Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2426/trackback

  1. Irène tope la Amie
    Quel beau voyage…Lévitation
    Derviche tourneur

    Commentaire par mlk — 15 septembre 2009 à 14 h 49 min

  2. Pour l’arrivée de l’automne ce savon tombe à pic ^^
    il doit être très doux!!! une fois de plus je trouve tes recettes très efficaces, j’adore ça!!!

    Encore!!!! ^^

    pox

    Commentaire par pots — 15 septembre 2009 à 15 h 06 min

  3. mazette mon Irène … c’est un bonheur visuel !!!
    de la douceur, limite de la gourmandise … un luxe pour les yeux … j’adore ces marbrages volutés !!!
    que donnerais je pour sentir son parfum !!!!!
    gros bidoux et continus de nous régaler ma douce Irène
    ta cece admirative ;)

    Commentaire par cece — 15 septembre 2009 à 15 h 08 min

  4. Très beau ce savon, il dégage une atmosphère zen ^^

    Commentaire par Sealeha — 15 septembre 2009 à 15 h 28 min

  5. Décidément les esprits fous des savonnières se rencontrent, je viens de faire un savon avec de la cire de fleurs d’oranger. LE MAC2RAT D4AMBRE

    Commentaire par cristine — 15 septembre 2009 à 15 h 47 min

  6. Le macérat d’ambre, excusez cette mauvaise manipulation, me tente énormément, mais c’est d’origine animale, je crois? Merci de partager avec nous vos plaisirs savonnesques!

    Commentaire par cristine — 15 septembre 2009 à 15 h 49 min

  7. L’ambre gris est une concrétion naturelle du cachalot qu’il rejette en mer. On ne fait aucun mal a l’animal.
    J’ai eu de la chance que l’on m’en offre un peu.
    C’est une odeur que je trouve merveilleuse .

    Commentaire par Irene — 15 septembre 2009 à 16 h 08 min

  8. Si le pauvre cachalot ne souffre pas, je vais en chercher, merci Irène!

    Commentaire par cristine — 15 septembre 2009 à 16 h 56 min

  9. Les propriétés et odeurs des cires ne succombent pas à la soude Irène ?

    Commentaire par pots — 15 septembre 2009 à 18 h 43 min

  10. Quel joli marbré, bien présent et aérien à la fois. Tu as procédé comment ? J’aime beaucoup le ton rose des argiles dans les savons, et associé au jaune argileux, ma foi, quelle belle idée.

    Commentaire par malegria — 15 septembre 2009 à 19 h 48 min

  11. Merci à toutes pour vos agréables commentaires !

    @Pots, les cires florales, c’est ce que j’ai trouvé de mieux – avec les macérâts – pour parfumer les savons . (en dehors des fragances que je n’utilise pas). Et on ne peut pas les rajouter à la trace, puisqu’elles refroidissent très vite et se figent.
    Cela tient bien mais cela accélère la trace, il faut se méfier …

    @Holà Malegria : j’ai expliqué mais il manque peut-être un détail. Que désires-tu savoir ?

    Il y a peu d’argile : une cuillère à café de chaque. J’y vais doucement !

    Commentaire par Irene — 15 septembre 2009 à 20 h 02 min

  12. Irène je me demandais comment tu avais obtenu cet effet marbré. Est-ce en faisant un marbrage dans le moule, avec une baguette et selon un mouvement particulier? Est-ce en mélangeant grossièrement l’argile à ta pâte, de façon à ce qu’elle ne soit pas uniformément colorée et en coulant sur le jaune sans le toucher?
    En tous cas c’est très joli.

    Commentaire par malegria — 15 septembre 2009 à 20 h 25 min

  13. Tu as encore crée une merveille, chère Irène. En plus les photos de présentation sont vraiment magnifiques. J’adore tes marbrages délicats, comme tout ce que tu fais. Tu es une vraie Fée.
    En plus ton savon doit avoir un parfum divin.

    Commentaire par Pat0212 — 15 septembre 2009 à 20 h 35 min

  14. @Malegria, j’ai mélangé à chaque fois les argiles bien uniformément dans les deux batchs. Mais j’ai coulé le jaune alors que la trace était très fine et j’ai attendu un petit moment et mixer le deuxième (le plus foncé) afin qu’il soit bien plus épais.
    Je crois que l’effet vient que le moule est plat :
    j’ai posé la couleur foncé dessus, en faisant des cercles.

    @Pat, merci beaucoup.

    J’aimerais dire à quel point je trouve ici de gentillesse vraie et d’attention à l’autre : c’est rare et précieux …

    Commentaire par Irene — 15 septembre 2009 à 20 h 54 min

  15. Bonsoir,
    je consulte régulièrement votre blog, que je trouve super et plein de belles choses !
    Je m’en inspire régulièrement pour mes envies savonnesques ! En lisant votre recette, je me pose une question. Qu’est ce que de l’encens pilé ?
    merci

    Commentaire par Vinciane — 15 septembre 2009 à 21 h 13 min

  16. Ce sont des grains d’encens dont j’ai fait de la poudre a l’aide d’un mortier et d’un pilon.
    Merci pour vos compliments qui s’adressent a toutes les belles savonnières de ce blog dont j’ai encore tellement a apprendre !

    Commentaire par Irene — 15 septembre 2009 à 21 h 26 min

  17. Alors là je suis très étonnée d’apprendre que les cires tiennent niveau odeur! Tu as un recul de combien de temps ?
    Niveau texture tu as l’impression que ça donne quoi ? (désolée pour toutes les questions!)

    oui beaucoup de gentillesse en effet et de bonne humeur, c’est top!

    en tout cas merci mais sans le savoir tu m’as motivée pour lire presque tout le blog et me lancer dans les crèmes! plein de poxs ;)

    Commentaire par pots — 15 septembre 2009 à 21 h 57 min

  18. @ Pots, Mon premier savon posté ici (Shéhérazade) était de juillet et sent toujours aussi bon.

    Niveau texture, je ne peux pas te dire car j’ai fait des recettes tellement différentes ! Mais je pense que la quantité est relativement trop minime pour jouer sur la texture, encore que ces cires accélèrent réellement la trace.
    Je suis ravie que tu te lances dans les crèmes ! J’irai te lire sur ton blog.

    @Vinciane, je viens de voir que vous commencez votre blog : bonne chance et beaucoup de plaisir.

    Commentaire par Irene — 15 septembre 2009 à 22 h 29 min

  19. Merci Irène pour ces précisions. Bizz’

    Commentaire par malegria — 16 septembre 2009 à 6 h 45 min

  20. Joli marbré Irène, très doux à l’oeil et certainement sur la peau aussi ; la production s’affine pour notre plus grand bonheur.

    Commentaire par Catherine — 16 septembre 2009 à 7 h 38 min

  21. Ce sont les dunes du Sahara que tu nous offres là Irène.
    C’est si doux qu’on s’imaginerait à l’usage que c’est du sable qu’on laisse couler entre les doigts.

    Je me laisse enivrer par le macérat d’ambre dont je masse une goutte de temps en temps sur la main mais je suis intimidée par la rareté de ce cadeau merveilleux!

    Et le moule, ne serait-ce pas celui de Missmiss sur lequel nous avions flashé?
    Magique et magnifique Irène, merci.

    Commentaire par michele — 16 septembre 2009 à 8 h 04 min

  22. une question peut être stupide : pourquoi vitamine E et EPP dans un savon ?

    Commentaire par ombretta — 16 septembre 2009 à 8 h 37 min

  23. Rho là là Irène, tu me fais rêver là ! Quelle beauté ! J’aimerais en tester avec de la cire de jasmin… mais comment connaître son indice de saponification ?
    L’ambre… C’est le prénom de ma fille !
    Au fait, ton remède contre le rhume est très efficace ! Je le teste malheusemenet en ce moment…

    Commentaire par Nansou — 16 septembre 2009 à 9 h 12 min

  24. @Ombretta : je ne suis pas la seule à mettre de la vitamine E et de l’EPP dans mes savons. Dans tous les livres tels ceux de Susan Cavitch ou Alicia Grosso, elles le conseillent afin de retarder le rancissement des savons. Je mets de l’EPP car j’utilise aussi beaucoup de macérâts.

    @Catherine, merci de la visite et du commentaire : nous avons eu d’excellents professeurs …

    @Michèle, tu as l’œil … Le moule est bien celui de Missmiss que je remercie encore et dont les nouvelles se font rares.

    @Nansou, je ne sais pas encore pour l’indice de saponification, je n’ai pas réussi à déterminer. Michèle pourra peut-être décortiquer la composition de ces cires et nous donner une indication. J’ai décidé de ne pas m’en préoccuper mais – ainsi que je l’ai déjà écrit – il faut tenir compte que cela accélère la trace.
    Désolée pour ton rhume heureuse que mon remède te soulage. Si simple et si efficace !

    Commentaire par Irene — 16 septembre 2009 à 11 h 04 min

  25. Ce savon évoque magnifiquement la sobriété du désert avec sa beauté et les mélanges de couleurs contrastés. Irène, voilà un savon qui apporte le désert ds nos maisons!

    Commentaire par Loulou — 16 septembre 2009 à 14 h 16 min

  26. Heu.. Irene, je ne comprends pas : comment tu as fait pour calculer ta soude alors ?

    Commentaire par Nansou — 16 septembre 2009 à 15 h 18 min

  27. @ Nansou. Je la prends comme de la cire d’abeille. Mais je ne la mets pas dans la recette car je ne suis pas sûre à 100 % ; ceci dit, cela fonctionne parfaitement avec tous les savons que j’ai pu faire.

    Je vous mets un lien intéressant car vous avez le calculateur pour savon crème, transparent, etc. (même s’il y a moins d’huiles disponibles). En plus vous pouvez le télécharger et travailler hors connexion :

    http://home.earthlink.net/~skinesscentuals/SoapCalc.html#OFFLINE

    Commentaire par Irene — 16 septembre 2009 à 17 h 26 min

  28. C’est comme si tu la mettais à la trace en fait, au niveau du calcul de la soude ? (je sais, je suis pénible avec mes questions…)

    Commentaire par Nansou — 16 septembre 2009 à 17 h 49 min

  29. Non, je procède tout à fait normalement pour le calcul de la soude et j’indique cire d’abeille dans le calculateur.
    L’indice de saponification que j’ai trouvé pour les cires florales varie entre 70 et 80.
    Et selon la quantité, je ne m’en préoccupe même pas.
    Mais peut-être que je ne comprends pas bien ta question Nansou ?

    Commentaire par Irene — 16 septembre 2009 à 18 h 25 min

  30. en fait, tu as mis 40 gr de cire d’abeille dans ton calculateur. J’ai compris maintenant.
    Je pensais que tu mettais tout le reste, et pas de cire. Du coup, même si tu ajoutais ta cire dès le début, le taux de soude ne la prenait pas en compte, comme pour un surgraissage…

    Commentaire par Nansou — 16 septembre 2009 à 19 h 34 min

  31. C’est cela Nansou, je la mets dans le calculateur sous la rubrique “cire d’abeille” ; c’est de cela dont je ne suis pas certaine à 100 % mais tout marche bien ainsi. Mais je ne désire pas, éventuellement, vous créer un problème !

    Commentaire par Irene — 16 septembre 2009 à 20 h 04 min

  32. Non non, pas de souci ! Je voulais comprendre comment tu avais fait ! Ca fait un moment que j’aimerais tenter des cires florales dans les savons, mais je n’arrive pas à trouver l’info qui manque pour la soude ! Du coup, ton essai m’a intriguée à fond !!!
    Entre les conseils de Mlk et tes essais, j’en apprends ce soir ! Super !!! ;)

    Commentaire par Nansou — 16 septembre 2009 à 20 h 14 min

  33. @Loulou, merci de ton passage ainsi que Seahela.

    Commentaire par Irene — 16 septembre 2009 à 22 h 56 min

  34. Irène,

    Cette recette m’enchante; ce savon est un ravissement à l’œil et j’aime beaucoup ton choix minimaliste mais si odorant.

    Je cours hélàs après le temps en ce moment; mais dès que j’arrive à me poser, j’essaie avec les cires florales.

    Commentaire par venezia — 18 septembre 2009 à 13 h 03 min

  35. Venezia, heureuse que ce savon te plaise.

    Je vais également être moins présente dans les semaines qui viennent.

    Commentaire par Irene — 18 septembre 2009 à 16 h 06 min

  36. Je cours un peu après le temps, mais voici enfin le week-end et je me pose sut ta superbe recette Irène. J’aime que ton savon me fasse voyager… Ces volutes roses me font rêver.
    Tu m’as tentée avec tes cires florales et j’ai donc testé aussi, mais je n’ai pas encore eu le temps de poster.
    Merci, merci de ces belles images toujours

    Commentaire par lolitarose — 18 septembre 2009 à 22 h 02 min

  37. J’ai regardé les photos de tous tes savon et je pense que c’est celui là que j’ai emporté en vacances: il sentait… l’idée qu’no se fait d’un parfum et embaumait la salle de bain, pourtant particulièrement fraiche. un grand merci pour cette création qui m’a épatée par sa puissance olfactive fort capiteuse.

    Commentaire par venezia — 2 janvier 2010 à 16 h 57 min

  38. L’année commence bien avec ce commentaire qui me ravit et je te remercie d’avoir pris le temps de me donner ton ressenti.

    Commentaire par Irene — 2 janvier 2010 à 20 h 01 min

  39. Venezia, je viens de vérifier : cela ne m’étonne pas qu’il sente bon ce savon !
    Tu as vu ce que j’avais mis dedans … du macérât d’ambre !
    Quand je dis que les savonnières sont folles !

    Commentaire par Irene — 10 janvier 2010 à 15 h 21 min

  40. Est-ce bien celui-là que tu m’as envoyé ? Si oui, en effet, il sent très très bon !

    Commentaire par Nansou — 14 janvier 2010 à 15 h 25 min

  41. Nansou, je n’ai pas noté … Mais j’avais coupé des morceaux en deux car je n’en n’ai même pas eu pour moi.

    Commentaire par Irene — 14 janvier 2010 à 17 h 00 min

  42. je pense que c’est celui-là, il y ressemble !

    Commentaire par Nansou — 14 janvier 2010 à 20 h 17 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

1,054 Propulsé par WordPress.