Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2398/trackback

  1. Je me rends compte que je n’ai pas répondu à la demande de Loulou sur la façon de faire les macérâts.
    Rien qui mérite d’être mentionné : lavande, je stérilise un bocal, j’y mets de fleurs de lavande grossièremnt broyées, je recouvre jusqu’en haut d’huile (olive ou pépins de raisin), j’ajoute de la vitamine E et j’agite (presque) tous les jours pendant deux ou trois semaines. Ensuite, j’oublie dans un placard jusqu’à ce que j’en ai besoin et que je filtre en réchauffant un peu pour donner un peu plus de fluidité à l’huile.
    Pour l’orcanette, je mixe les petits morceaux de racines, je les laisse infuser au bain marie avec la vit E dans un peu d’huile pendant 30 minutes environ, je filtre et je m’en sers en suivant.
    Je ne pense pas que la couleur vienne de la méthode d’infusion ou de macération, mais sait-on jamais ;o)

    Commentaire par chabou — 22 janvier 2009 à 7 h 32 min

  2. Avant de remanier si nécessaire mon article, j’ajoute les précisions suivantes :
    J’ai, évidemment, réalisé d’autres savons avec l’orcanette (à être dégoûtée de l’orcanette !) et en appliquant les indications que j’avais trouvées :
    alors, c’est net, j’ai du mauve.
    La mouture de l’orcanette a donc son importance et la question des huiles insaturées également.
    Quand plusieurs d’entre nous auront bien avancé, je complèterai l’article.
    La durée de la macération de joue pas mais il y a encore bien des paramètres à vérifier : laisser les huiles s’imprégner plusieurs heures avant de mettre la soude, l’ajout à la trace, etc.
    C’est passionnant !

    Commentaire par Irene — 22 janvier 2009 à 10 h 57 min

  3. Je rattrape mon retard sur tous les blogs, Irène tu as fait un travail remarquable ( et je ne parle même pas des savons qui me laissent sans voix tant ils sont beaux ! délicats, raffinés, élégants…). Vraiment cette orcanette est incroyable et délicate à maîtriser. Je n’ai pas eu l’occasion de m’y remettre, mais comme Chabou je suis curieuse de connaître les effets secondaires en cosmétique, car on aurait tendance à l’utiliser facilement dans les crèmes tant elle fait un joli rose.
    Merci d’avoir autant expérimenté pour nous, c’est un vrai bonheur de découvrir tes créations multicolores, merci.

    Commentaire par lolitarose — 22 janvier 2009 à 17 h 53 min

  4. Je viens de compléter cet article avec un lien très intéressant dont je remercie l’auteur.

    Commentaire par Irene — 24 janvier 2009 à 20 h 48 min

  5. Irène avec un tout petit ordi, grand merci
    et bises
    Plus qu’à bûcher

    Commentaire par mlk — 24 janvier 2009 à 21 h 48 min

  6. C’est passionnant!! Sinon on a un beau violet avec du bleu de méthylène… Mais c’est moins sympa comme nuance et tellement mieux d’essayer de dompter l’orcanette. Merci pour ce post très intéressant.

    Commentaire par isazohra — 18 novembre 2009 à 13 h 13 min

  7. Merci de ton article. Tu contribues à résoudre le mystère de l’orcanette.
    J’ai déjà souvent remarqué que la couleur du savon change selon le moule utilisé, mais je n’ai jamais compris pourquoi.
    Je t’embrasse.

    Commentaire par Pat0212 — 18 novembre 2009 à 13 h 13 min

  8. J’allais t’envoyer un mail pour savoir où tu avais disparu.

    Et te voilà avec une magnifique réflexion. Quelle belle synthèse Irène, tu as dû drôlement travailler: théorie et pratique. Bravo!

    Tes réflexions m’en inspirent une ou deux:

    - le pH est effectivement essentiel
    Quand je mets un peu d’huile macérée d’orcanette dans une crème dont le pH est acide, c’est toujours rose.

    Les hydrolats sont presque toujours acides voire très acides donc il y a certainement une différence d’avec l’eau.
    Même si je ne suis pas certaine que ce pH acide influence beaucoup celui du savon au final.

    - Je suis certaine que le temps de macération de l’huile avec l’orcanette doit être long pour avoir du bleu.

    Il me semble que Chabou a toujours utilisé un vieux macérat.
    Le savon bleu que j’avais obtenu a été réalisé avec un macérat laissé en contact plusieurs mois, je dirais même au moins 4/6 mois.

    Ce que je ne comprend pas par contre:

    - les différentes orcanettes.
    Normalement c’est de la racine mais il me semble mais crois-tu qu’il y aurait d’autres parties de la plante vendues en poudre?

    - les différentes couleurs en fonction du moule
    Alors ça c’est le mystère total MAIS J’ADORE TON MOULE SILICONE FLEUR!!!

    Le plus clair avec des pétales recourbés. Il est magnifique!

    Toi, la reine du lien, j’espère que tu mettras le lien vers son vendeur. Je le veux!

    Merci infiniment Irène, c’est du beau travail.

    Commentaire par michele — 18 novembre 2009 à 13 h 40 min

  9. Irène : peut m’importe leur couleur, tes savons sont ..splendides!!!!
    Quel luxe se dégage de ces savons . Trop beaux, trop beaux.Tes moules aussi sont superbes .
    Continue à bien étudier les mystères de l’orcanette.Et, quand tu seras bien au point, J’en ferai. Bouhhhhhh ! la feignasse que je suis !! Même pas honte ….

    Commentaire par moune — 18 novembre 2009 à 13 h 46 min

  10. waouhhhhh l’orcanette est un brin magicienne non ???
    bel exposé en tout cas ;)
    gros bidoux

    Commentaire par cece — 18 novembre 2009 à 14 h 24 min

  11. J’avais compris que seul le macérat de lavande était un “vieux” macérat. Il me semblait que le macérat d’orcanette était fait extemporanément avec l’huile de noisette… Bon, je vais relire à fond l’article de Chabou.
    @Chabou, p-ê que tu pourrais redire pour tout le monde comment tu fais tes macérats pour ton Nola Nola…

    Commentaire par Loulou — 18 novembre 2009 à 14 h 28 min

  12. Quel bel article explicatif. Merci beaucoup de toutes ces précisions. L’orcanette est une sacrée farceuse que je n’ai pas encore réussi à dompter. Faut dire qu’elle me fait un peu peur car je déteste me retrouver avec un savon gris quand je l’imaginais d’un beau violet parme. Mais je crois que tu viens de me décider à retenter l’expérience ^_^

    Commentaire par ka fée — 18 novembre 2009 à 15 h 11 min

  13. J’avais déjà remarqué que la couleur des savons d’un même batch différait selon le moule plastique ou silicone, mais là c’est vraiment flagrant! Merci pour cette étude Irène! Cela nous fait gagner du temps!

    Commentaire par cristine — 18 novembre 2009 à 16 h 33 min

  14. Pour les moules, c’est parce qu’ils font descendre la température du savon de façon différente ! C’est souvent très net pour les moules silicones !
    ce que je ne comprends pas, c’est la couleur du ilky way en bas à gauche, très pale;.. serait-ce possible que le mélange ait contenu moins d’orcanette à cet endroit de la pate (par exemple si c’est le premier moule que tu as rempli) ?

    Commentaire par Nansou — 18 novembre 2009 à 17 h 30 min

  15. Je risque fort de vous décevoir : le macérat d’orcanette n’avait pas le même âge dans les trois savons. Plusieurs semaines pour le premier, je ne me souviens pas pour le second et une demi-heure pour le troisième.
    L’hydrolat maison de lavande n’a été ajouté que dans le troisième.
    Seule la macération huileuse de lavande avait au moins deux mois, sinon plus et encore n’était-elle pas dans la même huile (pépins de raisin au début et olive cette fois-ci)
    Par contre, je rectifie, après relecture de mon post sur le savon bleut et de mon cahier “es savons”, c’est le quatrième et non le troisième que je fais avec cette recette.
    Mon moule est toujours un moule en bois chemisé avec du plastique blanc, un sac différent à chaque fois.
    Merci Irène pour ton expérimentation, mais pour moi, le mystère reste entier, et les différentes couleurs de ton batch épaississent encore le brouillard puisque j’obtiens du clair dans mon grand moule !
    A suivre…

    Commentaire par chabou — 18 novembre 2009 à 18 h 13 min

  16. Je répondrai à chacune, mais j’ai des problèmes de connection : Chabou, les moules en bois réagissent encore de façon différente …

    Commentaire par Irene — 18 novembre 2009 à 18 h 21 min

  17. Un grand merci pour ton article,j’ai découvert encore de nouvelles couleurs.Les savons sont trés beaux!

    Commentaire par Anouck31 — 18 novembre 2009 à 19 h 28 min

  18. Irène, ma Irène
    Après mes petits poussins qui m’ont donné l’énergie necessaire et pour la fête de mon Tonton, j’ai enfin moi aussi mon savon orcanette et mauve, et bleu et tout… enfin j’espère il n’a que quelques 8 heures et cerise sur le gâteau j’ai tout noté
    Ils sont dans le four au repos, j’ai trop hâte
    Juste utilisé la lavande de Chabou dans olive et l’orcanette en macération depuis une dizaine de jours dans colza bio
    Je sens que ce sera la fête du mauve spirituel et il en faut
    Tiens je vais faire ma NDiaye nobellisée
    Tu es sensass même sur Iphone et tes savons comme dit Moune
    très luxueux, un luxueux partageur comme ces artisans que l’on voudrait tant chouchouter pour leur doigté divin
    Bien sur, je les veux tous ces mauves ih!ih!
    @Moune
    Tu n’es pas feignasse, tu te dévoues à ton art d’ingénieur en bien être

    Commentaire par mlk — 18 novembre 2009 à 20 h 00 min

  19. C’est quoi un moule milky way?
    j’ai des moules de récup(glaces de gavage) juste pour récupérer les pots
    Allez des bises et à table

    Commentaire par mlk — 18 novembre 2009 à 20 h 34 min

  20. Je viens de lire l’article de ton lien, c’est très intéressant. Par contre, les effets secondaires dont il parle ne sont pas listés ni décrits. Ce serait bien d’en savoir plus, je vais chercher de mon côté.
    Je voulais te dire Irène que tes savons milky way et silicone se rapprochent beaucoup des miens sur le pourtour. Si tu en coupes un un jour, regarde comment il est à l’intérieur, les miens sont plus foncés dedans. Compliqué, ça !

    Commentaire par chabou — 19 novembre 2009 à 6 h 41 min

  21. haaaa! merci mlk, c’est bon d’être soutenue .
    Irène : j’imagine bien le savon (qui plaît tant à Michèle) posé sur petite serviette d’invité dans la même nuance. Quand je pense que tu “n’allais jamais passer ton temps à Ca” !!tu rattrappes le temps ……perdu …….

    Commentaire par moune — 19 novembre 2009 à 8 h 46 min

  22. quelles chouettes nuances !! ça me donne envie de tester des choses aussi !

    Commentaire par Sealeha — 19 novembre 2009 à 9 h 37 min

  23. Irène,

    ‘abor, peu importe la nuance, cette série est très belle à contempler.
    J’ai depuis peu des moules milky way et moi aussi je suis épatée par la différence de couleurs entre les savons coulés dedans , bien plus sombre que ceux qui sont faits dans du silicone (j’ai mis aussi une photo sur mon blog il y a peu avec de l’ orangé). Je suis sûre que c’est dû à la plus ou moins grande conservation de la chaleur par le moule.

    après, je reste également persuadée que -presque- tout se joue avec le PH, mais il est très difficile à évaluer si on veut prendre en compte tous les ingrédients en jeu. je suis allée voir le PH habituel d’un hydrolat de lavande: ce n’est pas le plus bas. J’ai de l’orcanette qui macère et j’ai préparé un macérat de lavande pour respecter la recette de chabou, mais je vais peut etre choisir un hydrolat au pH plus acide que la lavande pour voir ce que ça donne…
    en tout cas, un grand merci pour tes cogitations si instructives.

    Commentaire par venezia — 19 novembre 2009 à 21 h 40 min

  24. J’aime beaucoup les nuances de bleu et de violet sur le moule MWM lotus (c’est bien celui là ? en bas à gauche). Ca rend vraiment chouette !

    Pour le pH, ça me fait penser aux hortensias, dont la couleur varie du rose au bleu en fonction du pH du sol. C’est d’ailleurs pour ça qu’on préconise de mettre des clous dans l’eau d’arrosage, ou de l’ardoise pilée dans la terre…

    Commentaire par amzel — 19 novembre 2009 à 22 h 31 min

  25. Je viens d’essayer à mon tour, mais avec la recette du savon bleuet de Chabou.
    Pour le moment, j’ai du bleu… Vivement demain matin !! :-))

    Commentaire par luléa — 20 novembre 2009 à 0 h 23 min

  26. Michèle,
    tu as ce fameux moule chrysanthème ici:

    http://cgi.ebay.fr/Chrysanthemum0811-3D-Silicone-Soap-Mold_W0QQitemZ190346133191QQcmdZViewItemQQptZLH_DefaultDomain_0?hash=item2c51837ec7

    Commentaire par venezia — 20 novembre 2009 à 8 h 31 min

  27. rho là là ! terrible ce moule !

    Commentaire par Nansou — 20 novembre 2009 à 8 h 41 min

  28. Quel bel article! En effet c’est pas simple de colorer nos savons comme on le souhaite.

    Pour le PH, la couleur change-t-elle durant la cure puisque le pH est censé baisser petit à petit ? ou réagit-elle juste au pH dans lequel on la met ?

    Les moules j’en utilise peu et surtout que des milky way donc personnellement je n’ai jamais constaté de différences de couleurs. Par contre selon la couleur du silicone il y a des nuances parfois “rouge” parfois “brune”.

    Merci pour ce partage ;)

    plein de poxs

    Commentaire par pots — 20 novembre 2009 à 9 h 25 min

  29. ça y est, il y a quelques zéros en moins sur mon compte en banque!
    Merci Irène et Venezia, j’ai hâte de les recevoir.
    Ils sont tous jolis et originaux!

    Mlk, les moules à savon Milky Way, c’est la ruine de la savonnière!
    Ils sont dessinés par Catherine Faylor, savonnière célèbre.

    Tu en as maintenant chez Zinette où j’ai craqué pour un tampon abeille et pour le moule rectangulaire aux abeilles pour mon dernier fils.

    Depuis que tu lui as offert un savon vert pour aller avec sa crème, il veut des savons verts perso!

    Il y en a quelques aussi chez Alternative nature qui est je crois la première à en avoir proposé en France. J’y avais acheté mes premiers tampons.

    (oh là là les zéros du compte s’en vont dans un gouffre)

    Commentaire par michele — 20 novembre 2009 à 12 h 54 min

  30. Bon, mon savon est à présent gris bleu ardoise… J’ai hâte de voir comment il va évoluer !

    Commentaire par luléa — 20 novembre 2009 à 13 h 58 min

  31. Merci à toutes de vos commentaires et visites et on va bien parvenir à une synthèse qui nous permettra de cerner notre orcanette au plus près, selon la couleur que nous désirons.

    @Chabou, tu n’es pas concernée puisque tu crées le mauve orcanette de façon innée !

    @Michèle, Venezia t’a donné le lien, je t’en avais donné un autre sur lequel je m’étais procuré ce moule : Etsy (pour celles qui désireraient le savoir) et je suis certaine que tu vas merveilleusement savoir rentabiliser tes achats de ce jour…

    Michèle, je pense qu’il s’agit de la même variété d’orcanette mais que la différence de finesse de grain joue sur le résultat de la couleur du macérât obtenu. Je l’ai constaté personnellement avec mes deux paquets différents.

    Mon ordinateur personnel étant hors service, je n’ai pas sous les yeux la documentation que j’ai accumulée concernant madame l’orcanette mais il semble vraiment que le Ph joue un rôle déterminant. Ainsi que les huiles insaturées.
    Je propose de donner sur cet article les résultats et les formules de celles d’entre vous qui aurons obtenu la couleur qu’elles désiraient avec l’orcanette, ou même une simple photo avec
    la façon dont elles sont parvenues à leur fin.

    @Pots, oui la couleur évolue durant la cure mais, avec mon expérience (récente …), tu sais si tu vas avoir plutôt du rouge/mauve ou plutôt du gris.

    @Lulea, je me sens moins seule, car moi aussi j’ai obtenu du gris … Tiens nous au courant !

    @amzel, cela me fait plaisir de te lire et ta réflexion sur les hortensions est judicieuse !

    @Alors, toi, Moune, tu vas me faire le plaisir de t’y mettre : les macérâts c’est quand même ta spécialité ! Et toi, Mlk, ne la défends pas car nous sommes toutes des ingénieurs en bien être …

    @Seahela, il vient ce savon ? Je vais aller voir chez toi.

    Commentaire par Irene — 20 novembre 2009 à 16 h 37 min

  32. Irène et Chabou
    Vous avez lançé un défi
    oui, oui, et Chabou est grande demandeuse de photos orcanette
    @Michèle
    Tu lui fais une crème orcanette qui si il est chanceux virera bleu
    et il aura plein de savons assortis à sa crème (on n’a jamais eu de rose) ih!ih! qui est en vacances
    @Irène et Chabou, j’ai hâte de voir les photos des testeuses
    hein! irène

    Commentaire par mlk — 20 novembre 2009 à 18 h 34 min

  33. Ton moule est magnifique. J’ai été voir le lien, ils sont superbes…. mais comme je n’ai pas de compte paypal c’est juste pour le plaisir des yeux!

    Commentaire par Pat0212 — 20 novembre 2009 à 23 h 36 min

  34. Irène : ça y est, j’ai (enfin ?) posté la recette de notre premier savon à la soude sur mon blog.

    Commentaire par Sealeha — 21 novembre 2009 à 18 h 27 min

  35. Et ben Sealeha, tant d’essais en un pour une première fois, chapeau!

    Commentaire par michele — 21 novembre 2009 à 18 h 46 min

  36. Je surveillais et j’avais déjà mis un commentaire !
    Bravo, il est très beau ton savon et bienvenue au club.
    Tu verras, savonnière un jour devient addict pour toujours.

    Commentaire par Irene — 21 novembre 2009 à 20 h 46 min

  37. Merci pour vos gentils commentaires qui font rougir ^^ Oui addict ça je veux bien le croire, on recommence demain avec deux projets ! Un savon fouetté aux thés et un savon méthode funnel… Hi hi ! On ne va plus s’arrêter !! Mais c’est en quelque sorte de votre faute, faut arrêter de nous faire envie avec vos beaux savons !!

    Commentaire par Sealeha — 21 novembre 2009 à 20 h 54 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,964 Propulsé par WordPress.