Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/4300/trackback

  1. Je suis contente que tu y sois finalement arrivée …. bon, je garde sous mon bras mon conseil “encens-makis” au cas où !!! :-)))Tes cônes et tes bâtonnets sont bien réguliersUne vraie Pro Bisous odorants

    Commentaire par Mystic — 11 décembre 2010 à 12 h 02 min

  2. Et moi qui voulais me lancer ….vais d’abord acheter les Dafalgans!!!! pourtant les maisons j’en suis accro maintenant!! la faute à Myriam qui m’en a envoyer quelques un…..et ta recette a toi me donnes vraiment envie….!! j’ai vu également une recette pour faire des cubes pour brule parfum…me demande si cela ne sera pas plus simple pour moi….car faut le reconnaitre la patience n’est pas dans la liste de mes qualités!!!!en tout cas je te félicite pour ta perséverence et ta recette !!!!

    Commentaire par Flocréa — 11 décembre 2010 à 12 h 11 min

  3. Eh bien quelle aventure !!! Mais tu as eu raison de persévérer, et je suis sûre que les destinataires sentiront tout l’amour qui a été mis dedans ! ;)

    Commentaire par DragonJoli — 11 décembre 2010 à 12 h 17 min

  4. Mystic, j’ai essayé ton conseil dont je te remercie mais cela ne fonctionnait pas..

    Finalement, j’ai étalé un peu de pâte, enfoncé le stick dedans, recouvert d’une autre couche, bien aplati, découper ce qui dépassait, tourné doucement en appuyant …. Un moule serait, évidemment, l’idéal. D’ailleurs je m’en
    ferai un !

    Flocréa, c’était la première fois. Mais je t’assure que cela vaut la peine. D’abord, tu es certaine de ce que contient ton encens (pas de salpêtre, pas de poudre de charbon pour le faire brûler car la poudre de makko est naturelle), ensuite, tu décides toi même de l’odeur que tu désires. Je recommencerai …

    DragonJoli bonjour et merci de ta visite. C’est bien normal de mettre de l’amour, c’est l’ingrédient principal ! J’ai trouvé extraordinaire et apaisante la sensation de pétrir ces matières premières. J’ai beaucoup aimé la résine de cèdre.

    Commentaire par Irène — 11 décembre 2010 à 12 h 29 min

  5. Irène, super article passionnant à lire et très belles réussites !
    Tes explications sont très bien détaillées avec des liens très utiles pour tenter à notre tour l’aventure des bâtonnets et des cônes d’encens.
    Merci beaucoup pour ce retour d’expérience afin de nous éviter peut-être le Dafalgan.

    Commentaire par Colchique — 11 décembre 2010 à 12 h 43 min

  6. Alors, là, tu m’épates! et surtout la mise en scène est si “Rois Mages”
    Espèce de Marie Madeleine! grande faiseuse de miracles
    Je t’aimbrasse Diva

    Commentaire par mlk — 12 décembre 2010 à 11 h 43 min

  7. Excuse moi! je n’avais pas lu les barbares
    et je les …

    Commentaire par mlk — 12 décembre 2010 à 11 h 48 min

  8. Bonjour ma parigote !

    Ah, cela me fait plaisir de parvenir encore à t’épater !
    Mais c’est vrai, tu sais, pétrir cette pâte, avec ces ingrédients sacrés, c’est quelque chose de vraiment, comment dire, à la fois “de la terre et du ciel”.

    Merci et grosses bises.

    Commentaire par Irène — 12 décembre 2010 à 11 h 55 min

  9. Colchique, je pense sincèrement que cette expérience évitera des prises de tête et à celles qui souhaiteraient faire leurs encens de commettre les erreurs qui m’ont valu le dafalgan !

    Les choses ne sont pas toujours faciles, c’est important de le dire …

    Ceci dit, j’ai oublié de préciser que j’aime beaucoup “mon” encens. Il est profond, d’autres l’aimeraient peut-être plus “léger” ; c’est vraiment une affaire de goût personnel et de destination de l’encens, exactement comme une synergie d’HE.

    Commentaire par Irène — 12 décembre 2010 à 12 h 01 min

  10. Oh je vais pas me laisser faire je compte bien tenter également…..par contre il y a des encens qui n’ont pas de baton….tu crois que l’on peut s’en passer pour ta recette et les rouler en long et les laisser secher…Je sens en tout cas que je vais adorer petrir et faire mes propres recettes….je comprends ce que tu dis un moment ou l’ont se situe entre ciel et terre….bon dimanche

    Commentaire par Flocréa — 12 décembre 2010 à 13 h 57 min

  11. Flocréa, oui, on peut faire comme tu le dis, cela sera bien plus facile et tu peux planter ensuite, un morceau de bâton quand tu as roulé l’encens, au bout, afin de le faire bruler facilement.
    Le mélange se tient très bien, pas de problème. Et, d’ailleurs,  j’agirai ainsi la prochaine fois.
    Je viens de m’apercevoir que j’ai oublié de mettre la poudre de santal dans ma recette. Je vais aller rectifier cette erreur dont je m’excuse auprès de toutes.
    Merci …

    Commentaire par Irène — 12 décembre 2010 à 14 h 04 min

  12. Tu as été bien courageuse de te lancer dans une telle recette, mais tu seras récompensée par des effluves divines dans ta maison.
    Je t’embrasse.

    Commentaire par Pat — 13 décembre 2010 à 13 h 05 min

  13. Bonsoir Pat, merci pour tout.
    Bises

    Commentaire par Irène — 13 décembre 2010 à 18 h 31 min

  14. Alors ça !! Un encens entièrement fait maison !! J’aimerais bien tester tiens ! Où trouves-tu toutes ces matières premières ?

    Commentaire par Sealeha — 15 décembre 2010 à 11 h 00 min

  15. Bonjour Sealeha !

    En dehors des galères dues au fait que c’était ma première expérience, j’ai beaucoup aimé faire ce produit.

    Et j’ai appris beaucoup sur les encens du commerce et pas que des choses réjouissantes …

    Mes bâtonnets aussi bien que les cônes, ne brûlent que grâce à l’ajout du makko, que j’ai trouvé ici :

    http://www.essenceoftheages.com/acces/makko.html

    et qui est totalement naturel puisque issu de l’écorce d’un arbre.

    Donc, les matières premières spécifiques viennent de Essence of the Ages, et j’ai indiqué la provenance des autres ingrédients. Je prends aussi des résines ici :

    http://www.indian-shop.ch/

    Commentaire par Irène — 15 décembre 2010 à 11 h 44 min

  16. c’est tentant malgre les dafalgans…merci des conseils et recettes.

    Commentaire par flo — 16 décembre 2010 à 9 h 17 min

  17. Flo, avec tous ces renseignements, tu n’aurais pas besoin de dafalgan !

    Commentaire par Irène — 16 décembre 2010 à 13 h 21 min

  18. J’ai oublié de te demander Irène…les Cônes brulent plus vite que les batons ????
    ceux du commerce c’est souvent le cas….c’est pour cela que j’aime mieux les encens en général…..
    Bonne soirée à toi 

    Commentaire par Flocréa — 16 décembre 2010 à 20 h 04 min

  19. Flocréa, bonjour.

    Les cônes brûlent moins vite  que les bâtons qui, eux mêmes brûlent lentement. Bien plus lentement que ceux du commerce.

    Mais j’ai dû rallumer les cônes et je pense que cette méthode est excellente pour les bâtons ou pour des cônes mais des cônes très fins.

    J’ai lu une documentation fouillée sur les méthodes pour fabriquer l’encens et quand je vois ce que l’on met dans certains pour qu’ils brûlent bien, hum …

    En tout cas, quand je recommencerai, garderai la même méthode mais je roulerai la pâte en forme de bâton d’abord et,  ensuite, je rajouterai un morceau de stick en bois au bout.

    Commentaire par Irène — 17 décembre 2010 à 12 h 02 min

  20. Merci beaucoup Irène…..moi aussi je testerai cette méthode….
    je te souhaite une très bonne soirée 

    Commentaire par Flocréa — 17 décembre 2010 à 19 h 38 min

  21. Irène je suis très impressionnée par ta patience et le travail que tu as dû fournir pour réaliser ces encens. Mais le résultat en valait la peine, ils sont superbes et nul doute qu’ils sentent délicieusement bon.Merci pour tes recherche et merci de nous livrer cette technique peu connue :)

    Commentaire par malegria — 19 décembre 2010 à 6 h 38 min

  22. Hola Malegria !
    C’est un joli cadeau de fin d’année que te lire ici.

    Ce produit que tu peux décliner avec bien des plantes, avec des mélanges très variés et même avec une seule plante ; que tu peux réaliser sans mettre en poudre fine, est vraiment de l’encens. Je veux dire, une offrande avec un sens profond.

    Commentaire par Irène — 19 décembre 2010 à 11 h 39 min

  23. Je rajoute ce commentaire afin de vous préciser que – si une fois sec et testé – votre encens ne vous convient pas, vous pouvez le réduire en poudre de nouveau et rectifier.

    Commentaire par Irène — 19 décembre 2010 à 11 h 42 min

  24. Bon grâce à ton article j’ai déjà éviter les Dafalgans!!! j’ai réussi à faire deux petits cones et un encens sans baton….bon cela fait très on va dire rustique!!! j’ai déja tenté le batonnet…il s’arrête souvent de se consumer…et son parfum est vraiment très léger…va falloir continuer mon aventure …:)!! 

    Commentaire par Flocréa — 4 août 2011 à 18 h 52 min

  25. Flocréa, je préfère les cônes : je les mets sur les charbons sans fumée et ils se consument doucement. Je ne comprends pas,  les miens ont vraiment de l’odeur. Si tu veux, il me reste de la poudre de cet encens, je peux t’en envoyer pour que tu fasses un cône et que tu le sentes.

    Commentaire par Irène — 4 août 2011 à 20 h 59 min

  26. Coucou Irène….mais j’ai justement ta poudre d’encens que tu as faites… c’est à tomber….j’ai suivi ta recette pour les étapes et aussi pour éviter les Dafalgans….mais au niveau des ingrédients j’ai mis ce que j’avais sous la main!!! donc pas du tout les mêmes ingrédients!! il va falloir que je trouve quelque chose de plus soutenu à rajouter ….bises 

    Commentaire par Flocréa — 5 août 2011 à 17 h 18 min

  27. Une sacré aventure, mais qui vaut le coup. Je vais attendre pour essayer je pense quoique je suis tentée mais vu le boulot suis pas sure.
    Merci pour tout ce travail qui nous évitera trop de dafalgan.

    Bisous.

    Commentaire par Tite Marie — 15 août 2011 à 8 h 14 min

  28. Tite Marie, ce n’est pas aussi difficile que cela en a l’air … quand on n’a pas de “mode d’emploi” …
    Bises

    Commentaire par Irène — 15 août 2011 à 14 h 42 min

  29. Flocréa, je suis très heureuse que tu aies essayé !
    C’est normal de faire plusieurs essais … Bises

    Commentaire par Irène — 15 août 2011 à 14 h 43 min

  30. super irene! merci pour ton experience!! ta photo est superbe, et ils doivent sentir super bons! tu continues a en faire?
    dommage que je n'en ai pas fabriqué deux, je t'en aurai envoyé un pour que tu puisses le tester!
     aurais tu un livre à me conseiller? as tu d'autres recettes sur ton blog?

    je vais rajouter ton lien sur mon article!

    Commentaire par vert citron — 11 octobre 2012 à 14 h 18 min

  31. Coucou vert citron ! Pour répondre à tes questions : oui, j'en fabrique. Quand on a compris le truc c'est facile. En fait il faut faire attention au pourcentage de résines par rapport au makko qui permet la combustion. Tu as de nombreuses formules dans les liens que j'ai donnés dans l'article. Je ne me suis pas servi d'un livre.

    Voici un lien pour trouver du makko :

    http://www.senteurs-du-monde.com

    Un lien pour un livre :

    http://www.amazon.fr/Le-guide-lencens-Vertus-bienfants/dp/2911096223

    Profite bien de tes encens !

    http://www.amazon.fr/Le-guide-lencens-Vertus-bienfants/dp/2911096223

    Sur mon blog, il n'y a pas d'autres recettes. Une fois qu'on connaît la technique cela devient facile. Tu verras, c'est bien de mélanger également des fleurs séchées.

     

    Commentaire par Irene — 12 octobre 2012 à 9 h 04 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,951 Propulsé par WordPress.