Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2386/trackback

  1. Il rend bien maintenant en tous cas ! L’odeur doit être à tomber…

    Commentaire par Sealeha — 5 décembre 2009 à 15 h 50 min

  2. on dirait de l’ambre !!!
    précieux pain d’épice je trouve !!
    gros bidoux

    Commentaire par cece — 5 décembre 2009 à 15 h 57 min

  3. hum… je le trouve très beau ! Et tous ces ingrédients alléchants.. vive les Fêtes de fin d’année !

    Commentaire par Nansou — 5 décembre 2009 à 16 h 16 min

  4. Ambre, c’est le mot qui me vient aussi à l’esprit! Il est magnifique, Irène!

    Commentaire par cristine — 5 décembre 2009 à 16 h 59 min

  5. Des petites lucioles, des farfadets sur ton pain d’épice Irène…Dèja ta nuit étoilée nous avait et éclaire encore, mais là, c’est une porte ouverte
    une sortie d’entonnoir lumineuse, j’ai envie d’attraper toutes ces boules de feu et de jongler avec…Il a un coté très fête foraine aussi

    Commentaire par mlk — 5 décembre 2009 à 17 h 26 min

  6. Je l’ai mis car il a un côté magique et un peu surréaliste mais surtout car il sent très bon sans HE ni fragance.

    Les macérâts apportent vraiment un supplément aux savons. La consoude est très efficace pour le
    vert !

    Commentaire par Irene — 5 décembre 2009 à 17 h 35 min

  7. c’est beau .
    On dirait de la ceramique japonaise….

    Commentaire par anne — 5 décembre 2009 à 17 h 40 min

  8. En tout cas, c’est comme un cadeau car je ne l’ai pas fait exprès !

    Commentaire par Irene — 5 décembre 2009 à 18 h 05 min

  9. Mais il est splendide ce savon! j’aurais presque (j’ai dit presque hein ;b) de la peine à l’utiliser, de craindre de le voir fondre et disparaître…

    Commentaire par Gondül — 5 décembre 2009 à 18 h 23 min

  10. La poudre d’annato c quoi stp ? Ton savon me fait envie !
    Bisous

    Commentaire par cannella — 5 décembre 2009 à 20 h 57 min

  11. C’est un colorant naturel, extrait des fruits du roucouyer ; on l’appelle également roucou ou achiote.
    Je te mets un lien :

    http://209.85.129.132/search?q=cache:QaVtLvKiZ68J:fr.wikipedia.org/wiki/Roucou+graines+achiote&cd=10&hl=fr&ct=clnk&gl=ch&client=firefox-a

    Commentaire par Irene — 5 décembre 2009 à 21 h 24 min

  12. Ton savon est vraiment magnifique. On dirait de l’ambre ou un joyau venu d’un royaume perdu, comme l’Atlantide. Une oeuvre d’art naturelle comme toutes tes créations. Bravo pour cette nouvelle merveille sortie de tes mains.
    Bisous

    Commentaire par Pat0212 — 5 décembre 2009 à 21 h 34 min

  13. un savon de Noel… tu pourrais presque l’accrocher au sapin!
    Je pense que les épices résistent pas mal à la soude, bien plus que les fleurs qui sont décevantes

    Est-ce que tu te souviens des huiles que tu avais utilisées? Je te pose cette questions car j’ai fait plein de macérats ces derniers temps et je suis étonnée des variations olfactives des macérats selon les huiles.

    Commentaire par venezia — 5 décembre 2009 à 21 h 58 min

  14. Il a de belles couleurs ce pain, on dirait un tableau ; les macérats donnent donc de beaux résultats, tant au niveau des couleurs que des odeurs ; on avance…
    Dis-moi Irène, comment utilise-t-on le lien sur le sel d’Hawaï ?

    Commentaire par Catherine — 5 décembre 2009 à 22 h 16 min

  15. @Catherine, j’ai rectifié le lien, il paraît fonctionner maintenant. C’est assez passionnant, tu verras.
    Voici un autre lien sur lequel il y a des choses intéressantes :

    http://www.epicier.ch/contents/fr/d1_entrer_bout.html

    Merci à toutes de votre visite et je suis contente que ce savon vous plaise.

    @Venezia, je ne suis pas certaine de retrouver pas mal de dossiers à la suite de cet énorme problème avec mon ordinateur mais un macérât destiné à des savons, c’est sur huile d’olive, de pépins de raison ou de noyau d’abricot … Mais je ne me souviens pas.

    Je commence à me méfier beaucoup, personnellement, de la couleur des huiles que j’emploie selon les couleurs que je désire obtenir et quand je dois éviter l’huile d’olive,ou celle d’avocat, heureusement qu’il y a l’huile de babassu et le beurre d’aloes pour faire remonter l’INS … Bon, cela oblige à cogiter !

    Commentaire par Irene — 5 décembre 2009 à 22 h 39 min

  16. Très beau et qui doit sentir bon !
    J’ai fait il y a quelques temps un savon avec des épices aussi, une partie macérées dans des huiles de sésame et colza, et l’autre dans du lait de cajou jusqu’à réduction (une idée de Mlk).
    L’odeur a été et est toujours très présente.

    Commentaire par Lyjazz — 5 décembre 2009 à 22 h 43 min

  17. Oups que ça va vite en ce moment sur ce blog ;)

    Irène, tu en as de ces idées!
    Mettre des épices de Noël dans le savon!
    Quand tu dis que tu en aimes l’odeur, qu’est-ce que ça sent au final.
    Y retrouves-tu l’odeur du pain d’épices ou un mélange avec l’odeur du macérat de consoude?

    J’avais personnellement été assez déçue par l’odeur d’un savon au mélange de poudres de muscade et de cannelle qui ont donné une jolie couleur et un côté exfoliant mais pas d’odeur.

    Il faut dire que c’étaient des épices en poudre légèrement éventées que je recyclais dans le savon pour ne pas les jeter.

    Le sel rouge d’Hawaï que j’avais reluqué il y a un bout de temps contient de l’argile rouge donc il devrait colorer.
    Il me semble que Venezia voulait tenter le sel noir.

    Merci infiniment Irène pour ta créativité et … ta gentillesse.

    Commentaire par michele — 5 décembre 2009 à 22 h 44 min

  18. @Merci Lyjazz de ces informations.

    @Michèle, nous avons quand même essayé de faire vivre un peu ton autre enfant en ton absence !

    Je n’ai même pas mis de muscade mais je suis certaine que les poudre d’écorces de citron et d’orange ont bien joué leur rôle de cette façon !
    Mon macérât était bien corsé.
    Et j’ai mis des bâtons de canelle, écrasés mais pas en poudre.
    Oh, je viens de m’apercevoir que j’ai oublié de rajouter la cire d’orange !
    Demain, j’éditerai …

    On ne sent pas du tout la consoude : avec celui à la lavande de Chabou (dont je n’ai hélas pas la couleur …)et ceux aux cires florales, c’est vraiment le plus odorant.

    Le sel rouge s’est transformé en points certains dorés, d’autres blancs, c’est très surprenant. Il faut tout essayer !

    Repose toi …

    Commentaire par Irene — 6 décembre 2009 à 0 h 29 min

  19. @Irène bisous
    @Lyjazz
    Le lait chaud tu l’as dégusté ou mis dans un savon?

    Commentaire par mlk — 6 décembre 2009 à 11 h 32 min

  20. J’ai fait réduire le lait avec des épices, jusqu’à avoir une sorte de béchamel épaisse.
    Et j’ai introduit dans le savon.

    Tu en parlais dans un commentaire chez Venezia.

    ça c’était pour le reste du lait (1 bol)
    La majeure partie à été bue par mes enfants et moi.

    Commentaire par Lyjazz — 6 décembre 2009 à 14 h 19 min

  21. Moi, je vois un vritrail avec le soleil derrière!

    Commentaire par Loulou — 6 décembre 2009 à 18 h 38 min

  22. @Lyjazz
    Tu n’as pas mis de fécule de mais ou autre? remarque tu l’as peut être fait avec un lait riche en fécule, amidon
    Chez nous c’est un peu le dessert et la récompense du pauvre
    mais c’est vraiment ancré dans ma mémoire gustative et parfumesque et maman bobo

    Commentaire par mlk — 6 décembre 2009 à 19 h 27 min

  23. Une belle oeuvre d’art ;-)
    Les couleurs sont superbes et rendent trop bien!
    Une recette originale pour un savon d’exception !

    Commentaire par Mystic — 6 décembre 2009 à 19 h 52 min

  24. mlk, non, ce n’était pas pour boire, mais vraiment pour le savon.
    En fait je fais mon lait de cajou, et le fond de la bouteille est toujours très épais parce que mon filtrage est sommaire.
    Comme il était un peu vieux (2 jours) j’ai recyclé en savon, en incluant des épices. Et je n’ai pas eu besoin de chauffer longtemps pour qu’il épaississe seul.

    Le lait dont tu parles, ça me fait penser à la confiture de lait : très sucrée, un caramel liquide et parfumé que l’on peut tartiner.

    Commentaire par Lyjazz — 6 décembre 2009 à 20 h 37 min

  25. Moi je le trouve très beau ce savon, très pain d’épice dans ses couleurs justement. Et l’odeur doit être à tomber. Tu es trop dure avec toi-même je trouve.
    Tu nous diras ce qu’il en est de sa douceur eu égard à sa proportion de sel ?
    Bises

    Commentaire par Yulaan — 7 décembre 2009 à 0 h 03 min

  26. Il est super beau !
    Bravo.
    Gros bisous

    Commentaire par elekhtre — 7 décembre 2009 à 9 h 33 min

  27. Yulaan et Elekhtre, merci …

    Commentaire par Irene — 7 décembre 2009 à 10 h 58 min

  28. tu n’as mis aucune HE ? Ce savon est clairement odorant, ça m’épate !

    Commentaire par Nansou — 14 janvier 2010 à 15 h 23 min

  29. Oui, Nansou, je n’ai mis aucune HE mais quand même le macérât était bien corsé …Et il était moche au début !

    Commentaire par Irene — 14 janvier 2010 à 16 h 59 min

  30. Nous l’avons tous “dévoré” et il y en a même un qui aime les savons verts qui a cherché dans le panier où se trouve les savons des copines si “on” nous en avait donné un autre.

    L’odeur est bluffante pour des macérats huileux et il faudrait vraiment que l’on se penche sérieusement dessus.

    Merci infiniment Irène. Quelle découverte!

    Commentaire par michele — 5 avril 2010 à 14 h 45 min

  31. je viens de l’entamer; l’odeur est incroyablemet présente. Pour l’instant, c’est la cannelle qui domine. Mais je suppose que ça va évoluer; C’est magnifique d’obtenir de tels parfums sans HE. Je pense que les épices sont les reines de la savonnerie, tout comme les cires parfumées, elles aussi très efficaces .
    C’est une très belle réussite.
    PS il mousse jaune!

    Commentaire par venezia — 8 juin 2010 à 23 h 08 min

  32. Michèle et Venezia merci de ce retour : vous avez le mélange pour pain d’épices, vous pourrez vous amuser !

    Non seulement les macérâts aident considérablement pour les odeurs, mais je trouve qu’ils font des couleurs très belles et il y a encore à explorer !

    Dommage que la mousse soit jaune : cela doit être l’annato ?

    Il faut partie des savons que je n’ai eu en main qu’au moment de la coupe : je n’en n’ai pas essayé un morceau !

    Commentaire par Irène — 9 juin 2010 à 18 h 02 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,952 Propulsé par WordPress.