Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2786/trackback

  1. Ouah, tu as du avoir des kilos de savons !!!!!
    La recette est vraiment très complète.

    Commentaire par Luciefer — 12 août 2010 à 13 h 56 min

  2. Bonjour à toi Luciefer !

    Tu sais, ce savon met longtemps à sécher et j’en donne beaucoup car il aide pour le psoriasis, même si c’est un savon agréable dans tous les cas.

    Alors, je préfère le faire en quantité importante d’autant plus que la boue étant un peu comme de l’argile, tu te fais les biceps en même temps !

    Commentaire par Irène — 12 août 2010 à 17 h 18 min

  3. Une belle recette de partage et de soins ;-)
    J’adore ta “touche” déco faite de corail.
    Un savon brut qui fait beaucoup de bien

    Commentaire par Mystic — 12 août 2010 à 17 h 44 min

  4. Trop beau le petit poisson! Et quelle recette! wahou!

    Commentaire par Ninie — 12 août 2010 à 17 h 55 min

  5. Quel superbe site Irène que je découvre enfin depuis un ordinateur. J’adore !
    Ton savon soignant est également très beau. mets tu toujours le sel dans le liquide de dissolution ? Je l’ai introduit à la trace pour voir si ça avait un effet “esthétique” ; pour l’instant, c’est surtout long à sécher.
    Des bises mon Ileno-San

    Commentaire par lolitarose — 12 août 2010 à 17 h 59 min

  6. Mystic, j’aime bien apporter un petit plus, surtout pour un savon destiné à des personnes qui souffrent …

    Ninie, il est chouette ce poisson, c’est vrai. Et pour la recette, j’ai vraiment étudier les meilleures possibilités pour rendre ce savon vraiment le plus efficace possible. Merci de ta visite.

    Ma Lolita-San !
    Pour tout te dire, j’ai dessiné ma bannière et l’ai trouvée bien modeste mais elle devait “parler” … Il reste pas mal à faire, bien sûr, mais je suis heureuse que cela te plaise.
    Oui, je mets toujours le sel dans le liquide de dissolution, en l’occurrence j’ai ajouté de l’aloé vera liquide car je trouve qu’il donne de la douceur aux savons (mais pas le gel, rappelle toi les aventures de Venezia !). Il ne fond d’ailleurs pas, ou à peine, tu verras, cela brille sur les tranches.
    Évidemment, c’est long à sécher avec toute la boue.
    Bises à toi Lolita-San.

    Commentaire par Irène — 12 août 2010 à 18 h 12 min

  7. Waouw!! quel quantité dit donc!!

    Par contre, je comprends pas … c’est quoi ton surgraissage à 20 et 40% ?

    Bizzzzzzzzzzzzzz

    Commentaire par gafette — 12 août 2010 à 18 h 12 min

  8. Bonjour Gafette !

    Alors, effectivement, ma phrase est mal construite !
    J’ai voulu dire que j’ai surgraissé à 20 % et utilisé 40 % de l’eau préconisée par le calculateur.

    Je n’en fait pas tous les jours de celui là et j’en donne beaucoup …

    Commentaire par Irène — 12 août 2010 à 18 h 17 min

  9. Ton dauphin soigneur voila ce qu’il m’inspire et que j’ai trouvé et copié pour ce soin
    appel à la simplicité,
    appel à l’émerveillement,
    appel au jeu,
    appel à la gratuité
    appel à la grâce dans le moindre geste,
    appel à la danse,
    appel à l’écoute permanente de l’autre,
    appel à la solidarité fulgurante…
    Bises ma douce

    Commentaire par mlk — 12 août 2010 à 20 h 11 min

  10. Toi, ma parigote, tu n’es pas seulement la magicienne des macérâts mais également celle des mots …

    Bises à toi et merci.

    Commentaire par Irène — 12 août 2010 à 20 h 46 min

  11. Merci de ce beau et bon savon. Celui-là n’ira pas dans mon musée, même s’il le mériterait amplement. Non seulement c’est un savon qui soigne, mais en plus il sent très bon et est très agréable. En duo avec ta super crème, ce savon fait beaucoup de bien à la peau de mes pieds. C’est quand même plus efficace que de se gratter jusqu’au sang.
    Ce savon sent tellement bon que je l’utiliserais bien pour tout le corps, mais ce serait du gaspillage.
    Merci de ces produits qui me font du bien.
    Je t’embrasse

    Commentaire par Pat — 12 août 2010 à 23 h 50 min

  12. Il doit être bien efficace ce savon! Toutes ces belles huiles, et la dernière et non des moindres… L’huile de coude! Quel courage pour une telle quantité! En plus, ils sont trop mignons!

    Commentaire par Sange — 13 août 2010 à 7 h 53 min

  13. 20% de surgras, je n’ai jamais osé…
    il n’est pas trop mou? tu le laisse secher longtemps avant de l’offrir??
    dees questions de bon matin!!!
    des bisous plein ma flamboyante

    Commentaire par Hind — 13 août 2010 à 10 h 40 min

  14. Pat, c’est tellement difficile de soulager le psoriasis qu’il faut se battre avec toutes les armes et tant mieux si cela peut t’aider un peu.

    Sange, je suis écroulée ! L’huile de coude, tu as bien raison, il en faut pour ce savon car on ne peut pas utiliser le mixer au risque d’accélérer la trace et la boue est “lourde” à mélanger.

    Hind, je ne surgraisse à ce point là que pour ce savon. Il n’est pas mou mais je le laisse sécher environ trois mois avant de l’offrir.
    Tes questions me font plaisir ! Bises

    Commentaire par Irène — 13 août 2010 à 13 h 07 min

  15. Hum,

    tu ne tiendrais pas par hasard une guinguette clandestine pour souffrantes-de-psoriasis-qui-font-la-queue-en-réclamant-un-savon?

    Si j’ai bien compris tu ajoutes du sel de la mer morte à l’eau de la mer morte (déjà très salée)? donc tu as une eau de dissolution archi salée, est ce que ça ferait flotter les savons par hasard ensuite?
    Et ta boue, tu l’ajoutes aux huiles ou à la trace?

    tes savons sont toujours esthétiquement très réussis, ce qui me semble un exploit pour celui ci où tu as ajouté des ingrédients pas toujours faciles à mater. bravo, irène la téméraire.

    PS et avec quoi as tu pu touiler cette si généreuse marmite?

    Commentaire par venezia — 13 août 2010 à 14 h 21 min

  16. Je t’assure, tu y es presque, il va falloir que j’en refasse rapidement !

    Alors, oui, j’ajoute le sel à l’eau de la mer morte mais il n’y avait pas que cela dans l’eau de dissolution, et tu as des savons au sel qui sont composés pour moitié de sel par rapport au poids des huiles. Non, il ne flotte pas mais malgré tout ce qui m’étonne c’est qu’il mousse bien.

    J’ajoute la boue à la trace, j’avoue que je n’ai pas pensé à la mettre dans les huiles. Et comme cela marche ainsi, je n’essaierai pas autrement, je craindrais de gâcher mon batch.

    Alors, je touille, longuement, patiemment et doucement, vraiment doucement avec ma grande cuillère magique. Quand tout est bien mélangé, j’ajoute les HE, vitamine E, etc.

    Surtout, il faut utiliser des moules individuels ou un dividor car, dans le cas contraire, c’est difficile à couper.

    Mais je vais te donner l’occasion de le tester … même si tu n’as pas de pso.

    Commentaire par Irène — 13 août 2010 à 14 h 47 min

  17. ouah ton savon est superbe, tant par son esthétisme (superbes moules) que par sa composition !! J’ai toujours souhaité faire un savon de la mer morte, alors je pense prendre le tien comme inspiration si tu veux bien. En tout cas chapeau pour cette recette. Bises

    Commentaire par Gwen — 13 août 2010 à 16 h 23 min

  18. Bonjour Gwen et bienvenue !

    Bien sûr, je serais ravie que cette recette te soit utile. Je mets souvent un choix important d’ingrédients afin de donner des idées. Si tu as des questions, n’hésite pas !

    Commentaire par Irène — 13 août 2010 à 16 h 28 min

  19. Atchao Bella
    Ta synergie d’he est magistralement choisie
    Cade et niaouli le si polyvalent et mal connu
    Cade réussi très bien pour le pso au crâne
    La sweet vers les 10 ans en faisait au crâne et j’ai eu la chance de tomber sur une pro à l’hôpital St Louis, qui lui avait prescrit un shampoing à l’huile de cade, à petites doses et cela a fonctionné, entre autres
    Bises Diva

    Commentaire par mlk — 13 août 2010 à 22 h 20 min

  20. Bonjour ma parigote !

    Les essais de ce savon sont prometteurs et tant mieux ; ah, il y a tant à apprendre avant de connaître vraiment les propriétés des HE … Je suis en train de lire un livre qui me surprend avec certaines de ses synergies et j’irai vérifier les HE choisies car les auteurs leur attribuent des indications que je n’avais pas vu ailleurs.

    A bientôt et bises.

    Commentaire par Irène — 14 août 2010 à 8 h 40 min

  21. waouh, quelle quantité! très beau savon avec cette touche de corail dessus.
    J’adore ta synergie.

    Commentaire par TiteMarie — 14 août 2010 à 9 h 10 min

  22. Ah, je ne ferai pas ça tous les jours !
    Merci.

    Commentaire par Irène — 14 août 2010 à 9 h 13 min

  23. 20% de surgras !! Je n’aurais pas osé !! Je suis étonnée de voir qu’il donne quand même un savon dur… Grâce à la boue de la mer morte aussi peut-être ? Ton savon en forme de poisson est superbe. Les autres aussi évidemment, mais celui-là a mon faible ^^
    Bien belle formule, qui doit être bien efficace.
    Bref, bravo encore !

    Commentaire par Sealeha — 15 août 2010 à 18 h 52 min

  24. J’avais surgraissé le précédent à 15 %

    http://www.terra-amata.com/akimiti/?p=2415

    je savais donc que je ne risquais pas grand chose.

    Je l’aime bien ce moule poisson mais je ne sais même pas si j’en trouverai un autre !

    Merci.

    Commentaire par Irène — 15 août 2010 à 19 h 06 min

  25. Encore une superbe recette Irene, tu me bluffes !!! ;)

    Commentaire par nansou — 16 août 2010 à 17 h 23 min

  26. Merci Nansou !
    Si cela peut te rendre service. c’est avec plaisir que je t’en fais parvenir.

    Commentaire par Irene — 17 août 2010 à 10 h 25 min

  27. Pour avoir adoré ton premier savon de la mer morte, je pense que celui ci devrait le détrôner!
    Je pense que tu as eu tout à fait raison d’augmenter le surgraissage car les savons au sel méritent un peu de gras excédentaire.

    Il semble plus clair et bien plus riche en huiles que le précédent.
    J’ai réalisé au cours de cet été que beaucoup de personnes souffrent de psoriasis ou en ont souffert. C’est une véritable gageure d’arriver à le contenir.

    Je pense qu’il faut y aller tout azimut même en contrôlant l’alimentation, le plus compliqué à maintenir une vie.
    Bravo en tous cas pour ces savons sublimes. Venezia m’a offert de la boue de la Mer Morte, il va falloir que j’en fasse quelque chose.

    Commentaire par michele — 3 septembre 2010 à 8 h 22 min

  28. Ah, ce psoriasis ! Il faut l’amadouer par tous les moyens et vraiment faire effectuer les contrôles relativement aux intolérances alimentaires.

    Tu as tout à fait raison, ce savon est plus riche et paraît plus efficace que le précédent ;

    Il me semble que la proportion de boue dans ce savon est la plus importante que je me sente capable de mettre. On verra ce que tu en penses quand tu auras le temps d’en faire un.

    Commentaire par Irène — 3 septembre 2010 à 10 h 01 min

  29. Bravo Irène pour ton combat permanent contre cette maladie

    Ma mère a été très touché de tes “cadeaux” même si dans l’état où elle est la diférence ne s’est pas ressenti de manière flagrante (trop de stress, de fatigue) son mental n’y est pas (à la lutte)

    Merci encore Irène pour ta générosité

    enormes bisous

    Commentaire par ambre1501 — 4 septembre 2010 à 22 h 04 min

  30. Hélas, Ambre, je suis désolée pour ta maman mais il faudrait que tu tentes de lui faire comprendre d’essayer d’apprendre à se détendre pour gérer son stress et, également, faire des recherches afin de vérifier qu’elle n’a pas d’intolérances alimentaires.

    C’est vraiment une maladie très difficile et dans laquelle, ainsi que tu le dis si bien, le mental à son importance.

    Bon courage pour elle et toi.

    Commentaire par Irène — 5 septembre 2010 à 15 h 46 min

  31. Irène, superbe ! magnifique ! Je te décore championne des savons au sel.

    Après avoir vu ce que tu obtiens, j’ai très envie de retenter les savons au sel bien surgraissés, avec une quantité de liquide suffisante et avec ajout de la boue vivante de la mer morte en plus du sel.

    Merci beaucoup d’exister  et je reviendrai lire tes recettes sur le savon au sel pour ne pas faire d’erreurs.

    Commentaire par Colchique — 17 mars 2011 à 20 h 22 min

  32. Colchique, merci beaucoup !

    Commentaire par Irène — 18 mars 2011 à 12 h 00 min

  33. Je comprend que j'ai raté celui-là, puisque son nom ne mentionnait pas ""boue ou ..mer morte .. ..

    Grâce à Michèle, j'y suis. .

    Je suis époustouflée !! J'aurais bien voulu te voir en train de brasser ta bassine …

    Même si je le voulais, je ne pourrais pas ..

    J'aimerais te dire…… ..mais mlk l'a fait tellement bien …

    Quant à ta formule … heureuses sont celles qui reçoivent un tel cadeau !!

    Je me contenterai d'une formule plus simple,Irène.

    Mais je veux te dire mon admiration pour ce soin fait avec tant de coeur .

     

    Commentaire par moune — 17 octobre 2013 à 6 h 05 min

  34. Moune, j'ai mis un grand choix d'huiles mais on c'est aussi pour information, on n'est pas obligé de les intégrer toutes …

    Remuer cette masse était, effectivement, assez sportif. Je n'en n'ai plus hélas, il va falloir que je me remette à la tache.

    Merci d'être venue :-)

    Commentaire par Irene — 17 octobre 2013 à 10 h 05 min

  35. Essai

    Commentaire par Irene — 17 octobre 2015 à 15 h 55 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

1,000 Propulsé par WordPress.