaire par ambrelune — 6 mars 2010 à 10 h 11 min

  14. Il est trop beau! Trop joli marbrage!

    Commentaire par Ninie — 6 mars 2010 à 10 h 15 min

  15. Bonjour à toutes et merci.

    Mais je ne maîtrise pas vraiment la technique du marbrage, il y a beaucoup de hasard dans le résultat…

    Celine, bien sûr, je donnerai des informations sur l’évolution de la couleur.

    Pat et Cece, je vous écouterai toute la journée !
    Bien sûr, Pat, je t’en garde un morceau avec plaisir.

    Ka fée, avais-tu essayé cette poudre ?

    Nansou, c’est un savon pour une occasion exceptionnelle, alors mettre des attars est très peu raisonnable (!). J’ai ajouté mon parfum à la trace, comme d’habitude.

    Ambrelune, la couleur se décante très vite. J’ai chauffé légérement pendant quelques minutes, cela suffisait.
    J’ai fait une teinture alcoolique de sang de dragon dans un but thérapeutique ; alors, je l’ai bien laissé trois semaines mais je ne pense pas que nous parlions de la même chose.
    Qu’est-ce que tu désires faire avec ?

    Ninie, ton blog est très joli, tu fais de bien belles choses …

    Mlk, j’ai mis des liens dans l’article ; oui, bien sûr, c’est le mélange de l’ensemble qui parvient à donner ces différents tons … plus l’intervention improbable de la soude !

    Mystic, l’argile aide bien à donner ce “poudré”.

    Commentaire par Irene — 6 mars 2010 à 10 h 36 min

  16. Aaah Irène, c’est vraiment trop beau! Tu as réussi à obtenir au moins 4 tons, non?

    Ce qui me plait ce sont les associations entre les colorants: argile + micas + cochenille + ultramarines…

    Est-ce que tu as pu les “penser” avant, pour faire ces mélanges ou as-tu laissé faire une espèce de hasard?
    Je dis espèce de hasard car je n’y crois pas pour une artiste peintre.
    Tu dois avoir une certaine intuition pour mélanger les couleurs.

    Car en savonnerie, chacun est différent dans le rendu. On n’obtient as tout à fait le même type d’opacité avec les argiles qu’avec des ultramarines par exemple.

    J’adore le résultat visuel mais quand je lis les ingrédients parfumants (hydrolats luxueux et attars…) j’en suis renversée d’aise!

    J’ai demandé à Mlk de m’apporter du macis il y a quelques jours pour mes tisanes (achetées là où elle a planté sa tente à demeure.
    Et je lis ici que tu as utilisé de l’HE de mace myristica, est-ce l’HE de macis?
    Si oui, peux-tu m’en dire un peu plus, je crois que j’adorerais.

    Je trouve aussi qu’Allerlei fait de gros efforts pour les francophones et ses ingrédients sont très bien pour ceux que j’y ai achetés.
    Un peu d’originalité ne fait pas de mal…

    Commentaire par michele — 6 mars 2010 à 11 h 48 min

  17. Les tons de violets sont vraiment très beaux, francs et colorés. De la poudre de cochenille? Je pensais que ça donnait du rouge carmin !!!!! En tout cas, très belle réussite.

    Commentaire par Luciefer — 6 mars 2010 à 12 h 00 min

  18. il est magnifique ton savon irene
    a mettre dans un bel écrin nacré aussi beau que ton savon
    l’effet du marbrage est a tomber raide,la couleur est sublime et la composition d’enfer
    que dire de plus que je suis encore une fois béate d’admiration

    Commentaire par wistiti — 6 mars 2010 à 12 h 34 min

  19. Michèle, il y a beaucoup de tons …

    Je réfléchis vraiment bien avant et aux ingrédients et aux couleurs et, effectivement, être familiarisée au monde des couleurs me donne une certaine facilité.

    Mais, en dehors des couleurs, là, j’avais décidé de laisser une part de hasard,(qu’il ne se gêne d’ailleurs pas de prendre quand cela lui
    chante !) effectivement, et j’ai mélangé mais pas finement l’argile et l’ultramarine rose de façon à obtenir, justement, plusieurs tons.
    De même, dans le macérât de cochenille, j’ai jeté une pointe de couteau de carmin mais sans chercher à homogénéiser.

    Allerlei avance doucement mais sûrement et la personne qui s’en occupe est vraiment très bien, très à l’écoute et disponible. J’ai beaucoup apprécié qu’elle ait donné un pourcentage de ses bénéfices, sur les commandes d’une journée, pour Haïti.

    Oui, l’HE de mace myristica et celle de macis sont les mêmes. Ce n’est pas très facile à harmoniser, un peu comme le clou de girofle si tu vois ce que je veux dire. En fait, je cherchais un moyen de “corser” ma synergie afin qu’elle ne soit pas trop “molle”.

    Luciefer, je pense que cela doit dépendre également de la quantité mais, quand même, c’est nettement vers le violet/mauve.

    Wistiti, bonjour, ravie de te lire et merci !

    Commentaire par Irene — 6 mars 2010 à 13 h 17 min

  20. Quel savon précieux, Irène ! Les attars me font rêver depuis un moment mais je n’ai pas encore franchi le pas de la commande. je me demande comment je fais pour être aussi raisonnable ;)
    Ces rendus de couleurs sont magnifiques, quant aux marbrages “hasardeux”, ma foi j’y vois quand même la magie de certaine Fée…
    Il est superbe Irène, bravo !

    Commentaire par lolitarose — 6 mars 2010 à 18 h 47 min

  21. Bravo pour le violet, Irène, on sait maintenant qu’on peut l’obtenir de façon naturelle, sans l’aide de la trop capricieuse orcanette !
    Un pas de plus.

    Commentaire par chabou — 7 mars 2010 à 7 h 43 min

  22. Merci pour ta réponse Irène ! ah tu l’as fait chauffé ? je fais un macérat de sang de dragon pour l’inclure dans un savon et voir quelle couleur/ texture/ odeur on obtient. J’ai mis de la résine réduite en poudre dans 30g d’hv de pépins de raisins, ensuite je la filtrerais pour l’ajouter à la trace ou dans les huiles, as-tu déjà essayé cette résine dans un savon ?
    Bon dimanche !

    Commentaire par ambrelune — 7 mars 2010 à 13 h 43 min

  23. Lolita-San, les attars sont complexes, différents avec une telle personnalité qu’ils faut vraiment y aller doucement.
    Moi non plus je ne comprends pas que tu aies résisté … surtout qu’ils sont bien dans le Jardin des Mille Merveilles …
    Ton kimono se trouverait ravi d’embaumer un attar de … rose !

    Chabou, alors, là, promis, juré, je n’essaierai plus jamais de faire autre chose avec l’orcanette que ce qu’elle m’offre si bien : du gris. Mais ce sont vraiment de beaux tons de gris avec des nuances.

    Ambrelune, non, je n’ai pas tenté de colorer du savon avec du sang de dragon. Oui, j’ai fait un macérât pas vraiment à chaud, je dirais tiède. Finalement, j’essaierai de nouveau, ce n’était peut-être pas indispensable. Et je me suis compliquée la vie en le filtrant ce que j’aurai pu éviter, la poudre de cochenille étant tellement fine. Autant d’hypothèses à vérifier !

    Je ne me souviens pas avoir vu des savons colorés avec cette résine ; tu nous diras !

    Commentaire par Irene — 7 mars 2010 à 14 h 52 min

  24. Incroyable: on dirait des morceaux de nuage arrachés à un ciel d’orage!

    je suis très intriguée par le tamal attar dont j’ignorais totalement l’existence; il est fait avec quoi?

    Autre interrogation: le macis est-il très différent de la muscade au nez? je me souviens avoir rapporté il y a une dizaine d’années des écorces de macis des Célèbes, elles étaient si parfumées que je n’ai pas pu les utiliser en cuisine; c’était come de la muscade dopée à la dynamite!

    en tout cas, le parfum de ce savon doit être extraordinaire…

    Commentaire par venezia — 8 mars 2010 à 22 h 39 min

  25. Venezia, bonjour et merci !

    Le kamal attar est fait avec du de l’absolu de lotus et, évidemment du santal. Cela donne quelque chose de profond, très prenant et je l’ai ajouté car le hina était très puissant.

    Commentaire par Irene — 9 mars 2010 à 13 h 17 min

  26. Erreur dans un lien

    Le lien pour le cochenille moulu: “Ma poudre de cochenille vient de LA
    Des informations ICI, LA” est malheureusement faut. Il s’agit du site “TEST” de la boutique en-ligne. Le lien correcte va ici:
    http://www.allerlei-praktisches.ch/shop/product_info.php?products_id=775.

    Sincèrement, Margarete

    Commentaire par Margarete — 10 mars 2010 à 17 h 23 min

  27. Quand je le disais que vous étiez attentive …
    J’ai rectifié, merci !

    Commentaire par Irene — 10 mars 2010 à 18 h 28 min

  28. Bravo Irène pour ces belles couleurs.

    Commentaire par Catherine — 17 mars 2010 à 5 h 55 min

  29. Je reviens pour vous dire que les couleurs ont plus que tenu ! On dirait même qu’elles sont accentuées.

    Mais petit problème : la partie la plus foncée déteint. Je sais bien que lorsque l’on se savonne, on s’essuie mais je tenais à vous apporter cette précision.

    Commentaire par Irene — 10 avril 2010 à 11 h 36 min

  30. Magnifique !! je suis scotchée par la beauté de ce savon !! ces couleurs ouah , ce marbrage , je suis conquise !

    Commentaire par Gwen — 13 août 2010 à 16 h 36 min

  31. Merci Gwen ; je connais ton blog, il est très sympathique !

    Commentaire par Irène — 13 août 2010 à 16 h 42 min

  32. Je suis fascinée par son parfum… de jasmin, alors qu’il n’en contient pas. un  luxe incroyable,  ce savon

    encore merci

    Commentaire par venezia — 29 avril 2011 à 22 h 30 min

  33. Tu imagines Venezia que cela fait plus d’une année que je l’ai fait !

    Je suis aussi surprise de ce que tu me dis mais je n’en ai pas gardé pour moi, donc, je ne sais pas pourquoi il a une odeur de jasmin alors que je n’en n’ai pas mis ! aurais-tu une idée ?

    Commentaire par Irène — 30 avril 2011 à 9 h 55 min

  34. je suis allée voir un peu les attars… peut être cela vient-il d’eux en association avec le patchouli? Le parfum était capiteux avec une note fraiche

    Commentaire par venezia — 30 avril 2011 à 13 h 11 min

  35. Certainement Venezia, c’est pour cela que je dis qu’il faut faire très attention, lorsqu’on les emploi pour des parfums et y aller très doucement.

    Ceci dit, je constate, avec l’expérience, que le patchouli “soutient” bien les parfums.

    Commentaire par Irène — 30 avril 2011 à 14 h 18 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,951 Propulsé par WordPress.