Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/6473/trackback

  1. Ah ah, bien récupéré, entre nous je pense que c’est l’alcool qui t’a joué des tours… cela fige la pâte…Mais bon il est sympa ton savon donc pas de regret! Bisous!

    Commentaire par Cécile — 7 novembre 2011 à 18 h 28 min

  2. Pour un cauchemar le résultat est plutot beau, bien sur ce n’est pas ce qui était prévu, mais cela donne un suprebe rendu je trouve. Les coukeurs sont belles, le coté “bruts” des savons me plait bien et le parfum doit être à tomber.En plus tu dis qu’il est cremeux et mousseux.Comment faire d’un cauchemar une réussite y a que toi pour le faire.Bisous.

    Commentaire par Tite Marie — 7 novembre 2011 à 18 h 32 min

  3. et bien quel sang froid !!! moi cela aurait été la panique complète….tu as bien fait de ne pas laisser tomber car vu le résultat que tu décrit cela aurait bien été dommage!!!! quand à ta synergie…cela doit être un rêve….une très belle soirée

    Commentaire par Flocréa — 7 novembre 2011 à 18 h 34 min

  4. ben dis donc ton cauchemar est vraiment chouette je veux bien en faire de cette sorte en tout cas le résultat est superbe

    Commentaire par wistiti — 7 novembre 2011 à 18 h 58 min

  5. De la graisse de boeuf dans les savons, j’aime beaucoup. Ca les rend vraiment crèmeux. Et avec cette quantité  de beurre de coco, ton savon doit être vraiment extra !Tu as chauffé un peu ton eau de vie pour que l’alcool s’évapore un peu avant ? Ton savon est très joli malgré les imprévus.Bises.

    Commentaire par Jazz — 7 novembre 2011 à 19 h 21 min

  6. Ils sont magnifiques et l’odeur doit être absolument divine. J’ai obtenu un marbrage un peu bizarre dans ce genre à cause d’une fragrance mandarine, basilic, lime. J’étais également très déçue mais tous ceux qui ignoraient ce que j’avais en tête les ont trouvé magnifiques ! Bonne soirée

    Commentaire par mari-morgane — 7 novembre 2011 à 19 h 23 min

  7. j’adore les couleurs surannées de ce beau savon, qui en plus est fort doux, que de belles choses dedans, par contre je ne comprends pas pour l’eau de vie ce que cela peut apporter, de la transparence???? fais de beaux reves tu n’as pas perdu la mainbisous 

    Commentaire par sylviam — 7 novembre 2011 à 19 h 43 min

  8. Je les trouve très beaux. Bisous.

    Commentaire par Marie-Neige — 7 novembre 2011 à 20 h 40 min

  9. Je trouve tes savons magnifiques, j’aime beaucoup leur aspect. Tu es sûre que tu ne t’es pas fait avoir avec une huile essentielle qui contiendrait une fragrance pour la renforcer? Parce qu’en général les fragrances figent tout de suite, même avec la cuillère magique.Mais ce n’est pas grave, il est superbe quand même.Je t’embrasse

    Commentaire par Pat — 7 novembre 2011 à 20 h 41 min

  10. J’aime beaucoup le vieux rose de tes savons et l’odeur doit être hummm … divine !

    Commentaire par cannella — 7 novembre 2011 à 20 h 42 min

  11. Bonsoir Irène,Néophyte je suis donc je m’informe: qu’apporte un ajout de glycérine à la qualité d’un savon à part un pouvoir hydratant supérieur, car la saponification conserve (enfin je crois) la glycérine résultat de la saponification?Mais la glycérine étant un alcool, ce n’est pas ça qui aurait pu précipiter la trace?Enfin, je sais pas hein, je réchéflis tout haut :)

    Commentaire par Lippia — 7 novembre 2011 à 21 h 37 min

  12. Il est magnifique !!!! j’aimerai bien rater mes savons comme toi ;)une merveillePS : encore merci pour le paquet, une petite merveille lui aussi! bizzzz

    Commentaire par karo10 — 7 novembre 2011 à 22 h 02 min

  13. coucou Irène, ils sont néanmoins très beaux, malgré leur destin aventureux!je ne suis pas si sûre que l’alcool précipite la trace, tous mes essais récents me font penser le contraire… en revanche,comme le suggère pat, peut être un intrus-fragrance s’est glissé meme à petites doses dans les HE; Peut être aussi beaucoup de beurres durs? on ne s’ennuie jamais avec les savons…

    Commentaire par venezia — 7 novembre 2011 à 22 h 28 min

  14. quel jour tu as fait ca???? ;) on devait être hanté des meme astres!!…j ai eu un savon similaire la semaine derniere et il a exactement le meme look que toi mais dans le ton de vert, on dirait du marbre …. je vais le mettre sur mon blog d ici jeudi, tu verras….je sympathise meme s'il est très très joli :D

    Commentaire par pardum — 8 novembre 2011 à 1 h 45 min

  15. Je pense la même chose que tout le monde….. Pour un râtage, c'est une sacré réussite….. Ils sont beaux, crémeux….. Et l'odeur doit être divine….. Byzzzzz

    Commentaire par Lamity — 8 novembre 2011 à 8 h 44 min

  16. L'alcool et la forte proportion de coco t'ont peut-être joué des tours ?
    Pfff c'est rageant quand ça ne se passe pas comme prévu hein…
    Je compatis !! Mais s'ils sentent bon et qu'ils sont agréables sur la peau, c'est l'essentiel :)

    Commentaire par Sealeha — 8 novembre 2011 à 9 h 59 min

  17. Irène, comme Venezia, je trouve que l'ajout d'alcool fluidifie la pâte à savon. Par contre, j'ai remarqué que la glycérine active l'apparition de la trace qui devient très vite épaisse. Je trouve que la glycérine tout comme l'alcool apporte beaucoup de douceur à un savon. De plus, je pense que le choix de tes corps gras doit contribuer au fait que tu apprécies tes savons. Je ne trouve pas du tout que tes savons soient ratés. Tes savons sont superbes avec un très joli marbrage de différents tons de rose.

    Commentaire par Colchique — 8 novembre 2011 à 10 h 08 min

  18. Ah le blanc de boeuf , il ne sert pas qu'à cuire de belles frites, il rend les savons crémeux et tout doux tout comme le saindoux, je dirais même qu'il laisse un film délicat sur la peau.Ta recette est très belle et le rendu avec ces petits motons en font un savon "marbre" très joli au visuel.Quant au figeage , j'avoue penser aussi pour une HE …..La savonnerie nous joue des sacrés tours …pour notre plus grand bonheur ??? Hâte de voir tes autres savons dans tes moules individuels :-)Bizouilles du Nord Belle Irène 

    Commentaire par Mystic — 8 novembre 2011 à 11 h 18 min

  19. Bonjour Cécile !

    Non, ce n'est pas l'alcool. D'abord il y en avait très peu et je n'ai même pas eu le temps de l'incorporer pas plus que la glycérine d'ailleurs.


    J'ai déjà mis de l'alcool dans des savons, comme dans le "margarita" et je n'ai jamais eu ce problème.

    Je referai la recette sur une petite échelle, bien sûr, car je désire en avoir le coeur net !


    Merci de ta visite !

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 34 min

  20. Tite Marie, le côté brut se retrouve sur le dessus des savons.

    Sans les avoir mis au four, je pense que j'aurais gardé cet amoncellement de morceaux que la chaleur a permis d'amalgamer.

    Sinon, j'aurais fait des découpes et j'aurais incorporé dans un autre batch.

    Mais il faut le dire qu'un savon peut toujours réserver des surprises …

    J'ai eu de la chance … Bises

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 37 min

  21. Finalement, il y a des choses que l'on sait toutes, on est folle…le résultat du savon que l'on voyait dans notre tête (ne l'oublions pas de folle) n'est pas toujours ce que l'on voit au bout du compte, et on continue quand même car c'est très souvent les autres qui nous disent que notre savon est vraiment topissime !Sinon, j'aime beaucoup comment tu as changé ton site !BIZ

    Commentaire par Lilydine — 8 novembre 2011 à 11 h 37 min

  22. Bonjour Flocrea, il y a des moments où il faut bien trouver rapidement une solution !

    Là, quand même, c'était une situation … inédite ! Car je t'assure que je ne savais comment découper cet amas solidifié !

    Les aventures savonnesques … Bises

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 39 min

  23. Merci Wistiti, mais ce qui m’agace c’est de ne pas avoir compris d”où venait le problème …

    Sur le plan des calculs, tout était bon …

    Je chercherai … plus tard !

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 44 min

  24. Bonjour Jazz, c'est grâce à Venezia que j'ai tenté le blanc de boeuf et j'ai de plushérité de celui de ma parigote qui, visiblement, ne désire pas en utiliser. Donc, cela m'a permis de faire les savons du prochain article qui eux sont – visuellement aussi réussis selon mes désirs, na ! –

    Je dois dire que je suis impressionnée par la douceur de ces savons. Je n'ai pas eu le temps de mettre l'eau de vie, ou quelques gouttes alors que la quantité était déjà minimaliste par rapport au batch. Elle était à température ambiante de la cuisine.

    Merci et bises.

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 48 min

  25. Bonjour Mari-Morgane. Je n'ai pas utilisé de fragrance mais je vais quand même aller regarder de plus près tous mes flacons car cela serait vraiment la seule explication.

    Et si j'ai fait cela, avec une telle quantité de savon, j'appelle le SAMU ! Car, j'ai très peu de fragrances. Heureusement que pour toi aussi cela s'est bien terminé !

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 52 min

  26. Merci Sylviam.

    J'ai vu un savon de Venezia qui comportait un peu de glycérine et d'alcool et cela donnait une légère "translucidité" qui m'avait beaucoup plu.

    Normalement, si on veut un savon vraiment transparent, on utilise une méthode différente.

    Mais, je me suis rattrapée pour me prouver que je savais encore faire des savons !

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 57 min

  27. Marie Neige, merci de ta visite !

    Bises

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 58 min

  28. Pat, cela serait une possibilité …

    Je te les montrerai la semaine prochaine et tu verras. Quant à l'usage, quelle douceur. Tu testeras !

    Je t'embrasse.

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 11 h 59 min

  29. Bonjour Cannella, oui l'odeur est très agréable et tu verras la couleur des prochains : c'est exactement le "vieux"rose" que je désirais. Suis têtue …

    Bises

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 01 min

  30. Bonjour Lippia !

    Comme je le disais, un vrai savon à la glycérine est une méthode tout à fait à part.

    Je te donne un lien que tu connais sûrement mais qui est très bien fait :


    http://www.derma-nova.com/recettes.html

    La quantité prévue – que je n'ai pas pu mettre d'ailleurs -n'aurait pas eu ces conséquences.

    Merci de ta visite et je suis toujours heureuse de répondre aux questions.

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 18 min

  31. Merci Karo !

    Pour le petit colis, le tirage au sort t'a désignée encore une fois. Peux-être devrais-tu jouer au loto en ce moment !

    Bises

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 19 min

  32. Venezia, plus j'y pense, plus je privilégie l'idée d'une HE.

    Mais il sent bon et il est sauvé, c'est le principal !

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 25 min

  33. Bonjour Parfum : j'ai fait ces savons jeudi soir.

    Ah,je suis impatiente de voir ton article !

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 27 min

  34. Lamity, je suis heureuse de te lire ici !

    Merci et bises

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 28 min

  35. Tu as bien raison Sealeha !

    Et j'ai quantité de photos à prendre car je vais vous faire une galerie avec les suivants qui sont tout aussi doux, sentent tout aussi bons et sont comme je les désirais !

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 30 min

  36. Colchique, merci tu es adorable !

    La glycérine, même en rêve je n'essaierai plus,même une goutte !

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 31 min

  37. Ah, Mystic, c'est réconfortant quand même de penser que nous aurons toujours quelque chose à apprendre en savonnerie !

    Tu as les voir mes savons en moules individuels et, là, je suis vraiment contente !

    Bises.

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 34 min

  38. Bonjour Lilydine, merci du commentaire et je suis heureuse que tu apprécies le nouvel aspect de mon site. Il a beaucoup changé en profondeur et il reste encore quelques petite choses à faire. Bises

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 12 h 36 min

  39. Ce vieux rose chère Irénée a la couleur des rêves, mais je comprends que ne peux savoir ou pouvoir savonner soit pire qu'un cauchemar.
    Tu t'es sortie avec maestria de ce cauchemar.
    Le savon est juste très joli.
    Je pense aussi qu'une fragrance cachée, a dû te jouer des tours.
    Il mousse, il crème, il parfume, le rêve en somme de toute savonnière debout et éveillée
    Je pense que des gentils djinns, doivent te couver.
    Bises

    Commentaire par mlk — 8 novembre 2011 à 12 h 57 min

  40. Bonjour ma parigote ! Un bonheur de te lire et j’espère que tu vas mieux. Ah, ces sylphides, cela tient mal le vent …
    Oui, la seule solution est une fragrance cachée.
    Les djinns sont nombreux en ce moment autour de moi, très facétieux et très joueurs …
    Bises

    Commentaire par Irene — 8 novembre 2011 à 13 h 41 min

  41. Oui tu as raison ;) lolJe vais y songer… En tout cas, j'ai vraiment adoré recevoir tes savons oeuvres d'art ! merci encore

    Commentaire par karo10 — 9 novembre 2011 à 16 h 21 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

1,033 Propulsé par WordPress.