Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2340/trackback

  1. waouhh!! je suis toujours aussi bouche bée de voir à quel point les autres filles et toi êtes équipés en produit divers et variés.
    tu crois qu’il serait possible de concevoir une recette plus… accessible?

    gros bisous Irène

    Commentaire par ambre1501 — 17 février 2010 à 21 h 46 min

  2. Coucou Irène, voilà une bien jolie interprétation de crème démaquillante à l’ancienne. Je suis assez surprise par tes phases qui mélangent gras et eau, j’essaie de compter pour retrouver le squelette général car j’aime beaucoup les démaquillants et je suis une mordue de leur peaufinage sans fin. Pourrais-tu nous donner la formule originale stp ?

    Le lien sur René Cerbelaud ne donne pas sur un pdf mais sur une recherche google. En tous cas je ne connaissais pas ce Monsieur, je cours m’informer sur lui avec grand plaisir.

    Commentaire par malegria — 17 février 2010 à 23 h 19 min

  3. J’adore la jolie Madame rétro en diable et un zeste coquine
    Il me semble que ce sont dans les livres de Mr Cerbelaud que l’herboriste des céphées puise aussi ces “détournements”
    Ton détournement est drôlement coquet et délicieusement suranné…Jasmin, Iris et rose des invites à une caline nuit je pense
    Tu nous diras les recettes à faire peur? les produits sûrement très corrosifs employés? je crois que Weleda emploie une cire de savon
    PPP s’interrogeait là dessus
    Irène, c’est à essuyer, pas à nettoyer à grande eau?

    Commentaire par mlk — 18 février 2010 à 0 h 34 min

  4. Notre sorcière Irène n’a pas fini de nous faire des recettes d’un autre monde avec ce manuel.

    Le savon dans la crème est quelque chose de surprenant pour nous mais, à l’époque, ça semblait très courant. Ta crème est jolie en tout cas.

    Commentaire par Catherine — 18 février 2010 à 6 h 44 min

  5. Les grandes coquettes …qui ne se maquillaient pas, ont du sauver leur peau à cette époque là. Les apothicaires étaient pour le moins violents dans leurs formulations (surtout ignorants je pense)
    Je ne sais quelle Belle des siècles passés est morte empoisonnée par une quantité énorme d’or qu’elle avalait !
    Mais le petit côté surrané a beaucoup de charme. Ce livre doit être très intéressant, Irène.

    Commentaire par chabou — 18 février 2010 à 6 h 56 min

  6. Moi c’est l’eau magnétisée qui m’interpelle !

    Commentaire par Nansou — 18 février 2010 à 7 h 32 min

  7. Ambre, merci mais je t’assure que c’est quelque chose de facile à reproduire, on peut en parler en MP sur les Céphées si tu veux.

    Hola Malegria ! Pour le lien, il n’y a pas d’autre solution que d’aller ensuite sur
    le lien “René Cerbelaud et les remèdes secrets” et là le pdf s’ouvre automatiquement.
    C’est vraiment un produit qui démaquille et nettoie très bien et j’en parle en connaissance de cause car moi aussi je recherchais une solution qui me convienne à ce sujet.
    J’ai ajouté les huiles, puis l’eau. C’est effectivement fort différent de ce que nous faisons d’habitude.

    mlk, c’est à laver, enfin personnellement, j’utilise mes grandes éponges fines.
    Lui, il était sage … mais on mettait même du formol dans les recettes !
    Il y a deux formules qui m’intéressent : une de cold cream et une autre avec, effectivement du savon pour faire un produit pour les cheveux.

    Catherine, c’est surprenant ce livre. Ce qui m’aurait intéressé vraiment c’est le tome 1 qui parle de la parfumerie …

    Chabou, elles se maquillaient ! Il y a même des formules. Pour être violents … mais souvent pas de façon innocente c’est pour cela que ce monsieur qui s’élevait contre ces pratiques a eu des procès (voir le pdf).

    Nansou, j’ai mis le lien sur l’eau magnétisée dans l’article

    Commentaire par Irene — 18 février 2010 à 9 h 39 min

  8. Tout ce que je lis sur les manières de faire d’avant me font frissonner !! Comme tu dis on a de la chance… Surtout en tant que cosméteuse maison ;o)
    L’eau magnétisée m’intrigue, je vais aller voir ton lien !
    Merci pour ta recette !

    Commentaire par Sealeha — 18 février 2010 à 9 h 58 min

  9. Moi aussi, intriguée par l’eau magnétisée, je file voir le lien!
    Merci pour ton adaptation.

    Commentaire par soleilsourire — 18 février 2010 à 10 h 58 min

  10. Merci beaucoup Irène d’avoir posté la formule originale, c’est très interessant de connaître ça. Je me régale.

    Commentaire par malegria — 18 février 2010 à 16 h 07 min

  11. Irène, un grand merci pour ce partage. J’adore les vieux livres et du coup les vieilles recettes. Je suis tjs aussi fan de ma recette de démaquillant… mais la tienne vaut le détour et la comparer à la recette d’origine est très intéressant. Michèle avait déjà fait cet exercice avec un vieux grimoire…

    Commentaire par Loulou — 19 février 2010 à 2 h 34 min

  12. Sealeha et soleil sourire, merci de votre visite.

    Malegria, c’est intéressant comme exercice, je suis heureuse que tu apprécies.

    Loulou, c’est amusant ! Tu lis dans ce grimoire : “recette recommandable” ou “très recommandable” ou “peu recommandable” ! Imagine si on postait ce genre de choses …

    Commentaire par Irene — 21 février 2010 à 11 h 43 min

  13. Encore une création exotique que j’admire de loin.
    Bisous

    Commentaire par Pat0212 — 22 février 2010 à 22 h 04 min

  14. Comme j’apprécie cette interprétation de formule anciennes Irène!

    J’ai le Cerbelaud de 1906 dont je me suis inspirée pour fabriquer mon bikini bôm:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/06/12/9538805.html

    C’est effectivement tellement émouvant d’ouvrir un vieux grimoire et d’y trouver des traces de celui qui l’a un temps possédé et utilisé.

    Je ne suis pas arrivée à retrouver ta formule dans le mien.
    Le chapitre sur les émulsions donne plusieurs recettes de laits pour le visage dont l’une intitulée lait d’amandes amères (déjà ça fait peur!) qui est dite inspirée du Hinds (la nôtre?) honey almond cream plus simple mais qui me parait dangereuse tout de même car elle contient de l’eau de laurier-cerise considérée comme extrêmement toxique!

    Je vous la recopie pour celles que ça intéresse:

    En grammes

    3 blanc de baleine
    3 cire vierge extra
    3.50 savon blanc de Marseille
    50 amandes douces mondées
    150 eau distillée de laurier-cerise
    100 eau distillée de rose
    0.15 acide salicylique
    50 alcool 90°
    30 glycérine neutre

    Il préconise de piler les amandes au mortier et une fois l’émulsion réalisée, de filtrer.

    Je pense comme tu l’as souligné que de telles formules devaient décaper à bloc et qu’il faut vraiment les prendre avec toute la prudence nécessaire.

    Ton livre est plus récent et cette formule semble avoir subi quelques aménagements plus prudents.

    En tous cas, bravo pour ton interprétation et je vais de ce pas lire la 2è version.

    D’après toi il y aurait eu une version spécifique sur les parfums?
    Le mien s’appelle “formulaire des principales spécialités de parfumerie et de pharmacie”.
    Rien ne laissait présager d’autres éditions.

    Merci Irène!

    Commentaire par michele — 23 février 2010 à 20 h 53 min

  15. Mon livre, Michèle a été édité en 1933 et il a pour titre : “formulaire de parfumerie” tome 2. Dans ce tome, il n’est pas question de parfums à proprement parler mais uniquement de formules pour laits, crèmes, savons à barbe, fards, etc.
    Je viens de recevoir le tome 1 (j’ai eu tellement de chance de le trouver)lequel ne concerne que les parfums.
    Je ne pensais pas que les parfums de synthèse fussent déjà tellement répandus … Mais il y a des renseignements fort intéressants sur la façon, par exemple, de se rapprocher d’une odeur de muguet.Des tableaux de mouillage, de réduction, etc.
    La classification des odeurs n’était absolument pas celle d’aujourd’hui.
    Je ferai sûrement un article à ce sujet.

    Commentaire par Irene — 24 février 2010 à 14 h 20 min

  16. Bonjour,

    merci d’avoir partagé cette recette à l’ancienne. Votre lien ne marche pas: http://www.laporte.ch/akimiti/?p=2338
    ( Je tiens à préciser que j’ai fait une autre version de cette crème ICI que je trouve supérieure. )

    Pourriez-vous partager avec nous cette 2ème version ? Merci.

    Commentaire par Reda — 8 octobre 2016 à 17 h 21 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

1,914 Propulsé par WordPress.