Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/8681/trackback

  1. Quel joli article ! j'adore en apprendre toujours plus … Merci Irène.

    Commentaire par cannella — 26 juin 2012 à 14 h 55 min

  2. Merci pour cet article qui nous en apprends beaucoup. Bises

    Commentaire par Tite Marie — 26 juin 2012 à 15 h 11 min

  3. j'aime les bois et tu en parles si chaleureusement et respectueusement, 

    Là, où je me trouvais, les bouleaux, s'alignaient frêles et majestueux et en promenade, nous en avons serré plus d'un dans nos bras, et les bébés tout naturellement se sont jetés à corps entier dans ce jeu, dans cette envie

    Dommage, que tu ne parles du bois des génévriers, dont la cade à manipuler "homeopatiquement"

    Il donne une parfum tenace, puissant, vert âcre, et solaire tout de même ce genevrier et j'en fait des teintures qui me soûlent positivement en m'ancrant, j'aime vraiment

    Avec la sauge, il est ce genévrier mon ami

    Commentaire par mlk — 26 juin 2012 à 17 h 41 min

  4. Merci Cannella.

    Commentaire par Irene — 26 juin 2012 à 18 h 14 min

  5. Merci et bises Tite Marie.

    Commentaire par Irene — 26 juin 2012 à 18 h 17 min

  6. Coucou ma Parigote. J'imagine ton bonheur à la fréquentation intensive de mes amis les bouleaux …

    AHH ! je parle dès les premières lignes du genévrier … On utilise rameaux et baies. Donc, il entrera dans une autre catégorie. Il ne risque pas d'être oublié …

    Aurais-je terminé un jour ?

    Bises à toi

    Commentaire par Irene — 26 juin 2012 à 18 h 22 min

  7. Un très bel article !!! j'ai dévoré et découvert le bois de Massoïa…que je ne connais absolument pas…que de cadeaux nous fait la nature…..

    Je croise les doigts pour que les attars ne disparaissent pas ce serait vraiment très dommage

    bise et merci pour ce beau partage

    Commentaire par Flocréa — 26 juin 2012 à 18 h 50 min

  8. Super Irène cet article, rien que te lire j'ai l'impression de sentir les bois :) ça me manque le bois de rose, vivement qu'il soit replanté et redistillé :) j'adore cette odeur !!! aniba… come back ! ;)

    Commentaire par Loulie — 26 juin 2012 à 18 h 54 min

  9. Merci Flocréa ! Oui, j'espère avec toi. Le problème du bois de santal en Inde est lié à certaines cérémonies et également à certaines incivilités. Bises à toi.

    J'ai mis en fin d'article quelque chose susceptible de t'intéresser, ainsi que tous les lecteurs/trices concernant le petit jeu de Nez Herbes.

    Commentaire par Irene — 26 juin 2012 à 19 h 04 min

  10. Pardon les filles de parler d'autre chose, mais avez vous vu cette pétition et ce règlement qui veut mettre fin aux soins par les plantes et interdire de dire à quoi elles servent, les fameuses "allégations" ? il sera interdit de dire qu'un sirop de plante est bon contre la toux, que les pruneaux sont laxatifs, c'est grave !!! il faut signer nombreux pour arriver à 1 million de signatures (on est à 250.000). il y a une vidéo explicative. j'ai été voir ce règlement ce n'est pas des histoires ! et du coup plein de petits fournisseurs n'auront plus d'autorisations de vendre ! cette loi est déjà appliquée au Canada ! par contre aux USA les gens ont réagi et ça à fait l'effet inverse.

    http://www.c-est-bio-la-vie.net/2012/06/petition-contre-le-reglement-ue-19242006ce-urgent-ecoutez-et-signez/

    Merci à vous, désolée pour le hors sujet !

    Commentaire par Loulie — 26 juin 2012 à 19 h 34 min

  11. Irène, l'odeur du bois de massoïa a l'air merveilleuse.

     

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant.

    Commentaire par Colchique — 26 juin 2012 à 19 h 35 min

  12. Irène, j'adore cet article sur les bois. j'ai vu de très jolis bouleaux agitant leurs petites mains argentées en bruissant lors de mon récent voyage dans les Ales, un vrai bonheur de bruit et de lumière.

    En venant te relire avec un peu plus de temps, d'autres bois me sont revenus à l'esprit:

    -le bois de ho proposé en remplacement du bois de rose (mais moins fin, je l'utillise parfois néanmoins)

    -le cabeuvra (je pense même que c'est toi qui m'en avais parlé, ou je me trompe?)

    -le palo santo que tu apprécies beaucoup je crois

     

    -le muhuhu, appelé aussi santal africain

     

    – et les nombreuses variétés de santal (rouge, d'Australie, etc)

     

    Comme Mlk, je regrette que tu aies blackboulé le genevrier… après tout, dans les rameaux, il y a des petits bois tout jeunes et fringants…

     

    bises boisées chère Sirène

     

    Commentaire par venezia — 26 juin 2012 à 21 h 51 min

  13. Oh, la, la ! J'avais mis le palo santo, évidemment ! Mais lors du transfert de mon éditeur de blog sur le blog il a disparu ! Non, non je l'aime trop ! Heureusement que tu t'en es aperçue je le rajoute demain matin et je reviens … Bises.

    Commentaire par Irene — 26 juin 2012 à 22 h 01 min

  14. Sympa cet article… Où te procures-tu le bois de cèdre ?

    Commentaire par Sealeha — 27 juin 2012 à 8 h 19 min

  15. Bonjour et bienvenue Loulie !

    On trouve encore un peu de bois de rose.

    Commentaire par Irene — 27 juin 2012 à 8 h 23 min

  16. Ne soie pas désolée, au contraire !

    Oui, je vous engage tous et toutes à signer cette pétition.

    Merci à toi.

    Commentaire par Irene — 27 juin 2012 à 8 h 24 min

  17. Oui Colchique, le bois de massoïa a une très belle personnalité, il faut vraiment l'essayer.

    Merci.

    Commentaire par Irene — 27 juin 2012 à 8 h 25 min

  18. Sealeha, tu veux parler des copeaux de bois de cèdre ?

    Je te donne cette adresse (je l'ai déjà indiquée mais c'est tellement une mine …) car je connais bien la qualité de ces produits.

    http://www.essenceoftheages.com/tdhf/raw1.html

    Egalement ici :

    http://www.sens-nature.com/product_info.php?products_id=1823

    Commentaire par Irene — 27 juin 2012 à 8 h 29 min

  19. Merci Irène, une bonne idée de sujet pour ce bel article et votre sympathique clin d'œil à mon petit jeu de devinette.

    Concernant la pétition signalée par Loulie je confirme également, cette fois ce n'est malheureusement pas un canular.

    Comme vous connaissez mon côté assez sensible au sujet des matières premières je pense que vous ne vous étonnerez pas de quelques petits compléments de ma part. :)

    Concernant le bouleau tout d'abord, il existe deux choses.

    L'huile essentielle de bouleaux jaune, flexible ou noir, on ne sait pas bien lesquel selon les sites y compris ceux que vous indiquez, d'autant que la falsification à base de gaulthéries doit être extrêmement fréquente !

    En tous cas elle est tirée d'arbres nord-américains quand elle vient bien de bouleau car toutes les espèces précitées poussent dans cette région du monde. (Et jamais tirée du bouleau  blanc européen)

    C'est une huile essentielle très riche en Salicylate de méthyl, une substance anti-inflammatoire et antalgique bien connue, proche de l'aspirine, à l'odeur caractéristique, jugée plutôt médicamenteuse en Europe où elle rappel souvent injustement le camphre de par son utilisation fréquente dans des préparations type gels ou baumes antalgiques et anti-inflammatoires.

    En fait j'aurais du mal à décrire cette odeur, elle est assez spéciale, on en retrouve en petite quantité dans diverses extraits de plantes mais elle mérite d'être sentie dans l'huile essentielle de gaulthérie couchée dite "Wintergreen" qui en contient 99% et ne coûte pas très cher. En Amérique du nord son odeur semble plus appréciée et moins connotée médicamenteuse, elle est utilisée pour aromatiser certains produits alimentaires, chewing gums ou dentifrices.

    Il existe ensuite le goudron de bouleau qui n'a rien à voir avec l'HE et est en principe tiré du bouleau blanc du vieux continent, proche de celui tiré du cade, par pyrolyse, en fait une sorte de "distillocombustion" dont j'avais parlé dans l'article de mon blog qui traite des matières premières. Effectivement accusé de toxicité (plus ou moins cancérigène comme les aliments trop grillés, barbecues etc…) par la présence d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrocarbure_aromatique_polycyclique) il n'est plus vraiment utilisé ni utilisable en parfumerie. Il est utilisé par contre dans le mastic que l'on applique sur les blessures des arbres.

    Concernant le bois de rose, effectivement rare, presque introuvable à nouveau comme il y a quelques années, il est certainement souvent falsifié par le bois de hô (ou "bois de shiu") qui est en fait un camphrier à linalol (pour celles et ceux qui ne connaissent pas le linalol : http://nezherbes.wordpress.com/2010/10/20/une-molecule/).

    Ce n'est pas forcément très grave et la parfumerie s'accommode bien de la substitution car le bois de rose ne contient rien d'original olfactivement et à peine moins de linalol que les 98 à 99% du bois de hô.

    Les cèdres, je n'ai pas grand chose à ajouter à ce qui a été écrit si ce n'est que l'on trouve encore facilement le Cèdre de l'Atlas, je connais mal la question mais il est possible qu'il soit toutefois menacé. Ce qui limite un peu la commercialisation de l'huile essentielle en revanche c'est l'interdiction dont elle est en principe victime au prétexte semi-justifié (mais discutable) de sa teneur en cétones (toxiques à fortes doses).

    J'aime en tous cas beaucoup celui de l'Himalaya que je trouve plus frais et moins laiteux que celui de l'Atlas. Je regrette de n'avoir encore jamais trouvé d'huile essentielle de cèdre du Liban.

    Le bois de Massoïa (et au fait Irène, qu'avez vous pensé de son extrait CO2 ?) jugé trop allergisant/sensibilisant est interdit en parfumerie pour qui respecte les normes (bien connues pour leur côté parfois et même souvent discutable) de l'IFRA.
    Comme je considère de toutes façons que son odeur de noix de coco chaude et boisée ne m'est pas indispensable pour ma part je l'évite afin de limiter les risques d'allergies qui pourraient découler de son utilisation… mais je ne penses toutefois pas qu'une interdiction totale soit justifiée.

    Enfin, concernant les santals il y aurait beaucoup à dire.

    Disons simplement que je considère le Santal blanc véritable comme désormais introuvable.
    Neroliane que vous citez a l'honnêteté de préciser que leur santal n'est pas du santal blanc mais du santal de Nouvelle-Calédonie, une espèce différente mais à l'huile essentielle proche. Elle sera probablement menacée d'ici peu si ce n'est déjà le cas (et si la ressource n'est pas correctement gérée…) car c'est la plus abondamment utilisée de nos jours.

    Voilà, j'espère ne pas avoir dépassé le quota autorisé pour un commentaire. J'espère également que ceux qui se réveilleront avec une empreinte de clavier sur la joue pour cause d'endormissement impromptu en cours de lecture de mon commentaire ne m'en voudront pas trop non plus. :)

    Commentaire par NezHerbes — 27 juin 2012 à 21 h 37 min

  20. Wouah ! Quel commentaire enrichissant !

    Tous les lecteurs (trices) de cet article vous en seront reconnaissants et dès que possible, j'intégrerai – puisque j'ai votre permission – certains passages des précisions que vous donnez, à l'intérieur de l'article.


    Je pense que vous allez pouvoir vous régaler (et avoir du travail …) avec le prochain article "les bois en parfumerie 2" car ce sont des ingrédients que je connais en général beaucoup moins bien que ceux-ci (excepté le palo santo).

    J'aime beaucoup le C02 de Massoïa, bien davantage que certaines huiles essentielles que j'ai eu à respirer.

    Merci encore de cette magnifique participation cher NezHerbes le bien nommé !

    Commentaire par Irene — 28 juin 2012 à 17 h 17 min

  21. Finalement, chère Princesse, j'ai bouleversé mon plan et tu trouveras la suite dans le prochain article.

    Bises d'une bientôt véritable sirène …

    Commentaire par Irene — 28 juin 2012 à 17 h 19 min

  22. Merci   Irene pour ce partage , je réfléchis à élargir mes éxpériences en cosmétiques à proprement dit : crémes ,baumes , ou plus spécialement en parfumerie ?

    J'éssaye de voir ce que  je peux faire avec  ce qu 'il y a sur place

    Je ne serais jamais assez reconnaissante pour tous ces articles

    Commentaire par Médina — 28 juin 2012 à 17 h 57 min

  23. Merci  NezHerbes pour ce magnifique partage  notamment sur le cèdre de l 'Atlas ( j 'habite à 50km) est beaucoup  utilisé pour le bois de chauffe  et en menuiserie mais il suffit  d 'aller  sur place pour voir tous les camions grumiers qui défilent  après abattage

    Commentaire par Médina — 28 juin 2012 à 18 h 05 min

  24.  

    @Médina, au moins s'il est utilisé comme bois de chauffe (du gâchis ?) les parfumeurs ne sont pas seuls responsables…

    Mais pour nous qui ne voyons pas ça clairement d'ici, vous diriez qu'il est réellement menacé là où vous le voyez ou il y a encore de grandes et belles forêts ?

    Est-il replanté ou en tous cas sa repousse est-elle encouragée au moins ou utilise-t-on les surfaces déboisées à d'autres fins ?

    Commentaire par NezHerbes — 28 juin 2012 à 20 h 36 min

  25. NezHerbes , il y'a toujours de  grands éspaces vert ,,et le cèdre est replanté ,   surtout qu 'il ya un des palais du Roi pas loin donc on fait beaucoup Attention ,Parc National d  Ifrane  protégé  .Mais il y a une surexploitation à nos yeux

    Commentaire par Médina — 10 juillet 2012 à 14 h 16 min

  26. hello !

    pour celles qui ont un jardin, vous pouvez planter des cèdres notamment des cèdres de l'atlas – très bon pour les abeilles car ils sont fongicides, anti-bactériens etc donc éloignent les varroa – à acheter sur le site planfor, en automne.

    ils ont toute sorte de cèdres mais celui de l'atlas est le meilleur, d'après mes lectures.

    Commentaire par loulie — 10 juillet 2012 à 19 h 58 min

  27. Médina, j'ai tellement aimé Ifrane !


    Loulie, merci de tes conseil.

    Commentaire par Irene — 11 juillet 2012 à 15 h 50 min

  28. Irene tu as dû passer par Meknes?à 60km d 'ou j 'habite

    Commentaire par Médina — 11 juillet 2012 à 20 h 03 min

  29. Oui, Médina, je suis passée par Meknès ; c'était une saison où les coquelicots s'en donnaient à coeur joie … Un merveilleux souvenir.

    Commentaire par Irene — 12 juillet 2012 à 11 h 41 min

  30. Irène j'aime beaucoup te lire, tes articles sont très riches et sont source d'intervention de passionnés merci aussi à Nezherbes  :))

    Commentaire par ninoudu29 — 10 octobre 2012 à 13 h 17 min

  31. Voilà qui fait très plaisir à lire Ninou, je te remercie !

    Commentaire par Irene — 10 octobre 2012 à 15 h 43 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,941 Propulsé par WordPress.