Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/5378/trackback

  1. Sealeha

    Oui le cahier des charges est bien lourd… On voudrait
    tellement pouvoir protéger ses enfants de tout, tout le temps, mais ce n’est
    pas possible, il faut se rendre à l’évidence.
    Chanté par B. Lavilliers, j’adore également.





    Commentaire par Irène — 14 mai 2011 à 16 h 40 min

  2. Irène, magnifique texte d’un grand écrivain !

    J’adore ton tableau qui dégage une très belle lumière. L’air que dégage l’enfant est très beau et les couleurs pleines de fraîcheur.

    Excellent choix ce texte pour accompagner ton lumineux tableau.

    Commentaire par Colchique — 14 mai 2011 à 18 h 58 min

  3. Mazette!
    Toute une vie à quatre pattes, à deux pattes et enfin à trois pattes n’y suffirait pas ma Diva
    Mais avoir ce beau texte comme inscrit dans sa chair , nous montre ce long chemin
    Magnifique texte et écrivain et Mère d’audace que tu es là
    je connais ton petit bonhomme, même avec des vêtements trop grands il a fière allure, il a le temps, l’avenir
    et les rêves pour lui et une sorcière qui le veille
    bises fortes

    Commentaire par mlk — 14 mai 2011 à 20 h 35 min

  4. Oui Sealeha,… L’important, c’est de donner toutes les cartes possibles avec amour.
    Parler, expliquer, être là. On sait que l’on ne pourra protéger mais armer, oui. Enfin, on essaie de le faire.
    Mais je pense vraiment que les petites graines semées finissent par germer et parfois longtemps après !

    Commentaire par Irène — 15 mai 2011 à 11 h 00 min

  5. Merci Colchique.

    J’aime ce texte et j’ai peint cet enfant – qui fait partie d’une série de portraits d’enfants – avec beaucoup d’amour.
    Le regard des enfants est souvent tellement profond, parfois même intimidant.

    Commentaire par Irène — 15 mai 2011 à 11 h 03 min

  6. Oui, ma parigote, il est seulement nécessaire d’essayer ! Il faut voir grand et beau.
    Et après, s’endormir en paix. On remettra notre ouvrage en route demain …
    Douces bises

    Commentaire par Irène — 15 mai 2011 à 11 h 07 min

  7. Kipling a été mon auteur “d’enfance” (j’ai lu et relu en boucle Kim et Le livre de la jungle)… Donc ce poème me rappelle mon enfance, mon père l’a beaucoup évoqué … Waouh, quelle plongée dans les souvenirs (je l’avais même appris  en anglais à une époque!) . Merci Irène.

    Ce texte peut sembler au premier abord un peu grandiloquent, mais c’est une belle ligne de conduite, et j’ai beaucoup de tendresse à son égard

    Commentaire par venezia — 15 mai 2011 à 11 h 22 min

  8. Je suis heureuse qu’il t’ait rappelé d’heureux souvenirs Venezia.

    Il faut le prendre bout par bout et je le trouve magnifique. Oui, c’est une belle ligne de conduite.

    J’avais encadré ce texte et il était dans la chambre de mes enfants. Ensuite, la maman du meilleur ami de mon fils le lui a également offert !  C’était beaucoup !

    Commentaire par Irène — 15 mai 2011 à 12 h 27 min

  9. je te le prend ce texte, à défaut du tableau!, c’est une merveille.beau à en pleurer.

    Commentaire par Zsa Zsa — 15 mai 2011 à 14 h 42 min

  10. Prend, prend Zsa Zsa, tu expliqueras à ton “rat” !
    Bises et merci.

    Commentaire par Irène — 15 mai 2011 à 14 h 57 min

  11. Bonjour, bravo pour ce portrait très réussi, avec une mention spéciales pour les mèches blondes (les cheveux ont toujours été une difficulté pour moi), j’ai parcouru un peu ton blog, tes savons sont de véritables oeuvres d’arts. Bonne continuation.

    Commentaire par Raphael — 16 mai 2011 à 16 h 10 min

  12. Magnifique texte.
    Le tableau est superbe aussi. Tu as été bien inspirée par ce texte et ton enfant. On voit tout cet amour dans ton tableau.

    Commentaire par Lys blanc — 16 mai 2011 à 20 h 19 min

  13. Bonsoir Raphaël et bienvenue !
     Je suis contente d’avoir un passionné de savons et peintures dans mes lecteurs.

    J’ai vu brièvement ton blog, mais j’y retournerai plus longuement.

    Pour les cheveux, il faut faire la masse et. ensuite, revenir avec les détails clairs, finement.

    Merci du compliment et à bientôt.

    Commentaire par Irène — 16 mai 2011 à 21 h 42 min

  14. J’adore ce portrait, tu sais vraiment bien rendre les visages et les regards… mais c’est vrai que tu sais tout faire.
    Le texte est très beau aussi.
    Je t’embrasse

    Commentaire par Pat — 22 mai 2011 à 12 h 20 min

  15. J’aime beaucoup ce poème même s’il est évident que la forme de perfection morale qu’il décrit relève davantage de l’idéal que du réalisme ! J’aime beaucoup ton interprétation avec les vêtements trop grand d’un petit enfant. C’est une jolie métaphore ! Bravo !

    Commentaire par mari-morgane — 24 mai 2011 à 15 h 27 min

  16. Comme c’est beauuuu, estoy sin palabras me encanta, GRACIASSSSSSSSSS te doy un beso lleno de amor hermosa que eres, bella alma que illumina la tierra gracias por ser y estar <3

    Commentaire par myam — 26 mai 2011 à 22 h 05 min

  17. Pat, excuse moi du retard ainsi que Mari-Morgane et Myam. Promis, j’avais une belle excuse !

    Merci à toi et à demain.
    Je t’embrasse.

    Commentaire par Irène — 29 mai 2011 à 11 h 09 min

  18. Mari-Morgane, oui, c’est la description d’un idéal … qu’il faut s’efforcer d’atteindre. En fait, il serait tellement bien que cela nous soit tout naturel !
    Je suis heureuse que tu apprécies le tableau.

    Commentaire par Irène — 29 mai 2011 à 11 h 12 min

  19. Hola Myam ! Todo lo que me dices es muy agradable !
    Muchas gracias.

    Commentaire par Irène — 29 mai 2011 à 11 h 14 min

  20. Un très beau portrait avec un très beau regard rempli de curiosité et en même temps de confiance en l’avenir…le texte est superbe…..comment ai je pu le louper….c’est vrai si cela pouvez nous être un état tout naturel…..mais chaque jour il faut essayer de faire au mieux….enfin je pense…..en même temps faut que je reconnaisse…j’ai encore drolement de travail :)belle soirée :)

    Commentaire par Flocréa — 1 juin 2011 à 20 h 48 min

  21. Bonjour Flocréa. Comme tu le dis “si cela pouvait nous être un état naturel” !
    Oui, c’est le travail de longtemps et au cours du temps, on est davantage interpelé par une phrase ou une autre.

    J’adore le regard des enfants…

    Commentaire par Irène — 3 juin 2011 à 9 h 54 min

  22. On ne peut qu etre d accord avec l auteur, et  en prendre référence pour nos enfants et meme pour nous les adultes

    Commentaire par Médina — 8 décembre 2011 à 18 h 25 min

  23. Bonjour Médina ; je suis bien d'accord avec toi oui, cela est également un but à atteindre pour nous …

    Commentaire par Irene — 9 décembre 2011 à 17 h 26 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,908 Propulsé par WordPress.