Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/4741/trackback

  1. Une merveille de recette Irène je suis suis scotché !!:) Je suis sure que ce parfum est un suprême voyage ..Bravo bise

    Commentaire par Cosmét-home — 30 janvier 2011 à 20 h 09 min

  2. Ouah! J’aime lire vos recettes!!!
    Cela ne peut que sentir bon!
    Bon dimanche pour vous!

    Commentaire par roos — 30 janvier 2011 à 20 h 21 min

  3. Waouh!!! je reste sans voir, quel travail tu as fait là, rien qu’avec la formule on voyage, bon y des choses que je ne connais pas donc j’ai un peu de mal à imaginer le parfum final.

    Bravo Madame, merci de partager tes créations avec nous.

    Bises

    Commentaire par TiteMarie — 30 janvier 2011 à 20 h 24 min

  4. Quelle merveille tu as créée. Un vrai parfum de rêve à mon avis, en tout cas pour celles qui comme moi aiment les parfums fleuris.
    Je savais que tu as un talent sans limites, mais là je découvre ta nature divine, puisque tu n’hésites pas à corriger l’oeuvre du Créateur. Tu as bien fait de publier ta recette un dimanche, c’est juste le bon jour.
    J’étais déjà fort flattée d’avoir une grande Fée comme marraine, mais je ne sais que dire maintenant que je sais que tu es une déesse.

    Commentaire par Pat — 30 janvier 2011 à 20 h 31 min

  5. Merci Dame Irène. Grâce à toi je me suis lancée dans la confection de parfums maisons et la simple lecture de cette recette m’a offert un splendide voyage.
    J’envie les récipiendaires !

    Commentaire par Gloub — 30 janvier 2011 à 20 h 38 min

  6. rohhh moi non plus je ne connais pas tout les ingrédient…mais rien qu’à lire je voyage aussi ….c’est vraiment une très belle recette et étant donné les recettes maison de macérat….cela on fait un parfum d’exception….les testeuses sont de vrai chanceuses !!! Je vais me noter ta teinture fixative j’aime beaucoup c’est ingrédients 
    bonne soirée à toi

    Commentaire par Flocréa — 30 janvier 2011 à 20 h 39 min

  7. Rho là là ce parfum semble exceptionnel !! Rien qu’à lire la composition, il fait vraiment envie !! Je me débrouille de mieux en mieux dans le mariage des HE, mais j’ai encore beaucoup de chemin à faire…

    Commentaire par Sealeha — 30 janvier 2011 à 21 h 27 min

  8. Oh quelle promesse!!De quoi encore méditer pour mes parfums à venir!Avec tous les petits trésors que Vénézia m’a offerts, j’ai de quoi ^^Sur combien de temps as-tu réalisé ce parfum, du début à la fin?Le mien, mon premier sur alcool, j’ai mis au moins 4 mois.

    Commentaire par Nandini - Ahelya — 30 janvier 2011 à 21 h 51 min

  9. cette formule se lit comme un roman, ma chère Irène.

    Ça m’interesse beaucoup cette façon de procéder. Ai-je bien compris? Tu sembles dire que tu as composé chaque note à part, avec ses teintures et ses HE. Tu aurais donc fait trois macérations préalables et séparées avant d’assembler?
    Par ailleurs -là aussi ai-je bien compris? – tu aurais trouvé de l’hydrolat de prune, de frangipanier, d’hibiscus et de combawa! j’en tombe à la renverse…
    quant à ta teinture fixative, c’est tout un programme à elle seule…

    Il y a juste un -détail- que tu as oublié de préciser: la note olfactive ta promesse odorante… l’accord jasmin ou rose avec des agrumes… est-ce cette expression qui tu as recherchée?

    Commentaire par venezia — 30 janvier 2011 à 22 h 54 min

  10. je reste béate d’admiration devant ton talent pour faire ce parfumqui fait voyager au milieu des effluves de senteur plus belles les unes que les autres elles ont de la chance les personnes qui vont recevoir ce présent

    Commentaire par wistiti — 30 janvier 2011 à 23 h 18 min

  11. Ton parfum, tes ingrédients me laissent pensive et admirative ! Je suis impatiente de connaître le retour de tes testeuses, notamment sur l’odeur … En attendant, je garde ta recette dans mes favoris, qui sait, peut-être qu’un jour, petit scarabée deviendra aussi talentueux que toi !

    Commentaire par cannella — 31 janvier 2011 à 2 h 28 min

  12. Oh pourquoi les pc ne laisse pas passer l’odeur

    Commentaire par coralie — 31 janvier 2011 à 7 h 16 min

  13. L’absolu de jacinthe, cela m’intéresse fort !!! Ca doit être délicieux !
    Ton parfum doit être fabuleux Irène ! Je l’imagine assez sucré, je vois l’orchidée plus âcre, mais il est compliqué de s’imaginer un parfum comme ça, sans l’avoir senti !
    En tout cas, ta formule est fabuleuse !

    Commentaire par nansou — 31 janvier 2011 à 7 h 50 min

  14. Irène, quelle recette sophistiquée !
    Ce parfum doit sentir divinement bon. La couleur est magnifique.

    Commentaire par Colchique — 31 janvier 2011 à 9 h 46 min

  15. j’imagine un parfum fleuri et très suave en même temps…Mais il y a tellement de nom dans ta recette qui me sont inconnu !!!
    en passant ton flacon est très beau!!! je collectionnes les flacons plus ou moins anciens et je n’en ai jamais trouvé de pareils, le plus dur restant de les avoir avec les bouchons d’origine …

    Commentaire par elle06 — 31 janvier 2011 à 12 h 03 min

  16. Les effluves m’ont emportée avec le vent dans un pays magique où je n’ai pas encore osé poser le pied.Le Pays du Parfum home made ….Ta recette se lit avec ravissement et me donne des ailes.Reste à se lancer dans l’aventure Merci Belle Irène pour ce voyage à la Source du temps.

    Commentaire par Mystic — 31 janvier 2011 à 12 h 40 min

  17. Hier au soir tard, j’ai juste capté un bout de l’élaboration de ta promesse et me suis endormie sur cette base fixative
    que tu as crée, j’aurais aimé te voler cette très bonne idée, je vais donc t’imiter mais avec d’autres fixatifs
    Ta promesse est extrêmement sophistiquée à l’égale de l’orchidée, l’idée que tu t’en fais me plaît car pour moi c’est une “vénéneuse” un peu morbide et tu arrives il me semble à l’animer et rendre vivante…enfin pour moi qui n’aime pas l’orchidée, les orchidées , elle me mettent très mal à l’aise
    Ta promesse est belle et chaleureuse et je ne sais si je fais partie des testeuses, mais à coup sûr, je te remercie pour la belle idée de fixatif tout prêt, et cette patience attentive et très ensorcelante qui procède de toutes tes créations
    divine Diva, et je suis sobrement soufflée

    Commentaire par mlk — 31 janvier 2011 à 12 h 54 min

  18. Bonjour Cris et merci !
    Quand je ferai des bombes de bain comme les tiennes, cela me plairait de me scotcher moi-même !

    Commentaire par Irène — 31 janvier 2011 à 16 h 16 min

  19. Roos, vous me faites grand plaisir ; vos passages furtifs mais attentifs me plaisent autant que votre commentaire !

    Commentaire par Irène — 31 janvier 2011 à 16 h 17 min

  20. Tite Marie, j’aime tellement créer des synergies de parfum que je n’ai aucun mérite !

    Et je ne suis pas certaine qu’un “nez”, un vrai, ne pousserait pas des hurlements en voyant mes formules …
    Mais cela me plaît de partager pour bien montrer que l’on peut faire – grâce aux teintures – des parfums qui sont vraiment des parfums, qui tiennent et qui ne font pas éternuer votre chéri !

     

    Commentaire par Irène — 31 janvier 2011 à 16 h 23 min

  21. Pat !
    Bon, je vois que l’amitié peut être aussi aveugle que l’amour !
    Mais merci et bises

    Commentaire par Irène — 31 janvier 2011 à 16 h 27 min

  22. Gloub, mais où sont tes formules ?
    Tu les as postées quelque part ?
    Comme je suis heureuse de t’avoir convaincue, l’important c’est d’avoir commencé.
    Vas-y sans crainte, on peut toujours rectifier un parfum.

    Commentaire par Irène — 31 janvier 2011 à 16 h 31 min

  23. Bonjour Flocréa, cela donne des idées de voir les recettes imaginées par les autres ; c’est bien ainsi que l’on fonctionne. Cette teinture fixative est un bon succédané aux ingrédients naturels qui sont désormais très chers ou difficiles à trouver, destinés à fixer les parfums.
    Bravo pour ton joli tableau dernier né …

    Commentaire par Irène — 31 janvier 2011 à 17 h 24 min

  24. Sealeha, je ne doute pas que tu aies du plaisir à marier les HE.
    Quel monde passionnant !

    Commentaire par Irène — 31 janvier 2011 à 18 h 07 min

  25. Bonjour Nandini.
    Par exemple, pour la teinture fixative, il a fallu davantage que quatre mois.
    J’ai toujours des teintures en réserve, sans but précis, ainsi j’ai le choix quand je décide un parfum ou une brume de maison ou même une synergie pour un produit cosmétique.
    Donc, c’est difficile de te dire ; la teinture d’encens prend son  temps …
    Disons que lorsque tu as tous les ingrédients de prêts, ton parfum sera bien après un mois environ, sans oublier la nuit de glaçage au congélateur. 

    Commentaire par Irène — 31 janvier 2011 à 18 h 11 min

  26. Quelle finesse dans l’élaboration ! Déjà que faire un parfum est tout un travail mais là tu surpasses toutes les recettes que j’ai eu l’occasion de lire ! C’est passionnant de bout en bout comme un guide de voyage qui nous mènerait à ta Promesse.
    Les teintures maison sont, en elles-mêmes, de vraies promesses, n’est-ce pas ?

    Commentaire par Kat — 31 janvier 2011 à 19 h 50 min

  27. Ta formule est un appel au voyage !! j’essaie d’imaginer l’odeur, elle doit être fabuleuse !! merci de partager cet univers. Bisous

    Commentaire par Gwen — 1 février 2011 à 14 h 40 min

  28. Venezia, suite à ton commentaire, j’ai apporté certaines précisions à la fin de l’article.
    Donc, tu verras que j’ai composé à part seulement la note de tête.
    L’hydrolat de combawa est disponible ici :

    http://www.dans-ma-nature.com/Hydrolat-de-Combawa-250-ml.html

    Les autres ne sont plus disponibles chez leur fournisseur en France.
    Ma teinture fixative me convient très bien pour la majorité de mes parfums.
    Évidemment, je tenais à la vanille puisqu’elle est une orchidée.

    Ah, la note olfactive : j’ai envie de te répondre, que c’est toi qui viendras la donner …
    Je dirais oriental/ambré/fleuri/poudré !

    J’ai cherché un équilibre tellement “idéal” qu’aucune note ne ressorte. Les agrumes, je désirais qu’ils se fassent oublier. J’ai plutôt cherché, note légèrement verte en tête, puis fleuri assourdi par le santal et l’encens. La vanille devait être présente mais en arrière plan.
    Je ne sais pas expliquer mes parfums!

    Je pense que j’ai eu ce que je désirais  

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 16 h 23 min

  29. Wistiti, merci de tes compliments.
    On s’écrira un petit mail un de ces jours !

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 03 min

  30. Cannella, j’aime, c’est tout et je ne me prends pas la tête.
    Évidemment quand je fais un article, je vais être extrêmement précise mais, comme je le dis, vas-y, tente, fais toi plaisir !

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 05 min

  31. Coralie, c’est très gentil ce que tu me dis là !

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 05 min

  32. Merci Colchique. Moi, c’est sûr, j’aime son odeur !
    Et, surtout, elle est fidèle à ce que je désirais.

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 07 min

  33. Nansou, l’absolu de jacinthe est somptueux mais il en faut très très peu, car il prend vite le dessus !
    Oui, c’est difficile d’imaginer un parfum, c’est certain. Sauf pour certaine Princesse ….

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 09 min

  34. Elle06, c’est une belle passion de collectionner les flacons de parfums ; il y a des sites où tu en trouves des neufs très jolis. Je chercherai des adresses.
    Ta description n’est pas très éloignée de la réalité !

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 11 min

  35. Mystic, merci pour cette belle description de ton ressenti, cela me fait plaisir. Le rêve est indispensable …
    Cela paraît une aventure mais pas tellement quand tu as posé des “pierres d’angle”.
    Et tu en sais assez pour t’envoler encore plus loin …

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 15 min

  36. Kat, je te remercie car question finesse, tu connais …
    Ah, les teintures maison, quel bonheur ; voir le “transfert” se faire lentement, la couleur devenir belle. Une patiente alchimie.
    Dire que j’aime est peu. Tu sais, quand je peins et que la toile blanche se transforme petit à petit, j’éprouve la même sensation.

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 19 min

  37. Gwen merci de ta visite et de ton joli ressenti.

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 20 min

  38. Ma parigote, tu n’aimes pas la vanille ? C’est une orchidée pourtant.
    Je vais faire un article sur les orchidées car je m’en suis beaucoup occupée pour faire plaisir à mon chef de tribu.
    Elles n’ont rien à voir avec ces fleurs belles, certes, mais tuteurées et qui deviennent toute raides. Non, tu verras, je te raconterai …
    Et tu les verras autrement.
    Bises

    Commentaire par Irène — 1 février 2011 à 22 h 24 min

  39. Que de promesses contient cette Promesse!!! lire cette somptueuse recette au petit matin va m’enchanter la journée!Tu me donnes presque envie de me lancer ne serait-ce que pour le prétexte de collectionner et de sentir tous ces ingrédients….Que de merveilles! Le résultat ne doit être rien de moins qu’enchanteur…
    Enchanteresse Irène!

    Commentaire par Zsa Zsa — 5 février 2011 à 13 h 37 min

  40. Zsa Zsa, cela me fait plaisir de te lire !
    Lance-toi, et tu es dans un pays qui a tant et tant de trésors dans ce domaine.
    Merci et à bientôt.

    Commentaire par Irène — 5 février 2011 à 17 h 04 min

  41. J’adore la vanille, goussue et noire et chaude

    Commentaire par mlk — 5 février 2011 à 17 h 18 min

  42. Je suis sûre à 100% que ce parfum est divin. Je crois que nous aimons les mêmes odeurs (laisse moi déjà me remettre de mes émotions avec le lotus,j’en suis chavirée)

    Commentaire par Lys blanc — 8 février 2011 à 12 h 43 min

  43. Lys blanc, il est fin mais j’aurais aimé qu’il soit plus corsé. Mon chef de tribu dit que non mais il est davantage eau de parfum que parfum.
    Là encore, mes testeuses diront leur sentiment !
    Elles vont avoir du boulot …

    Commentaire par Irène — 8 février 2011 à 13 h 00 min

  44. Il y a très peu de davana, pourtant, je le sens en coup de vent quand même! C’est un vrai beau parfum, juste assez capiteux. Il m’évoque un peu certaines créations (les  anciennes) de Rochas, avec des note fleuries-fruitées.

    Commentaire par venezia — 13 février 2011 à 23 h 10 min

  45. Bonjour Venezia et merci !

    Commentaire par Irène — 14 février 2011 à 17 h 42 min

  46. Ce flacon élégant, trône à côté de mes autres trésors
    Pour l’instant je me parfume à la crème fraiche et jouit de la beauté de l’objet, et c’est presque aussi délicieux que de le porter, mais avec la délicate pipette, je hume et repose , je hume et me pâme
    C’est un vrai parfum qui raconte délicatement, et qui éveille l’esprit comme par surprise pour le plonger ensuite dans un jardin de fleurs sensuels
    Merci Diva, de cette belle promesse

    Commentaire par mlk — 15 février 2011 à 14 h 53 min

  47. Alors, voilà encore un retour qui me fait bien plaisir et qui va encourager les lectrices d’Akimiti de se lancer dans la parfumerie !
    Merci ma parigote de ta description si imagée.
    Bises

    Commentaire par Irène — 15 février 2011 à 19 h 48 min

  48. Bonjour Irène,

    Ce parfum semble délicieux. Fleuri, capiteux, fruité avec le coing et le davana, encore que ce soit du fruité de grande personne.
    Où trouves-tu de l’absolue de fleurs de kewda? Je trouve que le kewda ressemble à une rose tropicale, vert, sucré, enivrant, hypnotique. Je me corrige, une rose sous acide. Très beau mélange, à peine civilisé.

    La teinture d’ambre, c’est de l’ambre gris ou de l’ambre fossilisé?

    Commentaire par Lalla — 3 mars 2011 à 13 h 17 min

  49. Bonjour Lalla, je suis heureuse de te lire.
    Je ne sais plus exactement où j’ai trouvé l’absolu de fleurs de kewra. _C’est une odeur absolument délicieuse. J’ai une adresse ici :

    http://www.essential-oil-wholesaler.com/prod_view.php?id=2398

    La  teinture d’ambre est réalisée avec de l’ambre gris. Il faut beaucoup de patience…

    Commentaire par Irène — 4 mars 2011 à 13 h 10 min

  50. Merci Irène.

    Combien de temps faut-il attendre pour un parfum pareil?

    Commentaire par Lalla — 4 mars 2011 à 17 h 16 min

  51. Ce qui est long, Lalla, ce sont les teintures et, évidemment, les teintures de résines. Une fois que toutes les teintures sont prêtes, je pense que deux mois c’est bien. Ensuite, tu glaces une nuit au congélateur et tu filtres.

    Mais si je donne des recettes avec les teintures, c’est pour bien expliquer le plus qu’elles apportent. Aussi bien en terme de prix de revient, qu’en possibilités sur la richesse du plan olfactif.

    A part ma “teinture fixative”, je prépare des teintures avec un seul ingrédient. Si tu regardes sur le blog de Venezia, qui est une très belle parfumeuse, tu verras qu’elle fait des teintures multiples. Ma façon de faire vient que je ne sais pas à quoi me servira ma teinture.

    Tu peux avoir des surprises magnifiques : j’ai eu celles de la force de l’odeur obtenue avec deux feuilles de pandanus, et dernièrement, celle obtenue avec les baies roses.

    La teinture de palo santo est également magnifique. Celle de santal est douce mais elle donne un fond agréable.

    Commentaire par Irène — 4 mars 2011 à 17 h 39 min

  52. Bonjour lalla et toi Diva qui nous permet de belles retrouvaillesJe file me promener, juste plein de bisous pour te dire que je pense à toi

    Commentaire par mlk — 4 mars 2011 à 20 h 25 min

  53. Ma parigote va jouer le “sirop de la rue” …
    Plein de bises.

    Commentaire par Irène — 4 mars 2011 à 20 h 52 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,978 Propulsé par WordPress.