Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2472/trackback

  1. quelle formule… tu va pouvoir faire se relever Lazare! Je trouve que l’argousier est incroyablement efficace. Tout baume doit être d’un orange archi pétant!

    des nouveautés pour moi: la vitamine C , comment l’utilises tu dans un baume puisque elle est hydrosoluble? (sous quelle forme est-elle? )

    -le squalane: avec toutes tes huiles magnifiques, qu’apporte t’il en plus?

    quand je fais les formules karité-acide stéarique, je mets toujours de l’huile de coco, je vois que tu as fait l’impasse mais mis 30% de beurres (plutôt mous?) Ça donne quoi au final comme texture?

    Bref, chapeau, c’est une recette qui fait gamberger

    Commentaire par venezia — 16 juin 2009 à 12 h 55 min

  2. Merci Venezia.

    Alors, pour la vitamine C : Tetrahexyldecyl Ascorbate,liposoluble. J’aurais pu mettre un pourcentage plus élevé et, même, j’aurais du. Mais je n’ai pas osé !
    Je crois que l’on sous estime, en général, les pouvoirs de la vitamine C et plus j’y pense, plus je me dis qu’elle n’est pas étrangère à l’efficacité de ce baume.

    Ce baume est jaune, il sent bon et il a une tenue impeccable. Je préfère mettre des beurres qui ajoutent de la tenue et le minimum d’acide stearique surtout, dans ce cas, ceux d’aloes et d’avocat.

    Le squalane est là pour une question d’équilibre dans l’odeur. Bon, il a également ses qualités.

    Je vais transférer de ce baume de mon énorme pot dans un plus petit et je mettrai une photo.

    Commentaire par Irene — 16 juin 2009 à 13 h 35 min

  3. Irène,
    C’est une merveille ce baume.
    La texture doit être absolument divine avec cette palette d’acides gras divers.

    Il me semble Venezia que le beurre d’aloe est un macérat sur du coco.
    Mais qu’en est-il des autres beurres Irène: lavande et thé matcha? Les as-tu fabriqués toi même?

    Ce qui me fascine, c’est cette vit C liposoluble. D’où vient-elle?
    Merci infiniment Irène pour ce baume qui a trouvé sa place sur Potions et chaudron ;)

    Commentaire par michele — 16 juin 2009 à 14 h 07 min

  4. Irène
    Comme j’imagine toutes les canadiennes adeptes de luges et autres jeux d’hiver, et bien à elle les cascades …tu es une amie bien précieuse, celle qui panse tous les bobos
    Ton macérat arnica copaiba est de ton crû?
    Cette formule me semble bien puissante et pourquoi as tu mis du stearique, tes beurres sont mous?
    La synergie he me semble bien délicieuse et reposante, c’est vrai que les he peuvent dérouter et réveiller des angoisses

    Commentaire par mlk — 16 juin 2009 à 14 h 07 min

  5. Bonne question Mlkilucru
    Je me demandais si c’était un macérat d’arnica sur de l’HV de copaiba ou un extrait d’arnica venant de chez Copaiba en Belgique?

    Commentaire par michele — 16 juin 2009 à 14 h 13 min

  6. Je suis confuse, il va falloir que je prenne soin d’ être plus précise :

    J’ai fait le macérat d’arnica sur de l’huile ce copaiba (de chez Forest People).

    La vitamine C liposoluble dont je vous parle vient de chez Lotion Crafter.

    Le beurre d’aloes vient de chez Liberty Natural .

    Mlk, j’ai mis un peu d’acide stearique car je craignais que le baume soit trop mou.

    Le beurre de lavande et de thé viennent de chez SNOWDRIFT FARM ; mais je viens d’aller regarder, ils n’ont plus grand chose, même plus de beurre de camomille. Ceci dit, j’ai trouvé la formule, comme vous à la suite d’une question de Venezia, la formule pour faire ses beurres et je vais essayer.(sur le forum aro-mat). L’une d’entre vous a-t-elle déjà essayé ?

    Et je vais essayer aussi le Shealoe Butter.

    Commentaire par Irene — 16 juin 2009 à 15 h 44 min

  7. Gling, gling, gling, jackpot, il pleut des postq en ce moment, pour notre grand bonheur.

    A qui ça fait-il une belle jambe, ce beau baume ? A moué.
    La formule est relipidiante, restructurante, adoucissante, anti inflammatoire, un grand bravo, Irène !

    Commentaire par chabou — 16 juin 2009 à 16 h 08 min

  8. Quelle richesse dans le choix des huiles et des beurres ! as-tu fait des calculs savants pour équilibrer la formule ou t’es-tu uniquement basée sur les propriétés des différents ingrédients ?
    Je découvre également cette vitamine C liposoluble, a-t-elle une meilleure capacité de conservation que la vitamine C traditionnelle, toujours très difficile à incorporer dans les crèmes, alors que comme toi je suis convaincue de l’immense capacité de restauration des tissus de cette vitamine. Que de questions tu déclenches Irène par ce baume.
    Merci Irène de venir nous faire partager tes créations.

    Commentaire par lolitarose — 16 juin 2009 à 21 h 26 min

  9. Lolita rose, je dois dire que j’ai beaucoup réfléchi pour ce baume : il s’agissait de quelque chose d’important destinée à une (puis à des …) personnes en souffrance. Alors, là, oui, j’ai bien “pesé” tous les ingrédients. C’est une préparation qui m’a demandé beaucoup de réflexion.
    Et, surtout, certains composants – très efficaces – ont une odeur qui pouvait déplaire et je désirais être attentive à ce problème.
    Cette vitamine C est liposoluble. Mais si tu incorpores de la vitamine C, sous sa forme la plus pure d’acide ascorbic en poudre, tu dois toujours ajouter de la vitamine E.
    Je remets un lien intéressant à ce sujet :

    http://209.85.129.132/search?q=cache:PlJbgtuulnsJ:www.lanutrition.fr/Philippe-Humbert-La-vitamine-C-est-efficace-contre-les-rides-a-324-74.html+vitamine+C+cosmetique&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=ch&client=firefox-a

    J’ai parlé cet après midi avec mon amie médecin à ce sujet, et elle me disait qu’il y a de nombreuses expériences faites avec la vitamine C, aussi bien en interne qu’en externe. Que par exemple, des solutions avec uniquement de la vitamine C et de l’eau sont efficaces même pour des brûlures.Plus surprenant encore – et un peu HS je l’avoue – l’utilisation en intraveineuse de vitamine C sur des malades en grande souffrance.

    Il existe une nouvelle forme de vitamine C, dite “lypo-sphéric” sous forme liquide (comme du gel) mais soluble dans l’eau également. Je dois me renseigner à ce sujet.

    Merci de ton commentaire.

    Commentaire par Irene — 16 juin 2009 à 21 h 52 min

  10. Très belle formule Irène,

    je ne sais pourquoi à la première lecture, je me suis arrêtée aux fractures et je ne voyais pas l’intérêt de certaines huiles.

    Il m’a fallu une deuxième lecture pour comprendre tes choix.

    Commentaire par eau de rose — 16 juin 2009 à 23 h 13 min

  11. Décidément, comme dit Chabou, il pleut des posts en ce moment… et moi d’avoir du mal à suivre !
    Ce baume doit être une merveille thérapeutique, d’une puissance qu’on a peine à réaliser à la vue de la formule. Chapeau bas Irène ! Tu as vraiment des dons de guérisseuse.
    Et la liste d’ingrédients nous donne un aperçu de tes placards… qui doivent être bien garnis.
    Merci encore pour cette recette. Je vais la noter dans mon grimoire et la conserver précieusement.
    Bises

    Commentaire par Yulaan — 16 juin 2009 à 23 h 19 min

  12. Merci Yulaan et Eau de Rose.
    ARHHH, Mon homme dirait que mes placards sont … trop remplis.

    Commentaire par Irene — 17 juin 2009 à 10 h 21 min

  13. encore une formule que j’admire… par la complexité mais surtout par sa logique!

    merci Irène

    Commentaire par blandine — 17 juin 2009 à 19 h 08 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,926 Propulsé par WordPress.