Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/9684/trackback

  1. Merci infiniment Irène, c'est l'article dont je rêvais ! J'ai de très beaux rosiers anciens dont un alba dont je ne sais pas tirer parti. J'ai tenté un enfleurage sur palme, mais le résultat n'a pas été probant. Aussi, dès mon retour de vacances, j'espère qu'il restera suffisamment de roses pour appliquer tes instructions à la lettre.

    Merci encore Irène, ce blog est une source d'enrichissement !

    Commentaire par gingembre — 7 juillet 2013 à 14 h 01 min

  2. Irène tu me combles avec cet article car je suis une grande amouresue des roses et c'est une odeur qui me plait depuis toujours.

    J'espère que je pourrai tester tes recettes car elles me tentent toutes (hormis l'enfleurage) mais j'ai peu d'espoir pour cette année car mon rosier le plus productif a été vilement attaqué par le marsonia, quant aux autres rossirs j'ai réussi à les sauver de justesse eux aussi car ils étaient bien malades, malheureusement c'est une variété qui donne de belles roses mais peu odorantes. 

    En tout cas des recettes partent de suite dans mon calepin "recettes à tester absoluement"

    Commentaire par Elfe des bois — 7 juillet 2013 à 15 h 44 min

  3. C'est vraiment ton amie la rose nul doute!!! merveilleux article qui laisse rêveuse 

    A partir de ses pétales de si belles recettes….

    merci beaucoup pour ce partage

    bises

    Commentaire par Flocréa — 7 juillet 2013 à 15 h 51 min

  4. bonjour,

    bravo pour ce récapitulatif et merci pour mon amie la Rose !

    Commentaire par oizelle — 7 juillet 2013 à 15 h 53 min

  5. Ah j'oubliais, le natrasorb (farine de tapioca) j'en ai trouvé en magasin asiatique: 1.10 € les 400 grammes !

    Commentaire par oizelle — 7 juillet 2013 à 16 h 17 min

  6. Merci Irène pour ce très bel article consacré à l'une des fleurs les plus nobles à mon cœur,c'est toujours avec un immense plaisir que je vous lis,apprends de votre savoir toujours partagé avec beaucoup de générosité .

    Je me languis de venir vous lire,réaliser vos merveilleuses créations,si délicates,riches de vos réflexions subtiles.

    Comment vous remercier à la hauteur de votre valeur humaine et de votre fabuleux partage sinon de vous dire que  je vous lis ,je vous " copie" avec joie et partage à mon tour ces magnifiques réalisations que vous nous offrez à celles qui reçoivent par la même ,en quelque sorte l'héritage que vous nous transmettez.

    Alors un immense MERCI du cœur…

    Commentaire par Pénélope — 7 juillet 2013 à 18 h 36 min

  7. Irène, merci beaucoup pour ces très belles recettes à base de rose !

    Commentaire par Colchique — 7 juillet 2013 à 22 h 07 min

  8. Merci beaucoup Gingembre. J'espère, effectivement, que tu pourras profiter de tes roses à ton retour de vacances.

    Commentaire par Irene — 8 juillet 2013 à 8 h 35 min

  9. Elfe des bois, je suis heureuse d'avoir pu t'apporter quelque inspiration quant à l'utilisation de tes roses.

    C'est vraiment dommage que tu aies eu ces problèmes avec tes rosiers. Il faut dire qu'il a beaucoup plu …

    Je pense qu'il est inutile de travailler avec des rosiers qui ne seraient pas très odorants. Mais on ne pense pas toujours à ce genre d'utilisation lorsqu'on les plante !

    Commentaire par Irene — 8 juillet 2013 à 8 h 39 min

  10. Merci Flo, la rose n'est pas ma fleur préférée – si tant est que j'en ai une – mais son odeur est quelque chose d'infiniment délicat et fort en même temps. Et elle est certainement l'une qui offre le plus de possibilités.

    Commentaire par Irene — 8 juillet 2013 à 8 h 41 min

  11. Merci Oizelle et bienvenue !

    Commentaire par Irene — 8 juillet 2013 à 8 h 42 min

  12. Oizelle, Natrasorb est le nom commercial donné par un laboratoire qui a traité la farine de tapioca afin qu'elle soit compatible avec une utilisation optimum en cosmétique.

    Je n'utiliserai pas la farine de tapioca telle quelle pour une utilisation cosmétique.

    Commentaire par Irene — 8 juillet 2013 à 8 h 45 min

  13. Pénélope, je suis extrêmement émue des si belles paroles que vous m'adressez, croyez le bien.

    Je ne suis pas la seule à agir ainsi et j'ai évidemment beaucoup appris de certaines qui sont généreuses de leur savoir, de leurs expériences. La vie doit être ainsi et rien ne saurait me faire plus plaisir que de savoir que certaines de mes réalisations sont à leur tour transmises par votre intermédiaire.

    Merci de me l'avoir écrit :-)

    Commentaire par Irene — 8 juillet 2013 à 8 h 49 min

  14. Merci Colchique !

    Commentaire par Irene — 8 juillet 2013 à 8 h 50 min

  15. superbe récapitulatif des produits dont on peut tirer de la merveilleuse rose

    je me suis laissée aller à réver de posséder une roseraie

    Commentaire par wistiti — 8 juillet 2013 à 18 h 03 min

  16. Ma belle Irène comme toujours tu sublimes tes articles par ta simplicité et ta passion. La rose est pour moi un cadeau magnifique de la nature.
    Tu as su la magnifier par autant de techniques. Pour ma part la distillation est la méthode avec laquelle je la magnifie au mieux.
    Merci ma belle pour ton article qui rend si bien honneur a la rose et a ton savoir <3

    Commentaire par Kayacaramel — 8 juillet 2013 à 18 h 09 min

  17. Vive la rose, ma chère Sirène.

     

    j'ai décliné depuis mes débuts cosméto cette fleur aux propriétés très anti-inflammatoires… et je continue encore, on ne s'en lasse pas.

     

    je pense peut être -en tout cas d'après mes expériences – que les roses rouges ou au moins rose vif sont les plus interessantes au plan thérapeutique au mois en raison de la présence d'anthocyanes. (Conséquence facheuse en savonnerie: les roses rouges donnent du marron… )

    Commentaire par venezia — 9 juillet 2013 à 9 h 55 min

  18. Je suis déjà heureuse si je peux donner à rêver Wistiti :-)

    Commentaire par Irene — 9 juillet 2013 à 17 h 48 min

  19. Coucou à toi ! Justement, la distillation est la seule chose que je m'interdise. Je trouve que je prends assez de place et de temps aux miens ! Mais cela me plairait évidemment. Toi, tu le fais particulièrement bien. :-)

    Commentaire par Irene — 9 juillet 2013 à 17 h 49 min

  20. Tu as tout à fait raison, chère Princesse. J'avais également des roses jaunes et roses assez odorantes mais vraiment pas autant que les rouges. J'ai gardé leurs pétales pour les coussins pour les yeux.

    Exact : il faut oublier dans les savons.

    Mais quelle fleur merveilleuse et généreuse.

    Bises à toi.

    Commentaire par Irene — 9 juillet 2013 à 17 h 52 min

  21. Superbes toutes ces déclinaisons ! J'adore l'odeur suave de la rose, mais hélas pas encore de rosier… C'est en projet, et je pense que je m'empresserai de faire un chouette hydrolat avec ^^

    Commentaire par Sealeha — 10 juillet 2013 à 12 h 02 min

  22. La reine des fleurs et l'une des rares fleurs ornementales pures à avoir son inscription à la pharmacopée.

    Tu en as vraiment tiré le maximum.

    Il ne me semble pas que la couleur soit l'un des critères de sélection thérapeutique puisque seule la rose de Provins est officinale et présente à l'origine des pétales roses.

    Une ode à ce rosier tellement délaissé aujourd'hui même à Provins et que j'aime beaucoup :

    http://booksofdante.wordpress.com/2013/06/01/la-rose-de-provins-rosa-gallica-officinalis-3/

     

    Je trouve que le macérat huileux à chaud  (méthode de P. de Bonneval) est le seul qui permette l'usage pharmaceutique  adoucissant au détriment du parfum que je trouve plus présent dans un macérat où l'huile chaude est versée sur les pétales sans chauffer.

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2011/05/20/21166596.html

     

    Magnifique article Irène, merci.

    Commentaire par michele — 10 juillet 2013 à 20 h 17 min

  23. "Calcul faux" (Oui… complètement oublié de satisfaire à cette vérification) "faites back" (OK mais … perdu mon long commentaire, grrr, je hais ces systèmes informatiques imbéciles !)

    Bon je le refais en vitesse du coup…

    Suggestions pour le miel rosat :

    Ajouter de l'HE de Géranium …rosat choisie pour sa "rositude" (préférez dubio…), certaines sont en effet plus florales, rondes et douces que d'autres !

    Si vous voulez préserver le plaisir en "boostant" le côté anti-infectieux, miel de manuka en plus du géranium, bois de Hô en HE !

    Dans les deux cas, une seule goutte d'huile essentielle suffit.

    Le risque ?   Se rendre malade pour avoir le droit d'en prendre tellement ce sera bon !!!

    Commentaire par NezHerbes — 12 juillet 2013 à 20 h 22 min

  24. Du coup j'oubliais de dire, bravo Irène !!! ;-)

    Commentaire par NezHerbes — 12 juillet 2013 à 20 h 27 min

  25. Je suis certaine que tu seras enchantée de ton hydrolat de rose, Sealeha :-)

    Commentaire par Irene — 21 septembre 2013 à 14 h 53 min

  26. Merci Michèle, pour le lien très intéressant que tu nous donnes.

    Tu as tout à fait raison de faire la différence entre un macérât destiné aux propriétés thérapeutiques et celui concernant le parfum.

    Bises.

    Commentaire par Irene — 21 septembre 2013 à 14 h 56 min

  27. Encore une fois, je suis désolée cher NezHerbes pour le système anti spam …

    Merci de vos intéressantes et appréciables précisions :-)

     

    Commentaire par Irene — 21 septembre 2013 à 14 h 58 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,942 Propulsé par WordPress.