Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/4454/trackback

  1. Voici un livre sur lequel je suis souvent tombée ici ou là en librairie, sur le net…puis me suis dit pas maintenant,….plus tard…etc ….peut être n’étais je pas prête????? en tout cas t’as façon d’en parler m’en a appris plus merci pour ce partage

    Commentaire par Flocréa — 3 janvier 2011 à 19 h 18 min

  2. Ta “synthèse” me parle et m’interpelle…
    je vais essayer de me le procurer! merci irène

    Commentaire par elle06 — 3 janvier 2011 à 19 h 39 min

  3. Un livre que je ne connais pas, car je suis généralement très réfractaire aux livres de développement personnel.Ceux que j’ai lu dans cette catégorie ne faisaient qu’enfoncer des portes grandes ouvertes, ce qui m’a détournée du genre.
    Mais si tu le trouves bien, je suis prête à te croire.
    Je t’embrasse. Merci de ce partage.

    Commentaire par Pat — 3 janvier 2011 à 19 h 46 min

  4. Fin de journée mon Irénée

    Alors, je vais revenir dire de ce livre, qui est toujours à portée de mes mains
    Je me reconnais ainsi que mes sœurs plurielles en ce livre
    J’aime ses échappées libres et son lyrisme brouillon qui vient de son ventre
    C’est un peu le Yi kin, on ouvre, on a les clefs ou pas on y revient, et ce jour là, la bonne page nous effraye ou nous calme et rassure
    Ce livre, est un trousseau, donné par nos mères, nos mémoires femmes et pas par Barbe Bleue. je suis heureuse que tu en parles. Irène

    Irène, pour moi, ton blog, ta personne porte cette fougue là, ce ventru là.
    Oui, c’est un cadeau à offrir
    Je sais qu’il peut effrayer et en ce sens , l’auteure, connaît les peurs  séculaires enfouies au coeur du féminin et donne à sentir comme le mensonge sociétal, peut faire croire à une âme forte et qui donne la vie, qu’elle n’est rien.

    Pat, je suis très “mystico réaliste” et rebelle et querelleuse envers les “qui savent”et ce livre continue de m’alimenter et questionner, voire déranger dans mon “train train”

    Commentaire par mlk — 3 janvier 2011 à 20 h 10 min

  5. Flocréa, je savais qu’il ne serait pas facile de parler de ce live, de “faire passer” ce contenu de pouvoir éternel et transmis, à entretenir et, éventuellement, à retrouver.

    Ainsi que je l’ai dit, il y a toujours un passage, une phrase qui nous interpelle.

     

    Commentaire par Irène — 3 janvier 2011 à 21 h 16 min

  6. Si tu le lis, elle06, ne manque pas de venir nous faire part de ton ressenti.
    Je le ressens comme un cadeau d’une femme à ses sœurs.

    Commentaire par Irène — 3 janvier 2011 à 21 h 17 min

  7. Bonsoir Pat !
    J’ai les yeux bien ouverts et je suis comme toi méfiante envers les livres dits de développement personnel.
    Je crois que ce que j’en pense, plus le commentaire de ma parigote, t’éclaireront. Même sur le plan de la pure curiosité intellectuelle, il est intéressant.
    Je t’embrasse.

    Commentaire par Irène — 3 janvier 2011 à 21 h 21 min

  8. Un livre que j’ai acheté sur les conseils d’une amie, ouvert, reposé sans parvenir à y “entrer”. Comme tu le dis Irène, je pense  qu’il faut être prêt  et que je ne l’étais pas. mais du coup ce “mauvais” début ne m’a pas donné envie d’y revenir, sans me décider toutefois à m’en débarrasser.  Il est dans ma bibliothèque à m’attendre. Un jour peut-être…

    Commentaire par lolitarose — 3 janvier 2011 à 21 h 23 min

  9. Ma parigote, merci d’avoir pris la peine de donner ton sentiment relativement à ce livre.
    J’ai hésité avant d’en parler mais il m’a semblé que cela pouvait être important et de grande aide.
    Son décryptage des contes de fées est intéressant et la pluralité de ses origines enrichit encore sa réflexion.
    Bises

    Commentaire par Irène — 3 janvier 2011 à 21 h 29 min

  10. Je n’y manquerais pas, merci ;)

    Commentaire par elle06 — 3 janvier 2011 à 21 h 31 min

  11. Bonsoir Lolitarose.
    Voilà l’illustration de ce que l’on peut ressentir face à ce livre.
    Il y a, effectivement, des passages qui paraissent ne pas nous concerner – et c’est vrai soit –  qu’on à déjà parcouru ce chemin, soit que l’on ne soit pas prêt.
    Garde le sagement dans ta bibliothèque, ainsi que tu le fais.
    As-tu quand même lu le passage sur les conteuses et leurs “règles” ?
     

    Commentaire par Irène — 3 janvier 2011 à 21 h 34 min

  12. Tu m’as vraiment donnée envie de le lire. “Moment ou pas”,on verra bien. j’ai gardé parfois des années un livre avant d’être “prête”. Et quand je le lisais,il répondait à mes questions ou confirmaient des choses que je n’arrivaient pas à expliquer. Je viendrai en reparler.
    Merci Irène pour ce partage.

    Commentaire par Lys blanc — 3 janvier 2011 à 22 h 10 min

  13. Tu me donnes la curiosité de découvrir ce livre Irène… je pense, pour ma part, que sa lecture interviendrait à un bon moment pour moi…

    Commentaire par nansou — 4 janvier 2011 à 9 h 24 min

  14. Ce livre ferait-il donc l’objet de polémiques ? En tous les cas, tu en parles si bien qu’il ne doit pas laisser indifférent. Tout ce qui est écrit sur la femme par les femmes est, de toutes façons, toujours sujet à de belles contreverses !
    Merci d’avoir éclairé le propos.

    Commentaire par Kat — 4 janvier 2011 à 9 h 30 min

  15. Lys blanc, oui, ton expérience serait intéressante : les commentaires sont très importants dans un article.

    Commentaire par Irène — 4 janvier 2011 à 11 h 00 min

  16. Bonjour Nansou ; je suis certaine que ce livre est,  pour une femme, comme une bible. Un lieu où tu trouves des réponses.

    Même au point de vue purement  de la curiosité intellectuelle, il est intéressant.

    Il ne faut, éventuellement, pas s’arrêter au premier chapitre, tu le laisses et tu passes à autre chose s’il ne te convient pas.

    Commentaire par Irène — 4 janvier 2011 à 11 h 27 min

  17. Kat, non, je n’ai pas vu de polémique relativement à ce livre. Éventuellement des réactions comme celle de Lolitarose et j’ai vu un monsieur se saisir de ce livre alors que je l’offrais à  sa chérie qui est mon amie, comme pour l’empêcher de le lire … Cela veut tout dire ! (Comme je sais qu’elle me lit, je lui fais d’ailleurs un gros bisou).

    Dire aux femmes qu’elles peuvent, qu’elles savent, leur rappeler leur savoir instinctif, c’est vraiment une démarche intéressante, surtout qu’elle est appuyée sur une solide expérience et de vastes connaissances.

    Commentaire par Irène — 4 janvier 2011 à 11 h 34 min

  18. Irène, personnellement tu m’as donné très envie de lire ce livre et merci beaucoup de nous en avoir parlé.

    Commentaire par Colchique — 4 janvier 2011 à 21 h 24 min

  19. Irène,

    Je n’ai pas lu ce livre, dont je connais le titre qui me plait beaucoup tant il  est une incitation à la rêverie sauvage (wouhououou… )

    ça serait bien si un jour, on arrivait à publier un vécu: “loups qui courent avec les femmes”…

    Commentaire par venezia — 4 janvier 2011 à 22 h 31 min

  20. Je le connais pour l’avoir souvent feuilleté en librairie sans pour autant l’acheter ….Mais j’aime la façon dont tu en parles et je pense que lors d’une prochaine virée en librairie, il tombera ds mon panier Merci pour ce partage

    Commentaire par Mystic — 5 janvier 2011 à 12 h 09 min

  21. Bonjour Colchique et merci de ta visite.

    Commentaire par Irène — 5 janvier 2011 à 12 h 50 min

  22. Venezia, la loba, La que sabe, la Del rio abajo el rio, c’est nous.
     Et là, nous courrons avec les loups … parce qu’ils courent avec nous …

    Commentaire par Irène — 5 janvier 2011 à 13 h 00 min

  23. Msytic, ce que j’aime  dans ce livre, c’est qu’il est intéressant, même si nous n’avons pas besoin d’aide.

    Cette femme est également une artiste;  elle est issue de familles de l’Europe de l’est et de l’Amérique du Sud et cela lui confère un vécu élargi relativement aux traditions de ces deux continents.

     

    Commentaire par Irène — 5 janvier 2011 à 13 h 15 min

  24. Bises et je file

    Commentaire par mlk — 6 janvier 2011 à 12 h 42 min

  25. Ma parigote, tu files courir avec les loups ?
    Bises

    Commentaire par Irène — 6 janvier 2011 à 20 h 16 min

  26. La louve,c’est moi Ce livre qui m’a été offert par une flamboyante chère à mon cœur, fait partie de quelques rares livre que je feuillète au hasard, et qui me parlent toujours.
    Même lorsque on n’est pas d’accord avec ce qui est dit, il y a forcement reflexion.
    Je m’y reconnais et très certainement il a contribué, et contribue à accepter mes instincts, les bons et les mauvais, mais à accepter, et il ne doit pas être étranger, à mon nouvel amour de l”‘HE de rose
    Pffffffffffffffff c’est très brouillon tout ça, mais je trouve très difficile de parler en quelques petites lignes de ce livre.
    Des gros bisous à tous

    Commentaire par Hind — 9 janvier 2011 à 19 h 55 min

  27. Hind, cela me fait plaisir que tu prennes la peine d’écrire ce commentaire et je sais que tu le fais, car il a pu t’apporter quelque chose et qu’il pourrait être utile à d’autres …. Même si c’est d’aimer l’HE de rose … Ce qui n’est pas rien car nos blocages relativement à certaines odeurs parlent bien davantage que nos attirances.
    Moi aussi, rassure-toi, j’ai trouvé difficile de parler de ce livre …
    Bises à toi.

    Commentaire par Irène — 9 janvier 2011 à 20 h 14 min

  28. Pareil pour moi Irène : ce livre m’accompagne, a pris le pli de ceux souvent ouverts et trimballés au fond du sac, et j’y trouve toujours de quoi me régaler, me ressourcer, ou m’esbaudir, réfléchir.
    Et pourtant, pendant de longues années, je le regardais, l’ouvrais, lisais une page ou deux et rien ne me parlait. Ce n’était pas le moment.
    Justement, je trouve vraiment fort que tu en parles en ce moment, alors que d’autres femmes aussi m’en parlent, et que je viens de découvrir une revue dans la même mouvance. Une de celles qui donnent de la force aux femmes, pour les ancrer solidement dans leur centre, les relier à leur intérieur et à la puissance de la déesse mère…
    Il s’agit de Rêve de femmes
    http://www.revedefemmes.net/
    revue à laquelle on peut aussi participer, par exemple en écrivant ou en peignant; et lire sur l’internet des participations qui ne sont pas dans la revue papier :
    http://www.revedefemmes.net/pages/revues.php

    Commentaire par Lyjazz — 30 janvier 2011 à 23 h 12 min

  29. Encore un magnifique cadeau Dame Irène !
    Après avoir lu cette critique je suis tombée sur ce titre mentionné par une autre femme là où je m’y attendais le moins. Ne croyant pas au hasard il a été sur ma wish list d’anniversaire et me voici embarquée dans ses pages, écoutant une femme qui ne me connaît en rien me parler de moi d’une manière incroyablement intime.

    Merci d’avoir pris le temps d’écrire à son propos, tu as fait une heureuse.

    Commentaire par Gloub — 17 février 2011 à 10 h 41 min

  30. Lyjazz, on dit que le maître arrive lorsque l’élève est prêt …
    Il en est de même pour ce livre ; je connais les critiques qui lui sont attachées et cela m’est égal. Du moment que j’estime qu’il peut rendre service, aider, apporter quelque chose et même beaucoup à un moment ou un autre de nos vies, je me devais d’en parler.

    Merci pour le lien que tu donnes ; j’y suis allée lire des choses très émouvantes.

    Commentaire par Irène — 17 février 2011 à 12 h 26 min

  31. Gloub, comme tu dis si bien : “écoutant une femme qui ne me connaît en rien me parler de moi ..”

    Merci d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire qui me conforte et m’encourage dans la tenue de ce blog quand même atypique.

    Commentaire par Irène — 17 février 2011 à 12 h 28 min

  32. Lire les commentaires de ton billet est aussi enrichissant que ton billet lui-même, je vais tâcher de me le procurer, mais je ne sais pas si je pourrai en parler aussi bien que toi !

    Commentaire par Lilydine — 12 mars 2011 à 16 h 30 min

  33. Lilydine on trouve très facilement ce livre qui est réédité en permanence.
    Je souhaite seulement qu’il puisse être utile. Et cela me fera plaisir que tu donnes ton ressenti si tu le lis.

    Commentaire par Irène — 12 mars 2011 à 17 h 14 min

  34. Je comprends pourquoi tu ne le recommandais chaudement.
    Je l’ai presque terminé,vraiment un livre qui me “parle”. Oui,elle existe vraiment cette femme sauvage,je l’ai découverte lors d’un danger imminent(mais ce n’est pas vraiment la meilleure façon de la re-découvrir ).Vraiment,les mots me manquent. Mais c’est un livre qui m’apporte beaucoup. Je te remercie Irène d’avoir parlé de ce livre.

    Commentaire par Lys blanc — 15 mars 2011 à 12 h 24 min

  35. Lys blanc, merci d’avoir donné ton avis sur ce livre.
    Je le pense important. Et tu verras, tu le reprendras, comme je le fais parfois, au hasard et tu trouveras encore quelque chose qui te fera réfléchir.

    Commentaire par Irène — 15 mars 2011 à 19 h 03 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,937 Propulsé par WordPress.