Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/9594/trackback

  1. Irène, merci beaucoup de nous faire connaître ce livre.

    Commentaire par Colchique — 5 avril 2013 à 17 h 56 min

  2. Merci pour cet article qui m'intéresse énormément ,je suis actuellement une formation en phyto et aromathérapie et ce trésor d'informations manquait à ma collection ,je vais m'empresser de noter les références et de le commander ,encore merci,Pénélope. 

    Commentaire par Pénélope — 5 avril 2013 à 19 h 15 min

  3. C'est intéressant.!

    Ce n'est pas sans me rappeler les triangles de composition biochimique de Philippe Mailhebiau.

    Merci Irène.

    Commentaire par Lippia — 6 avril 2013 à 4 h 28 min

  4. chère Sirène,

     

    ton site mange mes messages!!

    je recommence pour la 3° fois  … en plus bref!!

     

    Merci de parler de ce livre très utile, d'autant plus que les auteurs sont plus relax que d'autres pour les psologies et les usages.

     

    Il faut juste faire attention quand on utilise des He de façon thérapeutique de bien vérifier les molécules présentes, car parfois, en raison du moment de la récolte de la plante, du terrain où elle pousse ,  elles  puvent varier par rapport à la norme.

     

    bises

    Commentaire par venezia — 6 avril 2013 à 12 h 22 min

  5. Curieusement je n'aurais pas retenu de ce livre les diagrammes que l'on peut lire sous d'autres aspects ailleurs (Mailhebiau comme dit Lippia mais aussi Franchomme&Pénoel)

     

    Si tu permets, je vais être un peu longue car c'est pour moi le premier ouvrage à acquérir quand on ne sait quoi acheter en aroma.

    Contrairement à beaucoup d'autres ouvrages plus connus et qui reprennent sans aucune originalité les sempiternelles monographies d'HE que l'on peut consulter partout sur internet, celui ci apporte véritablement un plus pour qui veut utiliser les HE avec toute la rigueur scientifique qu'en suppose leur aspect thérapeutique mais avec la liberté et la part énergétique inhérente à leur odeur et leurs parfums.

     

    Je pense qu'en outre, c'est LE seul ouvrage que devrait posséder les personnes qui fabriquent leurs cosmétiques car outre l'aspect cosmétique il me semble indispensable de prendre en compte la personnalité de celui ou celle pour lequel on fabrique le soin.

    Et pour cela il me semble qu'avec les HE, on arrive à faire de la pure énergétique pas gnangnan ni fumeuse… après avoir lu une petite ligne sur leurs propriétés.

     

    Je trouve que la grande qualité de cet ouvrage tient véritablement dans les qualités de ces deux auteurs très complémentaires :

    – La biochimiste Ruth recadre les choses, parle chimie d'une manière très abordable mais pas simpliste, remets les peurs et craintes à leur juste place, apporte une indication thérapeutique originale liée à la composition chimique majoritaire ou particulière de l'HE

    – L'aromathérapeute Monica, très grande synergiste en termes de parfums, permet de s'affranchir des poncifs pour utiliser certaines HE là où l'on n'y penserait pas.

    Elle donne une petite information sur le plante et son environnement, sur les usages qu'en font les pays producteurs, las anciens … Jean Charles Sommerard aussi a cette lecture du végétal chez lui, dans son environnement et je trouve que c'est important pour comprendre véritablement l'

     

    J' y reviens sans cesse, j'y trouve toujours quelque chose d'intéressant sur certaines HE très connues, je découvre l'absolue de genêt,

    J'aime beaucoup ce livre qui comme tous les ouvrages Vigot est d'une grande qualité. Je regrette que Monica n'ait pas eu la place d'y inclure certaines synergies d'HE issues d'autres ouvrages dont l'un offert par Mlk dans lequel je me régale de découvrir des associations  délicieuses faites de 3 ou 4 HE

    Commentaire par michele — 12 avril 2013 à 9 h 40 min

  6. Curieusement je n'aurais pas retenu de ce livre les diagrammes que l'on peut lire sous d'autres aspects ailleurs (Mailhebiau comme dit Lippia mais aussi Franchomme&Pénoel)

     

    Si tu permets, je vais être un peu longue car c'est pour moi le premier ouvrage à acquérir quand on ne sait quoi acheter en aroma.

    Contrairement à beaucoup d'autres ouvrages plus connus et qui reprennent sans aucune originalité les sempiternelles monographies d'HE que l'on peut consulter partout sur internet, celui ci apporte véritablement un plus pour qui veut utiliser les HE avec toute la rigueur scientifique qu'en suppose leur aspect thérapeutique mais avec la liberté et la part énergétique inhérente à leur odeur et leurs parfums.

     

    Je pense qu'en outre, c'est LE seul ouvrage que devrait posséder les personnes qui fabriquent leurs cosmétiques car outre l'aspect cosmétique il me semble indispensable de prendre en compte la personnalité de celui ou celle pour lequel on fabrique le soin.

    Et pour cela il me semble qu'avec les HE, on arrive à faire de la pure énergétique pas gnangnan ni fumeuse… après avoir lu une petite ligne sur leurs propriétés.

     

    Je trouve que la grande qualité de cet ouvrage tient véritablement dans les qualités de ces deux auteurs très complémentaires :

    – La biochimiste Ruth recadre les choses, parle chimie d'une manière très abordable mais pas simpliste, remets les peurs et craintes à leur juste place, apporte une indication thérapeutique originale liée à la composition chimique majoritaire ou particulière de l'HE

    – L'aromathérapeute Monica, très grande synergiste en termes de parfums, permet de s'affranchir des poncifs pour utiliser certaines HE là où l'on n'y penserait pas.

    Elle donne une petite information sur le plante et son environnement, sur les usages qu'en font les pays producteurs, las anciens … Jean Charles Sommerard aussi a cette lecture du végétal chez lui, dans son environnement et je trouve que c'est important pour comprendre véritablement l'utilisation que l'on peut faire de l'HE qui en est extraite.

     

    J' y reviens sans cesse, j'y trouve toujours quelque chose d'intéressant sur certaines HE très connues, je découvre l'absolue de genêt, j'utilise la lavande dans les douleurs chroniques, je la découvre synergiste et booster d'efficacité de toutes les compositions dans lesquelles elle se trouve.

    Cette dernière propriétés se sent très bien dans les mélanges odorants où la lavande sait si bien se faire oublier au bout de quelques temps de maturation…

     

    Aucune ligne de ce livre n'est inutile, il faut tout lire avec les neurones aux aguets. Tu te doutes donc que je l'aime beaucoup et je trouve que tous les ouvrages édités chez Vigot sont d'une grande qualité scientifique et sortent pourtant de l'ordinaire. J'aime beaucoup leur ligne directrice en tant qu'éditeurs.

     

    Je regrette que Monica n'ait pas eu la place d'y inclure certaines synergies d'HE issues d'autres ouvrages dont l'un offert par Mlk dans lequel je me régale de découvrir des associations  délicieuses faites de 3 ou 4 HE.

    Il en faut pas oublier les annexes particulièrement synthétiques et parlantes Tout y est dit en peu de mots.

     

    Bref Irène, j'adore et n'ai jamais eu le temps d'en faire la biblio sur P1C car il y a beaucoup … trop à en dire. Il faudrait peut-être juste dire "Achetez le!".

    Bisous!

    Commentaire par michele — 12 avril 2013 à 9 h 51 min

  7. Désolée pour les multiples erreurs de frappe et l'amoncellement de messages ;)

    Commentaire par michele — 12 avril 2013 à 9 h 55 min

  8. Ne t'excuse surtout pas Michèle, et je savais bien que tu allais apporter ta belle pierre relativement à ce livre, je l'avais d'ailleurs indiqué dans l'article. Merci de l'avoir fait de si magnifique façon.


    Il est vrai que j'ai pensé intéresser particulièrement les lecteurs/trices par cette présentation des HE, inhabituelle et parlante dans un livre d'un abord aussi sérieux que non austère. Je demanderai à ma Parigote qu'elle m'indique le livre auquel tu fais allusion afin de le rajouter afin de compléter cet article.

    :-)

    Commentaire par Irene — 12 avril 2013 à 10 h 14 min

  9. :-)

    Commentaire par Irene — 14 avril 2013 à 15 h 02 min

  10. Ne manquez pas, Pénélope, d'aller lire le commentaire de Michèle, un peu plus bas.

    Commentaire par Irene — 14 avril 2013 à 15 h 03 min

  11. C'est vraiment un livre important, et Michèle a fait un gros travail d'explications plus bas …

    Commentaire par Irene — 14 avril 2013 à 15 h 08 min

  12. Tu as raison, ma Princesse, il faut vraiment être toujours très attentif quant à l'utilisation des HE.

    Commentaire par Irene — 14 avril 2013 à 15 h 09 min

  13. Ne t'inquiète pas Michèle, on prend avec bonheur. Merci.

    L'absolu de genêt … pas facile, exigeant. C'est ce qui est intéressant … :-)

    Commentaire par Irene — 14 avril 2013 à 15 h 17 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,911 Propulsé par WordPress.