Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/5336/trackback

  1. De belles explications…effectivement pour le foncé…même avec l’acrylique je n’arrive pas a le foncer…J’aime beaucoup en tout cas c’est une couleur qui réchauffe.je trouve aussi !!
    Pour la prochaine couleur …le vert peut être ;)bises et bonne soirée

    Commentaire par Flocréa — 8 mai 2011 à 19 h 41 min

  2. Merci pour cette nouvelle déclinaison colorée. J’ai longtemps été fascinée par la couleur jaune, j’aime beaucoup aussi le jaune de Naples.
    Mon duo favori pour le jaune: Fragonard et Bonnard (hors Van Gogh bien sûr)

    Ps hors sujet: coïncidence, je me suis offert aujourd’hui “l’histoire vivante des couleurs” de Philip Ball!

    Commentaire par venezia — 8 mai 2011 à 20 h 01 min

  3. Irène, magnifique sélection de tableaux avec des jaunes plus ou moins vifs.

    Quel dommage que le jaune utilisé par Van Gogh vire au marron à la lumière !

    Commentaire par Colchique — 9 mai 2011 à 9 h 03 min

  4. Merci pour toutes tes explications et pour cette galerie de tableaux. Y a pas à faire j’adore Van Gogh.
    Comme Flo je pense que la prochaine est le vert.
    Bise

    Commentaire par Tite Marie — 9 mai 2011 à 9 h 32 min

  5. fan inconditionnelle de Klimt , j’aime toutes ses déclinaisons de jaune or, j’aime regarder la clarté absolue qui se dégage de cette couleur Le jaune en toute chose apporte une luminosité incomparable , une brillance capable de capturer mon oeil Cette couleur m’invite au voyage, à la méditation , à la transmission de cette Energie universelle  C’est un bon stimulant psychique à mes yeux car elle apporte joie , bonheur et individualité de l’être Merci Belle Irène pour ce moment

    Commentaire par Mystic — 9 mai 2011 à 10 h 21 min

  6. Bonjour Flocréa, oui, il est difficile de foncer le jaune ; moi, je le fais avec de la terre de Sienne brûlée car la terre d’ombre donne du vert.
    Ce n’est pas la couleur du soleil pour rien !
    Bises

    Commentaire par Irène — 9 mai 2011 à 10 h 57 min

  7. Venezia, tu vas te régaler avec ce livre ! Quel énorme et passionnant travail. Tu comprendras ma fascination pour les pigments …
    Et mon admiration pour les peintres qui devaient réduire leur pierres en poudre …
    Quand je prépare des terres pour travailer al fresco, j’aime voir que mes préparations sont vivantes car si tu ne mets pas un conservateur – style alcool ou un peu de vinaigre – c’est carrément moisi le lendemain !

    Nous sommes donc d’accord sur le jaune de Naples ! J’aime infiniment les jaunes en aquarelle de Turner.

    Commentaire par Irène — 9 mai 2011 à 11 h 01 min

  8. Colchique, les tableaux de Van Gogh sont en restauration perpétuelle car c’est un énorme travail. Il paraît qu’il n’avait pas, non plus, les moyens de s’offrir des liants de qualité.
    Quand on voit le prix du dernier tableau de lui qui a été vendu …

    Commentaire par Irène — 9 mai 2011 à 11 h 03 min

  9. Tite Marie,

    Van Gogh est de loin celui qui a le plus utilisé le jaune et avec quelle maestria !

    Bises

    Commentaire par Irène — 9 mai 2011 à 11 h 04 min

  10. Mystic, tout ce que tu apportes comme précisions est très juste.
    Klimt était le roi pour le jaune or !
    Bises à toi

    Commentaire par Irène — 9 mai 2011 à 11 h 06 min

  11. j’aime lire quand c’est la passion qui écrit, car elle nous transporte aussi!totalement inculte en matière de peinture je ne m’étais jamais posé la question, je croyais qu’il y avait qu’une sorte de couleur, qu’on les mélange et c’est tout…!!!!!! cette quête de la couleur et de la texture idéale me ravie, et me fera voir autrement les tableaux et les vélatures (j’ai adoré ce mot et cette idée de peinture voile!)
    Encore une fois: merci Irène!

    Commentaire par Zsa Zsa — 10 mai 2011 à 8 h 27 min

  12. Ton article est passionnant comme toujours. Le jaune de Naple ne fait pas encore partie de mes trésors, j’ai du jaune primaire, du jaune indien(orangé) et du jaune de cadmium, je mets celui de Naple sur la liste de course pour ma prochaine visite chez Boesner. Je viens d’acheter un flacon d’orange parce que je n’arrivais pas à en obtenir un beau en mélangeant le jaune primaire et mon rouge vermillon, j’ai un saumon rosé très terne qui ne me plaît pas vraiment, genre brique pâle.
    C’est vrai que c’est un comble de penser que Van Gogh a vécu si pauvrement toute sa vie et que maintenant ses tableaux se chiffrent en mios de dollars.
    Je me permettrai de reprendre ton bel article pour le club de peinture dans quelques semaines.
    Je pense que la prochaine couleur que tu vas traiter ne sera pas le vert, couleur secondaire, mais le magenta, la troisième primaire après le bleu et le jaune.
    Je t’embrasse

    Commentaire par Pat — 10 mai 2011 à 9 h 12 min

  13. Bonjour Zsa Zsa et merci de ton commentaire car ce n’est pas très facile d’intéresser sans lasser …

    La couleur est un monde fascinant et sais tu comment on fait le vert tendre des saules au tout début du printemps : du jaune avec de la terre d’ombre !

    La palette est infinie, c’est pour cela qu’aucune photographie ne vaudra un tableau.

    Oui, c’est un joli mot, vélature …

    Commentaire par Irène — 10 mai 2011 à 12 h 46 min

  14. Pat, que l’on puisse obtenir toutes les couleurs avec les couleurs primaires … hum …

    Un orange de cadmium est unique et aucun mélange ne le donnera.

    Le vermillon est très puissant, trop même pour les mélanges et il est unique également.

    Non Pat, je ne ferai pas un article sur le magenta car tout le monde connaît cette couleur sous le nom de rouge primaire, et il fera partie de la suite de :

    http://www.terra-amata.com/akimiti/?p=5246

    sous le nom de “rouge en peinture”

    Pas de problème pour mettre l’article sur ton blog.
    Je t’embrasse

    Commentaire par Irène — 10 mai 2011 à 12 h 54 min

  15. J’aime vraiment beaucoup la galerie et sur du jaune c’est quasi envoutant
    C’est une couleur que je ne porte pas, je trouve qu’à porter elle est froide
    dans la nature, et dieu comme elle est généreuse de jaunes, je m’y réchauffe
    Tes articles ne lassent pas , chère Diva, ils sont juste très passionnants et demande une attention et le deésir de dire et dire et relire pour revenir et découvrir encore
    La nuit étoilée est mon pur délice de mirettes et moment de derviche tourneur
    Bises et je vais encore revenir te lire

    Commentaire par mlk — 10 mai 2011 à 13 h 18 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,904 Propulsé par WordPress.