Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2371/trackback

  1. ma mère est atteinte du psoriasis des pied à la tête et ce n’est pas eau à voir
    j’aurais aimé lui faire une telle crème mais je ne possède même pas un ingrédients…un jour peut etre
    merci Irène pour cette recette qui doit etre génial

    Commentaire par ambre1501 — 4 janvier 2010 à 15 h 19 min

  2. j’ai vu ……..arriver le postage, Irène.
    Comme Ambre1501, j’ai pas le quart des ingrédients. Je veux bien croire que la petiote doit être soulagée !!!!!
    Je retourne voir si tu me dis d’où te vient ce beurre.
    Merci mille fois pour cette formule .
    Mlk va te pardonner, sois bien certaine.

    Commentaire par moune — 4 janvier 2010 à 15 h 24 min

  3. Si vous voulez, par l’intermédiaire des Céphées, contactez moi, on verra ce que vous pouvez faire avec ce que vous avez.

    Commentaire par Irene — 4 janvier 2010 à 16 h 03 min

  4. J’espère que tu vas pouvoir soulager cette petite, avec tous ces bons ingrédients, ça devrait être efficace! J’ai des berberis au jardin, quelle partie dois-je utiliser? Merci pour cette jolie formule, le plus difficile étant bien sûr de réunir les ingrédients!

    Commentaire par cristine — 4 janvier 2010 à 16 h 05 min

  5. Oh ! cette recette est hallucinante ! Je n’ai pas non plus tous les ingréidents mais je compte bien en acquérir quelques uns pour soulager mes crises… tu me bluffes toujours plus Irene !
    incroyable, cet elixir d’orchidée m’attire énormément…

    Commentaire par Nansou — 4 janvier 2010 à 16 h 13 min

  6. Mazette la foule d’ingrédients ! Je veux bien croire qu’une formule aussi travaillée et réfléchie puisse soulager ta petite et tant mieux !

    Commentaire par Sealeha — 4 janvier 2010 à 16 h 20 min

  7. Cristine, je crois qu’il ne faut pas faire soi même quelque chose avec cette plante car elle est vénéneuse. Sauf les baies. Mais tu peux acheter l’écorce séchée car c’est cette partie qu’on utilise pour les problèmes de peau en externe. C’est incroyable les propriétés de cette plante ! On utilise également les racine et l’aubier décoction à boire.
    Voici un lien :

    http://209.85.129.132/search?q=cache:ZXEBAwD78i4J:nature.jardin.free.fr/arbuste/ft_berberis_vu.html+utilisation+probl%C3%A8mes+peau+berberis&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=ch&client=firefox-a
    Au fait, Cristine, je crois que tu fabriques tes beurres. Aurais-tu l’obligeance de bien vouloir mettre, sur l’article de la crème du repos de la guerrière, le lien concerné vers ton blog (si je ne me trompe pas). Merci d’avance.

    Commentaire par Irene — 4 janvier 2010 à 18 h 34 min

  8. Ta crème est de nouveau un chef d’oeuvre, je suis sûre que ta fille ira mieux avec une telle potion.
    Bisous

    Commentaire par Pat0212 — 4 janvier 2010 à 19 h 34 min

  9. Pat, je te remercie de ta fidélité sur tous les posts de Potions ! En ce qui me concerne, crois moi, c’est beaucoup de réflexion et j’ai fait de nombreuses crèmes avant de parvenir à quelque chose qui convienne à ma fillotte.
    Bonne soirée à toi.

    Commentaire par Irene — 4 janvier 2010 à 19 h 40 min

  10. holala, elle en a de la chance de pouvoir tester une telle crème, je souffre moi même de psoriasis, mais étant débutante en cosméto home made, je n’ai pas le quart des ingrédients demandés, ça sera donc pour beaucoup plus tard, en tout cas félicitations pour cette recherche……

    Commentaire par Lamity — 4 janvier 2010 à 21 h 34 min

  11. Je me répète, mais nul pardon à qui ne faute que par sa belle âme
    Moi, j’allais encore faire la guignolotte, alors Irène tes soins sont bien venus
    Les filles il ne faut pas paniquer
    Il y a de l’helychrise magistrale et que nous pouvons faire
    on peut aussi se servir des teintures vendues en pharmacie
    les fleurs de bach sont aussi à notre portée
    Les eaux florales aussi (ortie, plantain, helychrise) et moi j’aurais joué aussi avec le curcuma pour ces problèmes
    Irène utilise toutes les pharmacopées
    Il me semble aussi qu’il faut chercher ces plantes soigneuses de maladies de peau éradiquées chez nous mais présentes sous d’autres latitudes qui n’ont pas de pharmacie et médicaments
    @Moune, sais tu que l’asa foetida est aussi un excellent protecteur cutané? il faudrait que nous passions outre son odeur
    et que ton époux nous aide
    Je crois qu’il ne faut vraiment pas hésiter à vouloir guérir comme Irène, en piochant les as de coeur
    Irène, j’admire cette énergie têtue

    Commentaire par mlk — 4 janvier 2010 à 22 h 33 min

  12. Parmi les plus importantes, tu as raison mlk, il y a le plantain et l’ortie. Le cucurma n’a pas réussi à ma fillotte mais vous pouvez essayer ; il y a aussi l’extrait de licorice (qui est l’extrait de réglisse qui est important).
    Vous pouvez faire vos macérâts de calendula, d’ortie.
    Chez Ormenis, il y a quantité de plantes, telles notre plantain :

    http://www.ormenis.com/aromatherapie/plantes-en-vrac/31/1/plantes-p.html

    le crab apple de chez Bach :

    http://www.ormenis.com/parapharmacie/fleurs-bach/316/9/crab-apple-el-flo-10ml.html

    et un tas de plantes, de jus, etc. Vous pouvez faire votre teinture de boswellia serrata.
    Puisez dans la recette, n’oubliez pas qu’une petite cure de désintoxication en interne sera la bienvenue et complétera le traitement. Vous pouvez trouver également des plantes en ampoules à ajouter dans votre crème.
    Et ne pas oublier qu’il faut beaucoup d’amour pour soulager le psoriasis !

    N’hésitez pas à poser des questions.

    Commentaire par Irene — 4 janvier 2010 à 23 h 07 min

  13. Ce n’est plus une crème ! c’est un tank ! un rouleau compresseur contre lequel madame psoriasis ne peut rien, c’est sûr et certain. Ça c’est ce que j’appelle de la synergie ! et mûrement réfléchie sans doute, te connaissant. Quelques remarques et questions (comme toujours ;) ) :

    – N’as-tu pas peur d’amoindrir les effets de tous ces constituants en te dispersant dans leur nombre ?

    je pense notamment à certaines redondances (camomille utilisée en CO2 et hydrolat par exemple) qui auraient pu être évitées au profits d’autres ingrédients. Et certains ingrédients dont tu aurais pu baisser la part au profit d’autres plus efficaces.

    - As-tu pensé à la calophyle inophylle et aux huiles amazoniennes comme l’andiroba ? Ce sont de merveilleux anti-inflammatoires pour la peau (qui vaut bien leur contrepartie olfactive ^-^)

    - Pourquoi seulement 1% de soothex ?

    - Je reviendrais à nouveau voir tout ça plus tard. J’ai l’impression de ne pas pouvoir prendre mesure de l’ampleur de cette crème en une seule fois ^_^

    Bisous

    Commentaire par Yulaan — 4 janvier 2010 à 23 h 07 min

  14. Yulaan, j’ai attendu d’être certaine que cette crème soit bien acceptée, bien supportee et qu’elle paraisse efficace pour la poster. J’en ai déjà construit en vain un certain nombre et il y avait toujours un problème : desséchant, odeur que l’on ne supporte plus au bout d’un certain temps, etc,
    certainement que ce qui est valable pour une personne ne l’est pas pour une autre mais tout ce que j’avais utilise de traditionnellement recommande ne marchait pas. J’ai fait des recherches pendant des mois, regarde la composition de ce qu’elle supportait et cela donne en effet une crème qui ne comporte pas certains ingrédients habituels de cette pathologie,
    mais elle lui fait du bien, elle l’hydrate, la calme et il y a des résultats aux coudes et aux genoux.
    J’aime bien coupler les hydrolats et les Co2. Cela amplifie les effets et je suis allée par petites doses comme pour éviter des rejets.

    Commentaire par Irene — 5 janvier 2010 à 0 h 10 min

  15. Irène, j’ai toujours plaisir à te lire, même dans des recettes que je ne ferai peut-être (même sans doute) jamais.
    Et puis ça donne des idées.
    C’est normal, que je sois une fidèle lectrice de tes posts, toi aussi tu lis tout ce que je mets sur mon blog et tu y mets des commentaires plein de ta générosité et de tes lumières. Comme tu l’as dit tu es ma marraine dans le domaine de la savonnerie et je te dois une bonne partie de mes progrès. Avec ça il ne manquerait plus que je sois ingrate.
    Bisous

    Commentaire par Pat0212 — 5 janvier 2010 à 13 h 26 min

  16. Oui Pat, l’important est de prendre et donner des idées : l’union fait la force !

    @Yulaan, pourquoi 1 % de soothex ? Parce que je ne dispose que de 100 % (rires !). Et je tenais à ajouter du cardiospermum que je n’ai pas trouvé en actif seul. J’ai donc acheté un tube avec ce gel. Et voilà 2 % de partis. Ensuite, j’ai forcé sur biosaccharide gum 2 très anti inflammatoire, et voilà encore 3 % de partis ! J’aurais même voulu mettre davantage d’acide salycilique mais voilà …
    De plus, le psoriasis est une affection provoquée par une sur réponse immunitaire ; tu ne peux donc mettre (disons qu’il faut éviter) des huiles ayant des propriétés disons “cicatrisantes”, regénératrices, telle que l’argousier ou l’huile de rose musquée.

    Commentaire par Irene — 5 janvier 2010 à 14 h 39 min

  17. Comme l’a dit Mlk, je pense qu’il ne faut pas absolument vouloir utiliser exactement les mêmes ingrédients que ceux indiqués dans les formules, pas seulement celle ci.

    Ce sont des pistes à explorer.
    Le travail qu’Irène a fait depuis longtemps, après moult tests sur la peau de sa fille l’ont conduite à construire cette crème très pointue qui marche enfin.

    Et encore je la trouve extrêmement prudente sur le succès de ce soin.

    Il me semble intéressant de pointer l’architecture générale de sa crème:

    - 30% d’huiles fluides
    - 20% de beurres
    - 8% émulsifiant olive protaction Aroma zone
    - 2% cire d’abeille

    - 12% eau , hydrolat et jus d’aloé
    - 19% autre phase aqueuse constituée d’extraits glycérinés, actifs insensibles à la chaleur

    - 9% conservateurs, vitamine E, HE et autres CO2
    si je ne me trompe pas.

    Après, chacun teste, fabrique ses extraits glycérinés et macérats, choisis ses huiles de base, choisis de mettre ou pas des huiles essentielles etc.

    C’est beaucoup plus facile qu’il n’y parait à fabriquer.
    Le plus difficile est de choisir ;)

    Et je pense qu’Irène a beaucoup travaillé en amont avant de pondre une crème qui ne semble être qu’une crème “pleine d’ingrédients qu’on n’a pas”.

    Et Irène aime sa fille, l’amour d’une mère peut tout.
    Se creuser la tête, aller au bout de la terre acheter des ingrédients improbables, faire, refaire et refaire encore jusqu’à trouver LA crème, tout ça n’est rien, ce n’est certainement même pas un effort…

    Le psoriasis est une pathologie délicate, éminemment individuelle dans ses manifestations.
    Si c’était facile à traiter, ça se saurait.

    Alors j’espère que vous ne vous arrêterez pas à la première lecture fort intimidante j’en conviens.

    Je souhaite que cette formule comme toutes celles d’Irène ;) vous ouvrira les portes de la liberté et du succès!

    Irène, j’espère ne pas trahir tes sentiments …

    Commentaire par michele — 5 janvier 2010 à 14 h 40 min

  18. Moi je suis impressionnée mais pas intimidée du tout !!! ;) Ca me donnerait plutôt envie de foncer !!! C’est très stimulant tout ça !
    Irene j’ai une question pour l’extrait de réglisse. j’ai voulu commander chez Herbaries mais vu qu’il faut 100 dollars de commande minimum et que j’ai déjà fait la fofolle sur d’autres sites, et bien je me demandais s’il n’était pas envisageable de se le fabriquer soi-même.

    eau de rose s’est fait une teinture de réglisse :

    http://eauderose.canalblog.com/archives/2009/10/18/15475095.html

    Penses-toi qu’il soit intéressant d’en utiliser, quitte à faire chauffer très légèrement pour évaporer l’alcool, comme le fait Venezia pour certains produits ?

    Commentaire par Nansou — 5 janvier 2010 à 14 h 53 min

  19. Michèle, je n’espère pas avoir blessé Irène en m’exclamant sur le nombre d’ingrédients que contient sa formule !! Ce n’est absolument pas un jugement, surtout pas négatif. C’est assurément une crème travaillée, comme tu dis, avec l’amour d’une mère. On lit au travers de ces ingrédients un peu rares les recherches qu’elle a dû faire pour soulager sa fille. Je lui tire mon chapeau pour de vrai et j’espère vraiment que je ne l’ai pas blessée, sa formule ne me bloque pas plus que ça (je ne suis pas confrontée au psoriasis donc je ne m’y penche pas plus que ça, voilà tout).

    Commentaire par Sealeha — 5 janvier 2010 à 15 h 44 min

  20. @Irène,
    cette formule est un magnifique ode à la gloire e la phyto.
    Je partage complètement le commentaire si didactique de Michèle; avec la structure de base donnée, tout le monde peut se lancer.

    Le choix et le nombre des ingrédients, ensuite, font partie de l’enquète, de la quête… et de la dose d’amour.

    @Nansou, je crois beaucoup en l’efficacité es teintures, d’autant qu’on a un recul de plusieurs siècles et qu’elles se font sans souci particulier. Le fait que l’on retrouve dans la teinture le parfum très net de la plante signifie pour moi qu’il y a extraction. Je vérifie sur le site de Baldwins ou d’Avicenna en angleterre si telle teinture existe ou pas; Si oui, j’en fais.

    Commentaire par venezia — 5 janvier 2010 à 15 h 49 min

  21. OK merci venezia… donc je crois que je vais tenter d’en faire pour créer un soin psoriasis (je fais partie des victimes moi aussi !!! :)

    Commentaire par Nansou — 5 janvier 2010 à 15 h 59 min

  22. Michèle, merci pour les explications si synthétiques que tu donnes, ce que je ne sais souvent pas faire !

    Mais que personne ne soit troublé, et pas toi Sealeha, tout va bien ! Il faut piocher dans une recette, et faire des recherches également. Pour celle-ci comme pour les autres.

    Nansou, oui, tu peux faire ta teinture de réglisse (mais couple là avec quelque chose de doux). Eau de Rose a fait un joli travail concernant cette teinture ainsi que dans son étude sur les huiles végétales.
    Ensuite, tu fais doucement évaporer l’alcool.

    Venezia, tu connais ma passion pour les
    plantes ; quand on voit les bienfaits de certaines plantes qui paraissent si modestes et si communes, c’est vraiment impressionnant. Ce sont des trésors et, comme dit Michel Fugain “même en cent ans … je n’aurai pas le temps, pas le temps …”.

    Donc, ainsi que je vous l’ai dit, n’hésitez pas à revenir sur l’une des recettes – celle-ci ou d’autres – afin de poser des questions si vous le désirez.

    Commentaire par Irene — 5 janvier 2010 à 16 h 48 min

  23. Je suis hors sujet mais je trouve qu’il y a, à vous lire, énormément de personnes sujettes au psoriasis.
    Maladie nerveuse ? Allergique ? ou terrains immunitaires de plus en plus déréglés ? les trois, vraisemblablement avec un petit plus par rapport à l’eczéma (si on peut dire) : il n’est pas rare d’être temporairement guéri par l’exposition au soleil.
    C’est donc bien de pouvoir échanger ses trouvailles aussi simples ou travaillées soient-elles. Le principal, c’est le résultat.
    Une petite question, Irène : pourquoi (et comment) choisis-tu ces huiles végétales ?

    Commentaire par chabou — 5 janvier 2010 à 16 h 48 min

  24. Chabou, je vais te donner rapidement les raisons du choix des huiles de ce soin, spécifiquement par rapport au psoriasis :

    Kikui : elle est pénétrante et indiquée spécifiquement pour le psoriasis
    Emeu : anti inflammatoire, pénétrante
    Figue barbarie : encore pour l’hydratation et contre le dessèchement cutané, avec une bonne pénétration..
    De plus elle a des propriétés hydratantes remarquables
    L’huile de pépins de framboise est une source appréciable de vitamine E. Elle a également des indications hydratantes.
    Acai : équilibre sur le plan lipidique de la peau
    Phytosterols avocat : des vitamines, apaisement des peaux irrités, renouvellement du film hydrolipidique de la peau
    Ortie : anti inflammatoire
    Calendula : utilisation traditionnelle contre le psoriasis, cicatrisant, adoucissant, émollient
    Thé vert : antioxydant, anti inflammatoire
    Beurre chanvre, pénétration rapide, hydratant
    Inca Inchi, pénètre facilement, anti inflammatoire, riche en vitamine E
    Jojoba, hydratante, adoucissante
    Beurre nilotica : facilement absorbé, indiqué traditionnellement contre le psoriasis.

    Chabou, je préfère m’occuper d’un eczéma que d’un psoriasis … Si tu as d’autres questions, pas de problème et bises !

    Commentaire par Irene — 5 janvier 2010 à 19 h 45 min

  25. Sealeha, pas de problème évidemment. Ne t’inquiète pas.

    Mon commentaire ne visait pas ta remarque en particulier mais je tenais à dire que l’architecture d’une crème était importante.

    Et si l’on ne remarque que la longue liste d’ingrédients, elle passe malheureusement inaperçue.
    Je suis bien placée pour le dire, on me fait souvent la remarque que j’utilise beaucoup d’ingrédients.

    Mais je ne m’en offusque jamais et tu vois Irène non plus ;)
    Je préfère expliquer le pourquoi du comment.

    Merci Irène pour le complément d’informations.

    Commentaire par michele — 5 janvier 2010 à 20 h 58 min

  26. Tu as tout à fait raison de dire que l’architecture d’une crème est très importante. Personnellement, c’est ce que je cherche à voir en premier, surtout si je veux m’inspirer d’une recette. Pour ce qui est de mettre plein d’ingrédients, on m’a déjà fait la remarque également donc bon… hi hi !

    Commentaire par Sealeha — 6 janvier 2010 à 15 h 02 min

  27. Merci, Irène d’avoir pris le temps de détailler l’utilisation des huiles. Je ne savais pas que le nilotica était indiqué pour le psoriasis.

    Commentaire par chabou — 6 janvier 2010 à 18 h 15 min

  28. Chabou, on utilise, traditionnellement, d’autres huiles pour le psoriasis telles que l’huile de chaumoolgra, par exemple. Et également d’autres huiles essentielles. Simplement avec le temps, je me suis aperçue que la personne si elle est écœurée par l’odeur, ne met plus sa crème. Mais, c’est dans ce cas comme dans d’autres dès que l’on entre dans les soins thérapeutiques. Il faut s’occuper aussi de faire plaisir à l’odorat.
    Je dois dire que le principal problème que j’ai eu à résoudre et qui me tracassait, c’était celui de l’hydratation.
    (Chabou, un petit aparté : tu es une coquine ! ton orcanette n’est pas du tout la même que celle que j’utilisais …)

    Commentaire par Irene — 6 janvier 2010 à 19 h 53 min

  29. Les coquines sur Orcanette ,je suis toutes ouies ouvertes, orcanette
    me fait la tête,si sa tête pouvait être bleue, mauve je lui ferais une grosse fête
    Un Hs que je choppe, le savon hante mes jours et mes nuits
    Des bises les amies

    Commentaire par mlk — 6 janvier 2010 à 21 h 13 min

  30. Ok, j’ai compris, l’orcanette de chez moi est spéciale et vous voulez toutes l’essayer !!! En fait, je n’ai rien dit mais je la cultive dans ma cave et je la vends très cher… Quand on aime le mauve, on ne compte pas, hein ?
    Bon, je vais au lit au lieu de dé(c)…lirer.
    Ps : Mlk, mon dernier savon est presque noir, je l’espérais jaune.

    Commentaire par chabou — 6 janvier 2010 à 21 h 33 min

  31. J’aime beaucoup le chaulmoogra pour l’eczéma même en crème de soin quotidien hors crises.

    Même en petites quantités couplé à du bon karité, ça marche bien.

    Commentaire par michele — 6 janvier 2010 à 21 h 34 min

  32. Oui, Michèle et je trouve que l’eczéma est beaucoup plus facile à traiter que le psoriasis.

    Chabou : du noir au lieu de jaune … j’espère que ce n’était pas avec de l’orcanette au moins !!!

    Commentaire par Irene — 6 janvier 2010 à 21 h 54 min

  33. Pour les personnes intéressées par cette crème, je viens de rajouter certaines informations dans l’article:

    Commentaire par Irene — 7 janvier 2010 à 13 h 24 min

  34. Je suis très impressionnée par ce site: de merveilleuses formules, de fabuleuses connaissances et un grand respect du travail de chacunes….. si j’ose un commentaires aujourd’hui c’est parce que je ne souffre plus de psoriasis. J’en souffrais depuis l’âge de 7 ans, comme il est localisé sur les doigts, j’ai eu les ongles déformés et les doigts qui saignaient au moindre choc. Maintenant j’ai de très jolis ongles. Je me suis faite des baumes en privilégiant: les huiles – Macérat Lavande sur Olive, Nigelle, Argan et Calophylle; les HE – Benjoin, Copaïhu et Géranium R. D’autres personnes traités m’en on dit du bien. Et je suis consciente que les ongles et les doigts ce n’est pas pareil que les genoux ou les mollets… C’est une maladie très “psychique” qui se déclenche violemment au moindre stress donc il faut aussi traiter le mental. Bon courage aux personnes atteintes!!

    Commentaire par Naliyan — 13 janvier 2010 à 14 h 40 min

  35. Merci beaucoup, Naliyan, de vos agréables paroles : c’est vrai, nous sommes un blog communautaire et cela nous donne beaucoup de force car nous échangeons, comme vous le dites, avec respect sur le travail les unes des autres.

    Je suis très heureuse que vous soyez débarrassée de cette affection tellement tenace ; il est juste qu’il y a différents psoriasis et les ingrédients dont vous parlez sont, effectivement, tout à fait appropriés pour le traitement du psoriasis.
    Je comprends que vous avez fait vous même vos préparations ; merci d’être venue nous faire part de votre expérience qui permet tous les espoirs de guérison.

    Ce qui m’étonne c’est de constater à quel point les poussées peuvent ressurgir sans raison. Le facteur déclenchant est le stress mais souvent ce problème paraît devenir anarchique.

    A bientôt le plaisir de vous lire de nouveau.

    Commentaire par Irene — 13 janvier 2010 à 16 h 56 min

  36. C’est une belle et longue liste d’ingrédients .Cette crème est appliquée combien de fois par jour?Votre fillote est-elle guérie?Ca me fait penser au bain de mélanges et d’orties que Henri Messengué donnait à son patient psoriasique.

    Commentaire par Normand groulx — 31 janvier 2011 à 12 h 27 min

  37. Bonjour Normand.

    J’ai mis un certain temps à réunir tous les ingrédients qui me paraissaient nécessaires et, sans les utiliser tous, cela donne des pistes pour les personnes désirant créer une crème soulageant le psoriasis.

    Alors, guérie, non, mais soulagée oui. Et même de façon remarquable par endroits. L’amélioration est intéressante.
    Il faut la mettre deux fois par jour.

    Une amie a été remarquablement soulagée d’un psoriasis aux pieds en utilisant cette crème en compagnie du “savon soignant” que vous trouverez sur ce blog.

    Merci de votre visite.

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 16 h 40 min

  38. Tu ne nous avais pas "menaçé" d'une crème psoriasis 2?

    J'ai tout lu, y compris les commentaires, et je m'aperçois, ne pas être hs pour me délivrer, mais si ton amour pouvait m'aider

    un petit chouia;)

    Bises mon amie

    Commentaire par mlk — 14 mai 2012 à 9 h 59 min

  39. Si mon affection pouvait te guérir, tu le serais déjà …

    Je vais tenter une autre crème.

    Bises à toi.

    Commentaire par Irene — 14 mai 2012 à 10 h 20 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,969 Propulsé par WordPress.