Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/8644/trackback

  1. Merci pour cet article et tous ces liens hyper intéressants que je garde précieusement afin de les lire plus en approfondi , quel travail de recherche encore une fois :-)

    Commentaire par Mystic — 19 juin 2012 à 15 h 53 min

  2. damned, j'avais oublié le calcul, tout s'est effacé!

     

    je vais donc résumer.

    je te disais, chère Sirène, que les résines m'évoquent aussitôt un monde sec et désertique qui m'enchante, meme si l'oud pousse en foret; On peut extraire aussi du parfum, bien moins fort, de son bois.

     

    parmi mes copines les résines, il y a aussi le copal et le copaiba, (ou copahu) tous deux latino amériains; Et la vanille, classée comme  oléo résine

     

    bises résineuses

     

    Commentaire par venezia — 19 juin 2012 à 16 h 44 min

  3. Merci Mystic !

    Je pense que je complèterai encore cet article …

    Commentaire par Irene — 19 juin 2012 à 17 h 57 min

  4. Venezia, je suis en train d'étudier une nouvelle formule pour les commentaires et là, j'espère être plus forte que les robots qui ont percé mon système actuel. Damned !


    Les résines sont pour moi – avec les bois à un degré moindre – des éléments d'élévation spirituelle. Je me retrouve dans les lieux les plus sacrés, j'entre dans un monde de silence habité. Elles me réconfortent et m'élèvent.


    Je rajouterai le copal et le copaiba dans l'article mais pas la vanille car je pense faire un article spécial à son sujet.

    Bises Princesse.

    Commentaire par Irene — 19 juin 2012 à 18 h 04 min

  5. Les résines les bois…dans les parfums, à bruler c'est pour moi un moment enivrant, m'élevant …. c'est un moment de recueillement et de recentrage pour moi ..

    j'ai adoré ton article !! l'opoponax comme le oud sont des résines que je ne connais pas…

    belle soirée 

    Commentaire par Flocréa — 19 juin 2012 à 18 h 29 min

  6. Merci pour ce partage .

    Je me demande toujours comment fais tu pour accumuler autant d'informations?

    Commentaire par Médina — 19 juin 2012 à 19 h 07 min

  7. Voilà un article passionnant. Je me le garde précieusement. Bises

    Commentaire par elekhtre — 19 juin 2012 à 21 h 13 min

  8. Irène, merci beaucoup pour cet excellent article très riche en informations ! Bravo !

    Commentaire par Colchique — 19 juin 2012 à 21 h 58 min

  9. J'aime beaucoup ton article qui m'a fait découvrir des résines que je ne connaissais pas. Merci Irène.

    Commentaire par cannella — 20 juin 2012 à 0 h 26 min

  10. Merci Irène pour ce très bel article. Je n'en ai jamais senti la plupart ( ne les connaissais même pas d'ailleurs) mais cela se fera sûrement un jour. J'y vois comme toi autant un monde de parfum qu'un monde spirituel.

    Un moment j'ai ri,je me faisais un film,je m'imaginais avec mon liquidambar dans le jardin,mais rassure-toi,je ne lui ferai aucun 

    mal,je n'y toucherai pas.

    Commentaire par Lys blanc — 20 juin 2012 à 7 h 49 min

  11. s'il y a des teintures odorantes qui me font particulièrement envie de réaliser, ce sont bien celles à base de résineux ! Je n'en ai pas, mais il faudra que j'y remédie… Je crois que j'étais bien partie pour réaliser toutes sortes de parfums mais que j'ai un peu laissé tomber, là, il va falloir que je m'y remette ^^

    Commentaire par Sealeha — 20 juin 2012 à 7 h 51 min

  12. Magnifique article. Qui me fait un pincement au coeur, et me rappelle à côté de quoi je suis passée (ma formation initiale aurait dû se passer à l'ISIPCA, chimie organique option parfumerie… Pour finir à l'ENSEEG, électrochimie option corrosion et batteries…) 

    La vie est tordue parfois… Mais ça m'a fait plaisir de revoir tout ça, et c'est si bien présenté que c'est un plaisir de te lire!  ;-)

    Commentaire par Missrimel — 21 juin 2012 à 21 h 29 min

  13. Je pense, Flocréa, que le prochain article concernera les bois : enivrant …

    Commentaire par Irene — 23 juin 2012 à 8 h 13 min

  14. Merci Médina, je suis seulement passionnée ...

    Commentaire par Irene — 23 juin 2012 à 8 h 14 min

  15. Merci Elekhtre et bises.

    Commentaire par Irene — 23 juin 2012 à 8 h 14 min

  16. Merci Colchique.

    Commentaire par Irene — 23 juin 2012 à 8 h 15 min

  17. Merci Cannella.

    Commentaire par Irene — 23 juin 2012 à 8 h 15 min

  18. Lys blanc, comme c'est bizarre … J'ai un magnifique liquidambar dans mon jardin qui se transforme en arbre magique, plein de feuilles d'or à l'automne. Rassure-toi, je n'y toucherai pas non plus !

    Commentaire par Irene — 23 juin 2012 à 8 h 17 min

  19. Sealeha, je me permets de te conseiller de mettre en route quelques teintures de résine, car elles prennent du temps … Il faut être patient avec elles. Mais c'est vraiment bien d'en avoir d'avance ainsi quand tu désires formuler un parfum, tu disposes de tes teintures.

    Commentaire par Irene — 23 juin 2012 à 8 h 19 min

  20. Missrimel, ta nostalgie m'a touchée …

    Merci.

    Commentaire par Irene — 23 juin 2012 à 8 h 20 min

  21. Merci pour cet article très intéressant

    gros bisous

    Commentaire par coco — 23 juin 2012 à 8 h 49 min

  22. Super toutes tes explications !

    Merci beaucoup, Irène !

    Commentaire par Jazz — 24 juin 2012 à 6 h 49 min

  23. Merci Jazz.

    Commentaire par Irene — 26 juin 2012 à 10 h 11 min

  24. Tes articles sont bien expliqués et détaillés, c'est un plaisir de s'instruire, comme ça.

    Commentaire par Vanylle — 30 juin 2012 à 16 h 12 min

  25. Bonjour,

    Je recherche de la résine de pistachier térébinthe "Pistacia Terebinthus" (ne pas confondre avec le mastic de Chios qui provient du pistachier lentisque et que l'on arrive à trouver chez nous et le pistachier vrai qui donne les pistaches que l'on mange à l'apéro). Auriez-vous une piste pour en trouver ?

    Merci d'avance pour votre réponse,

    Sylvie

    Commentaire par Sylvie — 26 août 2014 à 8 h 48 min

  26. Bonjour,
    J’ai lu votre article des résines, très interessant! Merci beaucoup!
    Je voudrais vous posez une question: je voudrais faire un parfum et j’ai acheté la résine Copal grise du Pérou, elle est dure et je voudrais savoir comment pourrais-je extraire ses propriétés. Merci d’avance pour vos précieux conseils!
    Rosa, du sud de l’Espagne.

    Commentaire par Rosa — 4 octobre 2017 à 12 h 31 min

  27. Bonjour et bienvenue Rosa
    Je n’ai jamais réalisé une teinture de copal, mais étant donné qu’il s’agit d’une résine, je pense que la seule possibilité se trouve dans une teinture.
    Faites tremper votre copal dans de l’alcool (avec le taux le plus élevé) et attendez patiemment.

    Commentaire par Irene — 15 décembre 2017 à 12 h 08 min

  28. Bonjour Irene,
    Merci bien. À bientôt!

    Commentaire par Rosa — 15 décembre 2017 à 12 h 59 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,933 Propulsé par WordPress.