Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/4064/trackback

  1. J’adore, il a l’air très doux et romatique… combien de pastel as tu mis pour avoir ce bleu tout clair?

    Commentaire par Flore — 15 novembre 2010 à 18 h 15 min

  2. Oh du pastel j’en rêve !!! Il est magnifique de sens ton savon… Je suis sûre que la personne en serait très émue si elle le voyait…

    Commentaire par Sealeha — 15 novembre 2010 à 18 h 45 min

  3. Un savon qui me parle tellement dans son élaboration philosophique.Un tendre et crémeux qui n’attend plus que de buller.C’est un visuel très doux et enchanteur , une pierre est posée :-)Bises belle Irène

    Commentaire par Mystic — 15 novembre 2010 à 18 h 51 min

  4. Quel  beau savon tout en douceur, les couleurs e les lignes. Bravo.

    Commentaire par TiteMarie — 15 novembre 2010 à 18 h 54 min

  5. C’est un poème magnifique, qui me parle, je ne m’en souvenais plus…Je pense que ce n’est pas plus mal que ton savon soit peu parfumé, il est ainsi en accord avec avec la subtilité et la pudeur des vers :                   “Aucun bruit ne l’a révélé,”                    “Personne encore ne s’en doute”                    “Toujours intact aux yeux du monde »Bisous

    Commentaire par Manou — 15 novembre 2010 à 19 h 51 min

  6. Un bien joli savon….rempli de douceur et tendresse dans ses couleurs et en lisant ton explication je trouve que les aléas de la vie, la sagesse et la compréhension qui arrive avec le temps lui correspondent bien…bravo

    Commentaire par Flocréa — 15 novembre 2010 à 21 h 41 min

  7. A faire des beaux savons , on en oublie parfois qu’ils sont d’abord faits… pour laver… et peut être que pour les peines, ça marche un peu aussi. Ta synergie d’HE doit être très apaisante… une création très inspirante, Merci Irène

    Commentaire par venezia — 15 novembre 2010 à 22 h 11 min

  8. Irene, tu ne peux te douter à quel point ton savon me parle… Ce poème de Sully Prudhomme, ma grand-père le portait écrit dans son porte-feuille. A son décès, c’est un des souvenirs que j’ai voulu garder d’elle… Il racontait l’histoire de son coeur brisé, une histoire terriblement triste mais dont ma grand-mère a toujours su montrer que le meilleur, uniquement le meilleur…

    Commentaire par nansou — 15 novembre 2010 à 22 h 51 min

  9. Doux, doux si doux ce savon pastel.  Et un beau poème en prime. J’aime beaucoup cette élégance toute en subtilité. Merci Irène

    Commentaire par lolitarose — 15 novembre 2010 à 23 h 39 min

  10. Encore un magnifique savon et surtout un beau message, comme tu sais si bien le faire. C’est vrai que la vie est faite de joies et de peines, mais contrairement au vase, Dieu nous a donné la capacité d’adaptation et de résilience. Nous avons d’autres choix que de nous briser. Et puis, tant qu’on est vivant il y a l’espoir, ou plutôt l’espérance, qui est une vertu selon mon auteur favori. Souvent un nouveau chemin surgit là où on ne voit d’abord que le brouillard. Comme le dit si bien Kierkegaard l’homme est un mélange d’infini et de finitude.Je t’embrasse et je pense bien à toi dans ce moment difficile pour toi.

    Commentaire par Pat — 16 novembre 2010 à 0 h 15 min

  11. Ton savon est superbe, sa texture a l’air très agréable,comme un savon fouetté. Les couleurs sont belles aussi. C’est une belle réussite, bravo !!

    Commentaire par Luciefer — 16 novembre 2010 à 10 h 48 min

  12. Flore, j’ai mis la valeur d’une cuillère à café, à peine.
    C’est certain, il faudra tenter avec d’autres dosages mais je dois dire que cette couleur douce me plaît.

    Sealeha, tu as vu où tu peux en trouver, j’ai mis le lien. La personne concernait le recevra …

    Mystic, bonjour et merci, à toi la reine des savons pleins de sens.

    TiteMarie, coucou !

    Manou, tu es bien trop discrète ! Je pense que nous l’avons lue ensemble à l’école ce poème …

    Flocréa, j’ai joint mon amour de la poésie à celui des savons !

    Venezia, grande baroudeuse, merci d’être passée.

    Tu sais, je pense – toutes proportions gardées – aux mandalas. Tout le mal, tout l’amour qui est mis dans leur élaboration et, ensuite, ils sont dispersés et jetés dans l’eau afin qu’il dispensent leurs pensées positives … C’est une jolie conception.
    Mais ce savon il lave …promis.

    Nansou, je suis émue de ton commentaire. Ta grand mère devait être très digne et tu la gardes vivante dans ton souvenir. C’est beau.

    Pat, la résilience, quel vaste sujet que j’ai envie d’aborder un jour. La maison Akimiti  comporte de nombreuses
    pièces, donc je ne suis pas limitée. L’espérance est, selon moi, un vertu cardinale. Je t’embrasse.

    Luciefer, je suis sensible à ton compliment ! Ah, j’ai vraiment envie de faire un vrai savon fouetté. L’année prochaine …

    Commentaire par Irène — 16 novembre 2010 à 11 h 35 min

  13. Lolita-San, merci ! Je n’oublie pas ton défi …

    Commentaire par Irène — 16 novembre 2010 à 11 h 45 min

  14. Le cheminement qui t’a menée à ce savon est plein de délicatesse et d’empathie. Il est magnifique, et dehors et dedans comme l’on dit !

    Commentaire par Kat — 16 novembre 2010 à 11 h 56 min

  15. Kat, bonjour et merci !

    Commentaire par Irène — 16 novembre 2010 à 12 h 29 min

  16. Irène, moi aussi je trouve que ces savons ressemblent à des savons fouettés.Ces savons doivent être aussi agréables à l’utilisation que leur visuel très doux.

    Commentaire par Colchique — 16 novembre 2010 à 14 h 34 min

  17. Ma douce, je vais être triviale, je n’ai pas mes lorgnons!!!Au flou et à la douce énergie, il y a verveine, juniperus, bleu pastel, j’aime toutLe poème, chaussée de mes 4 yeux je te relirais ce soirIl me semble bien doux ce savon qui lave les peines en beautéA tout à l’heure et bises

    Commentaire par mlk — 16 novembre 2010 à 15 h 36 min

  18. Bonjour Colchique. Il est doux et crémeux, merci de ta visite.

    Ma parigote bonjour ! Quelle idée d’oublier ses lorgnons.
    Reviens me voir avec tes quatre yeux, si possible.
    Bises

    Commentaire par Irène — 17 novembre 2010 à 10 h 04 min

  19. Voilà, il est rare de trouver une verveine dans un vase, très rare mêmedoit on chercher dans la symbolique de la verveine plante dédiée à Venus, et au poète car inspirante et recentrantele goutte à goutte , le temps que la blessure se refermej’aime à penser que rien ne meurt, la verveine est encore plus belle et odorante sèche, une deuxième vie en somme, ou une chance

    Commentaire par mlk — 17 novembre 2010 à 14 h 31 min

  20. Comme il est magnifique ce savon ! je suis en admiration devant ces couleurs douces…

    Commentaire par flo — 17 novembre 2010 à 21 h 19 min

  21. Bonjour ma parigote, tu es en verve … et veine de poésie, bref en verveine !
    Tu fais de très beaux macérâts avec et merci de parler de cette merveilleuse plante.
    Bises.

    Flo, cela me fait plaisir de savoir que ce savon est fait avec cette véritable poudre de pastel. Merci.

    Commentaire par Irène — 18 novembre 2010 à 13 h 00 min

  22. Coucou IrènéeAs tu reçu mon mail? si non, nous sommes en fâcherie de mailEt j’aimerais pas du toutJe file me promener et à tout à l’heure sur le lait de la mariée

    Commentaire par mlk — 18 novembre 2010 à 15 h 20 min

  23. Ma parigote, je n’ai pas reçu ton mail !
    Moi non plus je n’aime pas et je ne comprends pas.
    Bises

    Commentaire par Irène — 18 novembre 2010 à 23 h 19 min

  24. C’est un poème que j’ai toujours bien aimé ! Ton savon est beau parce qu’il porte en lui tellement de symboles et d’expérience de vie ! Il me rend nostalgique mais il me plait …

    Commentaire par cannella — 19 novembre 2010 à 13 h 08 min

  25. Bonjour Cannella, j’ai ainsi pu joindre un poème à un savon et à quelques pensées philosophiques.
    C’est l’avantage d’Akimiti !

    Commentaire par Irène — 20 novembre 2010 à 11 h 26 min

  26. Merci pour cette recette, ça fait longtemps que je cherche de la poudre de pastel bleu naturel. Mais le lien sur Soap Opéra ne mène pas sur un lien d'achat de pastel, aurais tu une adresse, merci ?

    Commentaire par Loulie — 24 mai 2012 à 11 h 07 min

  27. Bonjour Loulie et bienvenue !

    Je connais cette adresse où tu peux te procurer de la poudre de pastel :

    http://www.bleu-de-lectoure.com/site/index.php?option=com_content&task=section&id=2&Itemid=10

    Commentaire par Irene — 24 mai 2012 à 12 h 14 min

  28. Ah merci super, je vais tout de suite voir. J'y suis allée il y a quelques années mais ils vendaient de très grosses quantités, je vais voir merci beaucoup !!! j'ai hâte de faire mes petits savons bleus :)

    Commentaire par Loulie — 24 mai 2012 à 12 h 17 min

  29. Tu as vu, Loulie, je n'ai pas obtenu un bleu clair, plutôt un gris bleu …

    Commentaire par Irene — 24 mai 2012 à 12 h 22 min

  30. Dommage, leur site est en maintenance, je vais essayer autrement, mais merci pour le plan !

    Commentaire par Loulie — 24 mai 2012 à 12 h 23 min

  31. j'en ai trouvé sur http://alysse-creations.info/

    Commentaire par Loulie — 24 mai 2012 à 12 h 34 min

  32. Loulie, l'adresse que tu donnes paraît très bien. Tu nous diras ?

    Commentaire par Irene — 24 mai 2012 à 12 h 38 min

  33. Oui bien-sur, elles sont très réactives donc je fais ma commande, mon savon et je vous raconte :)

    Commentaire par Loulie — 24 mai 2012 à 12 h 44 min

  34. Avec plaisir Loulie !

    Commentaire par Irene — 24 mai 2012 à 13 h 08 min

  35. c'est le BOS de ce mercredi.

    Commentaire par swanee — 13 juin 2012 à 22 h 05 min

  36. Merci Swanee, c'est toujours un bonheur pour moi !

    Commentaire par Irene — 14 juin 2012 à 15 h 00 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,994 Propulsé par WordPress.