Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2481/trackback

  1. Pfffouu Irène tu as fait fort pour une première fois.
    J’ai évidemment plein de choses à dire:

    - grand écart de l’Afrique à la Grèce en passant par l’Inde. Ces voyages nous inspirent toutes plus ou moins on dirait.

    - On dirait que c’est une sorte de cérat, ta crème et je suis ébahie que ça tienne sans cire d’abeille ni gélifiants d’aucune sorte.

    Il y a un peu de labnoline végétale mais tout de même c’est drôlement intéressant.
    Est-ce resté en forme de crème épaisse?

    - Absolue d’abeille ou de rayon de cire d’abeille?

    Elle devrait être très apaisante et nutritive. Mais le parfum doit être envoutant à souhait.

    - Enfin Irène, puis-je émettre une critique tout de même? Oh pas à toi mais à ceux qui habitent sur le Mont Athos…

    Je suis très blessée en tant que représentante de la gent féminine que les femmes soient interdites sur l’île (??!!!).
    On n’imagine pas que ça existe encore de nos jours.

    Ils savent faire une exception pour les poules car elles pondent des oeufs et pour les chattes (pour éliminer les rats??)

    Et nous alors? Ils n’ont pas de mères ces hommes là?

    Bravo Irène et reviens souvent! J’adore ces styles et ces tons différents.

    Commentaire par michele — 24 avril 2009 à 16 h 43 min

  2. Merci beaucoup Michèle !

    Ce que je posterai ici sera souvent un peu déroutant …
    Alors, pour répondre à tes questions :
    - il s’agit d’absolue de cire d’abeille (en tout cas je n’ai pas d’autre explication (elle vient de chez Eden Botanicals)
    - elle a l’aspect d’un beurre pommadé et elle n’est absolument pas “dure” ni même très ferme. Je suis certaine que c’est l’effet du beurre de nilotica à froid.
    Quand à l’odeur, mon homme, à midi, m’a dit que je sentais très bon ! Et il est difficile …
    Pour le Mont Athos, je respecte ; il y a des traditions, celle-ci est millénaire et cela ne me dérange pas. Il y a aussi de très beaux monastères réservés aux femmes …
    Et puis, tu sais, le voyage au Mont Athos n’est pas une sinécure. C’est une presqu’île, y accéder est aléatoire. Il faut aller à pied ensuite dans des conditions difficiles.
    Michèle, nous savons bien nos “pouvoirs” ! (je ris). Laissons le Mont Athos à ces messieurs et qu’ils préservent bien les trésors que renferment tous ces monastères …

    Commentaire par Irène — 24 avril 2009 à 17 h 29 min

  3. je suis bien trop impressionnée. Je ne sais pas quoi dire. Cette formule n’est pas pour moi, irène, mais je lis avec beaucoup d’intérêt, les différentes façons de faire de chacune.
    Merci bien pour les liens.

    Commentaire par moune — 24 avril 2009 à 17 h 45 min

  4. Comme dit Michèle, irène, tu fais fort pour inaugurer Potions et Chaudron; ce sont les parfums des rois mages qui s’imaginent quand on lit ta formule. bienvenue au club …

    Quand tu dis huile d’orchidée, est-ce la macération d’orchidées sur triglycérides? Si c’est ça, ça pourrait expliquer la tenue aisée de ton cérat, associé à la lanoline et aux cires.

    Car oui, Michèle, il y a pas mal de cires dans la formule: jasmin, jojoba, rose et olive…

    Si on compte le honey moisturiser en phase aquesue (une supposition de ma part, je n’en ai jamais utilisé mais sur le site d’Aromantic, c’est comparé à de la glycérine) on a 75g de phase huileuse (en comptant la lanoline) et 78g de phase aqueuse, (proportions classiques pour ce que j’appelle un cérat creme).

    Ce qui m’intrigue plus que tout, c’est le travail sur l’eau:
    -que fais-tu avec les aimants? Tu les mets dans l’eau? Combien de temps? Quels aimants utilises-tu?
    -je suis allée voir le lien très interessant sur l’eau. Lequel des appareils utilises-tu ?
    Ce qui me turlupine néanmoins sur ce lien, c’est l’histoire de l’eau avec le vortex qui produit des nano molécules. Si l’eau n’est pas absolument irréprochable, tout ne devrait-il pas se métamorphoser en nano particules, y compris les cochoncetés dans l’eau… ?

    Quant au Mont Athos… effectivement, à moins d’être une poule ou une chatte, on a aucune chances d’y mettre les pieds quand on est du sexe féminin. J’avais un jour imaginé que quelqu’une pourrait bien se déguiser…

    Commentaire par venezia — 24 avril 2009 à 18 h 28 min

  5. J’ai lu la première ligne et j’ai su que c’était Irène, un doute tout de même en me disant “tiens overblog joue des tours à PPP” et puis non, c’est Irène
    voyageuse et conteuse et accrocheuse de lumière
    J’aime cette musique, j’aime ton style et tous les chemins mènent
    aux bonheurs de cosméter et partager…..laissons les moines à leurs casseroles et gardons nos potions et chaudrons ouverts et généreux et parfumés
    Merci Irène et je reviendrais lire pour la technicité

    Commentaire par mlk — 24 avril 2009 à 18 h 32 min

  6. @Moune : merci de ta gentillesse …

    @Venezia :
    - orchidée : sur huile de coco fractionnée.
    - aimants : ils m’ont été fournis par un ami naturopathe qui a visité, en Inde, des hôpitaux qui soignent par cette méthode. Les miens sont gros (400 grs chacun). J’en mets un du côté positif, l’autre du côté négatif et je pose les bouteilles dessus.
    En Inde, outre soigner, ces aimants sont utilisés pour purifier l’eau.

    Je reviendrai pour le problème de l’eau.

    @mlk : tu me dis des choses adorables et je dois dire que vous m’encouragez très gentiment à la suite de ce premier article.

    Merci à vous qui m’avez tant appris …

    Commentaire par Irène — 24 avril 2009 à 20 h 09 min

  7. Bonjour Irène, ben dis-donc, pour une première, c’est une première de choc et de choix!!!
    Je vais aller relire tout cela calmement, mais une nouvelle sur Potions, c’est tjs réjouissant et il faut lire jusqu’au bout pour découvrir “la nouvelle”. Merci aussi pour le lien pour le forum orthodoxe. Les icones sont magnifiques. En attendant de lire ta prochaine recette, je retourne savourer cette nouveauté tranquillement.

    Commentaire par Loulou — 24 avril 2009 à 20 h 47 min

  8. Irène, c’est un bonheur de découvrir le cadeau que tu nous offres pour ta première apparition sur Potions et Chaudrons. Quelle créativité sur cette crème-beurre sans doute adoucissante et nourrissante et qui, en plus nous fait voyager. Il y a beaucoup de cosméteuses-voyageuses ces temps-ci et c’est tant mieux. Que demander de mieux que de découvrir une culture à travers une création cosmétique. Merci Irène pour cette superbe recette.

    Commentaire par lolitarose — 24 avril 2009 à 21 h 23 min

  9. Un coup d’essai et un coup de maître ! Je me réjouis de voir que nous allons profiter de tout ce que tu voudras bien nous confier.

    J’ai beaucoup apprécié ton lien sur l’eau et tout ce qui découle de l’électro magnétisme
    Reviens vite et souvent !

    Commentaire par cshabou — 24 avril 2009 à 22 h 00 min

  10. Très belle formule

    Tu as donc fait toi même une macération d’orchidée…Le parfum est soluble dans l’huile ?

    Tu mets la lanoline dans la phase aqueuse ???

    Je suis étonnée du fait qu’elle tient vraiment sur le moyen terme vu qu’il n’y a pas de “vrai” émulsifiant

    Absolue d’abeille, d’iris, lavande et l’ajout des he : tu travailles aussi les associations olfactives ! Bravo
    pourquoi associer absolue de lavande et he de lavande ?

    Merci Irene

    Commentaire par patte — 24 avril 2009 à 23 h 19 min

  11. Merci Irène d’avoir franchi le pas ; j’espère que cet article sera le premier d’une longue série.

    Comme Lolitarose, je trouve merveilleux de découvrir tant de choses à travers une recette cosmétique et de voyager.

    Ce blog est nourri par des artistes de tout style et participe à embellir notre quotidien.

    Merci Irène et à bientôt….

    Commentaire par Catherine — 25 avril 2009 à 1 h 25 min

  12. @Loulou : merci de ton commentaire qui, évidemment, me fait très plaisir !

    @Chabou : après un pareil accueil, j’aurais mauvaise grâce à ne pas revenir …

    @Lolitarose : j’aime beaucoup ton blog et connaissant bien le Japon, j’ai pu apprécier ce que tu nous as rapporté de la-bas.

    @Patte : j’ai fait le macérat, mais il n’y a pas d’odeur, c’est uniquement pour les qualités de la plante.

    Oui, j’ai mis la lanoline dans la phase acqueuse, à froid (ainsi que je le précise, température ambiante).

    L’absolu de lavande et l’huile essentielle n’ont pas le même but ni les mêmes propriétés : l’une est pour parfumer, l’autre est une HE de soin.

    @Catherine : tu as trouvé le mot juste : j’ai franchi le pas et ce n’était pas facile !

    Merci à vous toutes.

    Commentaire par Irene — 25 avril 2009 à 9 h 28 min

  13. Merci Irène, j’adore cette recette… le Mont Athos j’aimerai y aller un jour…

    Commentaire par laetitia — 26 avril 2009 à 12 h 31 min

  14. Laetitia, tu ne pourras pas aller au Mont Athos, réservé aux moines … de même que certains monastères sont interdits aux hommes.

    Deux liens sur une exposition qui se tient à Paris sur les trésors du Mont Athos :

    http://209.85.129.132/search?q=cache:3PuXRxtJupUJ:www.24heures.ch/depeches/culture/tresors-mont-athos-quittent-premiere-fois-grece-exposes-paris+exposition+tresors+du+mont+athos&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=ch&client=firefox-a

    http://209.85.129.132/search?q=cache:Yr1nVgh0cHMJ:www.petitpalais.paris.fr/+exposition+mont+athos+des+Beaux-Arts+de+la+Ville+de+Paris&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=ch&client=firefox-a

    Merci de ton compliment.

    Commentaire par Irene — 26 avril 2009 à 13 h 37 min

  15. Irène, Hydrolat d’aubépine?

    Commentaire par michele — 27 avril 2009 à 13 h 56 min

  16. Oui, l’hydrolat d’aubépine. Le mien vient de chez Abiessence.
    Tu veux que je t’en envoie ? J’en ai pas mal.

    Commentaire par Irene — 27 avril 2009 à 18 h 25 min

  17. coucou Irene !

    une merveille de crème j’en suis sûre,
    rien qu’à lire les ingrédients tous plus recherchés les uns que les autres !
    bravo à toi et reviens vite nous éblouir encore !;-)

    bizzz

    Commentaire par missmiss — 23 mai 2009 à 0 h 48 min

  18. Les absolues me semblent vraiment incontournables pour qui veut cette senteur extraordinaire.
    Je ne la trouve pas forte du tout sur ma peau, elle est profonde, un peu mystique et tient très bien.

    La première fois que je l’ai testée, je me suis dit “pourtant, il ne me semble pas qu’Irène utilisait des parfums tous faits dans ses crèmes”.

    Bravo ma belle, je suis vraiment ravie d’avoir pu tester tout ça et je suis certaine que si tu n’étais pas “compliquée ” tu ne ferais pas ces merveilles!

    Commentaire par michele — 19 juillet 2009 à 20 h 03 min

  19. Merci missmiss et Michèle. Très franchement, j’aime beaucoup l’odeur de cette crème. Mais je pense que parfois on a aussi de la chance …

    Commentaire par Irene — 20 juillet 2009 à 11 h 25 min

  20. Test com. ancien

    Commentaire par Paul test — 21 octobre 2015 à 19 h 48 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

1,172 Propulsé par WordPress.