Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/9877/trackback

  1. Je suis contente de te relire et de voir que tu fais toujours des choses aussi admirables, même si je n'en doutais pas. Ton parfum doit sentir très bon, comme ses aînés. Et tu as toijours l'art de trouver des ingrédients rares. Peut-on utiliser des teintures (en plus du macérat) dans la karité de chantilly?

    Prends soin de toi. Je t'embrasse.

    Commentaire par Pat — 22 février 2014 à 11 h 12 min

  2. Tu nous a fais encore une belle merveille et je sais de quoi je cause….grace à ta gentillesse j'ai eu la chance de profiter de tes créations…..elles sont toutes superbement "construite" et cela donne un parfum harmonieu avec du corps et caractère tout en étant très féminin…..alors je sais que celui ci est une belle merveille aussi …et puis quand on lit les ingrédients….je souhaite beaucoup de chance au personnes du tirage au sort car elle vont recevoir un "nectar"!!!

    Des bises et un très bon week end à toi

    Commentaire par Flocréa — 22 février 2014 à 11 h 13 min

  3. Quelle formule ! J'imagine d'ici le parfum !! J'adore celui des fleurs blanches, avec des ingrédients comme ceux que tu as mis, la synergie doit être juste sublime !
    Bon WE à toi :)

    Commentaire par Sealeha — 22 février 2014 à 15 h 56 min

  4. ce parfum doit être merveilleux ! je t'admire copine <3

    Commentaire par elle — 22 février 2014 à 17 h 42 min

  5. Irène, merci beauoup pour cette très belle recette !

    Quel régal cet article !

    Les personnes qui vont avoir la chance de recevoir un petit baume parfumé dans un joli petit contenant vont être extrêmement contentes.

    Moi aussi j'ai eu la chance de profiter de tes créations aux odeurs absolument merveilleuses et très raffinées.

    Commentaire par Colchique — 22 février 2014 à 18 h 28 min

  6. Merci Irène de nous livrer une formule si complète . J'adore les fleurs blanches et j'ai bien envie de me lancer dans un parfum… Comment utilises tu la concrète?

    Comment a été faite la teinture de pamplemousse, as tu une idée? De l'écorce dans de l'alcool? Dernière question, qu'est ce que l'attar? 

    je n'ai certes pas tous les ingérdients mais je vais commencer simplement. 

    Encore merci!

    Commentaire par MariaTé — 22 février 2014 à 18 h 29 min

  7. C'est bon de te lire, Irène …

    Je n'ose imaginer l'effet de ton parfum  ..luttant contre …".la dépression, les problèmes psychologiques, l’anxiété."

    Tes ingrédients sont rares et si précieux qu'ils sont irréalisables pour moi, mais, j'aime bien venir te lire .

    Je t'embrasse, Irène .

     

     

    Commentaire par moune — 23 février 2014 à 5 h 12 min

  8. Pour avoir déjà bénėficié aussi de ta gėnérosité,je sais que ton parfum doit être une merveille car j'aime tous les parfums que tu crées ( j'en ai reproduit certains)Je vais essayer de reproduire ta recette mais sans benjoin car j'y suis très allergique ( je ne participe donc pas malheureusement).

    j'avoue que je n'ai pas encore lu tes liens mais c'est vrai que l'on trouve souvent dans les Marques Melvita etc…l'huile de soja. Chose que l'on ne trouve pas facilement mais tu as donné la réponse.

    Bises et à bientôt.

    Commentaire par Lys blanc — 23 février 2014 à 9 h 01 min

  9. Bonjour Irène,

    J'ai toujours eu du mal à utiliser les fragrances, même naturelles, tellement je suis puriste et amoureuse des plantes au point de vouloir savoir dans le détail celles qui sont dans mes préparations, ce qui est compliqué dans un mélange parfumant tout fait… sans parler de la crainte d'être déçue par l'odeur dudit mélange…
    Enfin bon, à force de te lire, la tentation d'essayer est grande… Me faut encore un zeste de motivation, ce qui viendra sans nul doute :D

    Au plaisir de te lire,

    Svava

    Commentaire par Svava — 23 février 2014 à 13 h 44 min

  10. Ciao Irene, ti seguo da tanto tempo; purtroppo non mi ricordo di scrivere il francese, peccato. Dai commenti in altri blog, so che sei molto brava a fare i profumi. Vorrei anch'io partecipare alla tua loteria perchè adoro il profumo dei fiori bianchi e non solo. Se no è permesso scrivere in altre lingue puoi sempre cancellare questo mio commento e di sicuro lo capirò. Comunque seguirò a leggere il tuo blog, di leggere sono capace ma non di scrivere la tua lingua. Grazie. Un saluto da Verona.

    Monica

    Commentaire par monica gonzalez — 23 février 2014 à 18 h 37 min

  11. ma chère sirène,

     

    si tu refais des parfums, c'est bon signe! Je suis ravie de te lire et de découvrir que tu nages -normal pour une srène… – en pleine symphonie de fleurs capiteuses. (de l'absolue de gardénia! )

    J'avoue zapper la cire de riz car je trouve qu'elle fond à une tempérure très/trop élevée; dans les 80° et je trépigne devant mon bain-marie.

     

    Pour la teinture de pamplemousse (à l'intention de MariaTe, et en m'excusant de squatter ce blog): j'ai eu la chance de cueillir le pamplemousse sur l'arbre, ce qui arrange tout. C'est un pamplemousse Duncan; j'ai fait macérer l'écorce (en pelant très fin pour éviter le blanc) dans de l'alcool à 90°: quelques heures à peine. Il faut surveiller de très près les teintures d'agrumes et sentir très souvent, pour filtrer avant que le parfum  ne "retombe".

    Commentaire par venezia — 23 février 2014 à 22 h 55 min

  12. Quelles jolies boîtes à pilules! Elles participent à la préciosité de ces concrètes je trouve.

    Les huiles hydrogénées pour épaissir des huiles végétales en beurres peuvent voir leur point de fusion différer par le degré d'hydrogénation justement. Une cire de soja est certainement plus hydrogénée que le lipidthix que l'on n'utiliserait pas pour des bougies par exemple.

    Je pense que les beurres que nous fabriquons à partir de mélanges d'HV et d'épaississants reviennent à peu près au même sauf qu'il s'agit d'acides ou d'alcool gras purs (ac. stéarique, alc. cétylique…) et non d'huile complète hydrogénée. Ce devrait être certainement un beurre plus fin.

     

    Ta synergie doit être superbe. Merci Irène!

    Commentaire par michele — 25 février 2014 à 8 h 13 min

  13. Merci Pat.

    Oui, tu peux utiliser des teintures dans tes chantilly de karité. Je le fais dans les baumes à hauteur de 10 % et je n'ai jamais eu de problème.

    Profite bien de ta semaine et je te contacte très vite.

    Je t'embrasse.

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 9 h 05 min

  14. Tu me fais de bien gentils compliments Flo, mais cela fait plaisir :-)

    Au passage, je te complimente sur tes belles créations picturales qui possèdent désormais ta "signature".

    Grosses bises

     

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 9 h 09 min

  15. Merci de ta visite Sealeha. Que ce soit en matière de savonnerie, de synergies parfumantes (et j'en passe) tu es désormais parfaitement au point :-)

    Belle semaine

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 9 h 11 min

  16. Un grand coucou à toi Elle. Et surtout ne m'admire pas car j'aime beaucoup imaginer des parfums. Je suis malheureusement toujours un peu attirée par la même gamme mais je tenterai d'innover dans ce domaine un peu plus tard. :-)

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 9 h 14 min

  17. Bonjour Colchique et merci de ta visite.

    Ta fidélité me touche d'autant plus que je suis peu présente sur la toile mais je suis certaine que tu le comprends :-)

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 9 h 17 min

  18. Bonjour Maria Té et bienvenue chez moi.

    Venezia t'a répondu concernant sa teinture de pamplemousse.

    J'utilise souvent, avec bonheur, de la svica : ceci est une traduction phonétique de ce produit :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C8%9Auic%C4%83

    En fait, c'est un produit qui m'est offert et je peux te dire que le titre d'alcool est au plus haut, 55 degrés environ. Et je l'ai utilisé pour des teintures d'agrumes. Le résultat est excellent.

    Tu mets un peu de concrète sur tes poignets, derrière les oreilles, au creux du coude (l'été). C'est moins fort qu'un parfum mais subtil.

    Pour moi, un attar est un sommet dans les ingrédients de la parfumerie. Voici ICI une explication détaillée du procédé.

    On parle dans cet article d'un attar de rose mais comme tu as pu le comprendre, il en existe de jasmin et de pas mal d'autres essences. Pour les fournisseurs, tu as les liens dans mon article et également dans ceux concernant la parfumerie que tu trouveras dans l'index du blog.

    N'hésite pas si tu as d'autres questions ;-)

    Les attars deviennent très rares du fait de l'interdiction de l'utilisation du bois de santal en Inde, arbre désormais très protégé.

     

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 10 h 37 min

  19. Ma chère Moune, je pense très souvent à toi et j'aimerais bien trouver ailleurs que dans notre force intérieure et dans l'inévitable acceptation une solution efficace … Mais, cependant, les synergies olfactives sont réellement une aide. Tu en trouveras une liste je pense assez complète dans mon article "Le stress et ses synergies".

    Avec les cires, tu peux déjà avoir une bonne base pour cette concrète et ensuite, tu peux t'appuyer sur des ingrédients tels que l'ylang ylang, la vanille, par exemple.

    Je t'embrasse.

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 10 h 43 min

  20. Coucou Lys Banc, je suis désolée que tu ne puisses participer mais je te fais confiance pour "arranger" cette synergie en mettant de côté le benjoin. Et pour le reste, on se rattrapera une autre fois.

    Michèle donne plus bas les informations relatives au VegeThix (ou LipidThix) et je vais faire des essais de beurre et ou de baumes car je désire en avoir le coeur net.

    Bises à toi :-)

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 10 h 48 min

  21. Bonjour Svava, je n'utilise pas non plus de fragrances mais maintenant qu'il en existe des naturelles et ou sans allergène, cela peut être une solution pour se faire plaisir avec quelque chose de relativement onéreux tel que les fleurs blanches.

    Je suis allée consuter ton blog, très intéressant surtout pour une grande curieuse comme moi :-)

    A bientôt

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 10 h 53 min

  22. Benvenuti sul blog Monica. Non ti preoccupare di non posse scrivere in francese; l'italiano è la nostra lingua sorella e non c'è nessun problema.

    Ti ringrazio per il tu commentario e parteciparei ovviamente alla loteria.

    A pronto :-)

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 11 h 58 min

  23. Bonjour ma chère Princesse,

    Merci de tes excplications relatives aux teintures d'agrumes. Je les fais différemment en ce moment  et je suis assez contente du résultat.

    Pour la cire de riz, j'imagine aisèment ton agacement bien normal mais j'aime beaucoup la cire de riz dans ce genre de produit alors je prends patience …

    Douces bises .-)

    Commentaire par Irene — 25 février 2014 à 12 h 01 min

  24. J'ai oublié de préciser qu'il m'arrive de couper l'alcool à 90°. Là, la peau était très fraiche; donc avec l'eau contenue dans le zeste, le degré d'alcool a baissé.

    Commentaire par venezia — 25 février 2014 à 19 h 31 min

  25. Offerte sur un plateau, juste "mugnifiscient" ma Diva et qui emporte l'imagination vers un voyage aussi intriguant que ces fleurs blanches

    Je trouve que tu minimises la qualité olfactive de ton macérat vanille tonka que j'utilise au compte goutte tant c'est enivrant et puissant d'animalité.

    Bien belle partition et tentation

    Bises fortes

     

    Commentaire par mlk — 27 février 2014 à 10 h 07 min

  26. Ma chère Michèle, je savais bien que tu allais éclairer ma lanterne et cela me paraît tellement évident que je me trouve idiote de ne pas y avoir pensé plus tôt !

    Donc, il reste à tester de produit pour faire des beurres fins. Nous n’avons jamais fini d’avoir des idées et c’est passionnant. Même si je suis peu productive en ce moment.

    Les boîtes, petites et grandes sont une passion chez moi, une de plus et de trop car les placards deviennent trop petits !

    Bises à toi :-)

    Commentaire par Irene — 27 février 2014 à 10 h 31 min

  27. Coucou ma Parigote !

    Tu testeras et j'espère que tu aimeras :-)

    Douces bises et tellement heureuse de te lire !

    Commentaire par Irene — 27 février 2014 à 10 h 33 min

  28. Effectivement, j'aurais aussi dit qu'il s'agissait de la cire de soja. Comme Michèle, je pense que c'est le degré d'hydrogénation qui fait monter le point de fusion. Cette cire de soja doit sans doute être intéressante pour épaissir une émulsion au P3R. Les gras hydrogénés sont les meilleurs pour ça je trouve. Je n'ai pas encore testé dans un baume mais la finesse doit être assez extra. Il est vrai que je suis toujours rebuté par le terme "cire" pour un baume mais j'oublie bien vite qu'il s'agit d'un beurre hydrogéné qui n'a de cire que le nom. Ton mélange parfumé me fait beaucoup penser à une Guerlinade avec l'accord fleurs blanches sur fond de vanille. Connaissant la puissance de tes macérât, je ne doute pas de la belle note vanille balsamique que tu dois avoir en fond. Poivre noir ! comme tu y vas, j'aurais personnellement choisi plutôt le clou de girofle qui donne un superbe côté aldéhydé très old school aux mélanges de fleurs blanches. Après tout le "http://www.osmoz.fr/parfums/chanel/1650/n-5&quot; title="Chanel numéro 5">N°5 de Chanel</a> est fondé sur cette association aldéhydes/fleurs blanches je crois. Mais des pinènes et des limonènes, c'est osé je trouve. Bravo! Le yuzu aussi est osé quand on attend traditionnellement une bergamote. Que de piquant! Quel est le résultat final?  Par ailleurs, j'aurais mis un peu d'Ylang complète, sans trop, qui apporte une note florale mais plus en note de fond je trouve, moins en note de cœur. Je l'aime beaucoup pour soutenir les notes de cœur florales. D'autant plus si ce sont des fleurs capiteuses comme la tubéreuse et le jasmin. Tu parles des fragrances de fleurs blanches chez AZ, je ne les aime pas du tout. Elles peuvent sans doute servir de base pour un accord avec des absolues et HE nobles, mais certainement pas seules. Hormis peut-être la fragrance Chèvrefeuille, seule à relativement trouver grâce à mes yeux/ mon nez. En tout cas bravo! Ta création doit être une belle réussite qui devrait en plus se bonifier avec le temps. Je t'embrasse

    Commentaire par Yulaan — 28 février 2014 à 14 h 41 min

  29. Oups, les balises HTML ne sont pas passées. Pardon…

    Bises

    Commentaire par Yulaan — 28 février 2014 à 14 h 44 min

  30. Et le lien vers le N°5 de Chanel ne fonctionne pas. C'est là: http://www.osmoz.fr/parfums/chanel/1650/n-5

    Toujours des bises ^_^

    Commentaire par Yulaan — 28 février 2014 à 14 h 51 min

  31. Coucou Yulaan, et bingo ! J'avais sorti la bergamote et l'ylang. Mais je ne les ai pas sélectionnés finalement. Après avoir senti le mélange avant l'ajout de la synergie olfactive, j'ai changé ma décision. Le rendu avec l'huile est,  je trouve,  très différent que celui d'un parfum sur alcool. Et j'avais du mal à soutenir l'odeur sur la longueur. C'est pour cette raison que j'ai préféré forcer sur le benjoin. Pour le reste, j'aime bien faire à ma façon même si elle n'est pas "orthodoxe".

    Le résultat est très fleurs blanches – c'était mon but.

    Personnellement, je ne connais pas les fragrances dont j'ai parlé. Je te remercie de me donner ton avis. J'en ai parlé pour que mes lectrices/lecteurs (j'ai vu qu'il y en avait pas mal dans mes statistiques ???) puissent éventuellement ajouter une fragrance d'un ingrédient très onéreux. Mais je n'ai jamais utilisé ce procédé. Je lirai avec intérêt ce qu'en pensent celles qui le ferait.

    Bises à toi :-)

     

    Commentaire par Irene — 28 février 2014 à 16 h 49 min

  32. Je trouve le rendu sur huile plus chaud que sur alcool, n'es-tu pas de mon avis.

    Et puis le sillage et le volume sont totalement différents, moins "agressifs" (moins "frappants"?), moins entêtants aussi (surtout ne prend pas ces termes de manière péjorative, je parle objectivement: certains parfum ont un sillage et un volume extrêment présents, "frappants" et parfois même agressifs tant leur présence est "too much").

    Le parfum sur corps gras se mêle davantage à l'odeur naturelle de la peau et c'est vraiment plus la chaleur de la peau qui exhale le parfum. C'est plus intime et de fait plus exclusif comme parfum. J'adore!

     

    Je pense justement que l'ylang, en étant une note de fond "fleurs blanches", aurait aussi aidé à la longueur de la note "fleurs blanches". Mais davantage comme un soliflore, je ne sais pas si je suis clair là… Plus soliflore "fleurs blanches" que parfum composé (comme tu as fait). 

    Mon avis sur les fragrances AZ est qu'hormis une ou deux (Douceur d'Orient notamment qui est vraiment réussie), il est sans doute préférable de les mélanger à de vraies HE et absolues. Et certains mélanges sont vraiment sublimes et surprenants. Un de mes meilleurs: fragrance Mysore + HE angélique racine (la mienne vient ou plutôt venait de chez Nugier et avait superbement vieilli). Cela dit, je ne suis pas impartial, j'adore l'angélique.

    Mais comment ressortent le poivre et le yuzu? Ce sont les deux dont je ne parviens pas à imaginer le rendu dans ton mélange. Je pense qu'ils participent à une note de tête essentiellement autour des limonènes, donc hespéridée mais pas juicy, plutôt “agrumes glacés" (je ne sais pas comment qualifier, une note hespéridée "froide" à cause des pinènes). Quoique tu es relativement avare en note de tête dans ta synergie (en proportion, cela s'entend)…

    Et le girofle, qu'en penses-tu? Ça aurait fait la job non?

     

    Par ailleurs, je te vois bien adopter l'absolue de genêt pour une future synergie, et même genêt + tubéreuse, peut-être avec une pointe de PG mandarinier dans le genre femme fatale ^_^

    Ou un genêt plus solaire, miellé, ambré ou poudré  (avec du mimosa, du néroli, du frangipanier et de l'absolue de cassie). Pour rester autour des fleurs blanches mais aussi des fleurs jaunes ;)

     

    Je crois qu'en fait je te vois bien refaire les couleurs des chakras en versions parfums… ^_^ Le blanc, le rose, le violet, le vert, le jaune, le bleu… Et les senteurs emblématiques de toutes ces couleurs te vont si bien… Je délire? peut-être un peu… il parait que c'est bon signe :D

    Veux-tu délirer avec moi?

    Commentaire par Yulaan — 28 février 2014 à 18 h 30 min

  33. C'est un bien joli cadeau que tu nous proposes Irène !

    Moi, je fantasme sur tes parfums lorsque je te lis :)

    Commentaire par gingembre — 4 mars 2014 à 17 h 50 min

  34. Merci Gingembre, je n'ai pas encore procédé au tirage au sort :-)

    Commentaire par Irene — 11 mars 2014 à 12 h 36 min

  35. Je reviendrai Yulaan, je reviendrai parler de cela avec toi. Bises

    Commentaire par Irene — 11 mars 2014 à 12 h 39 min

  36. Mmmmm ça doit sentir bon <3 Bisous ma belle Irène

    Commentaire par Lutin des Bois — 16 mars 2014 à 8 h 40 min

  37. Quel délice ce parfum! Bisous Irène

    Commentaire par Angéline — 16 mars 2014 à 17 h 02 min

  38. Franchement, ça fait rêver. Déjà parce que j'adoooore les jolies piluliers anciens. Ensuite parce que j'adorerai sentir cette concrete. Je suis fan des parfums solides, faut dire. 

    Merci pour ce petit concours ma belle ♥

    Commentaire par Claire_Jelly — 17 mars 2014 à 13 h 50 min

  39. J’imagine les effluves magiques et envoûtantes….
    Au passage merci pour les teintures d’agrumes. … j’en suis fan je vais essayer…..

    Commentaire par fabienne — 17 mars 2014 à 14 h 21 min

  40. Coucou Jolie Lutin et bises à toi.

     

    Commentaire par Irene — 22 mars 2014 à 17 h 15 min

  41. Tu le sentiras peut-être Angéline … Le tirage au sort n'est pas encore fait. Bises :-)

    Commentaire par Irene — 22 mars 2014 à 17 h 16 min

  42. Il n'est pas si facile de trouver des piluliers anciens mais je les aime et les trouve émouvants.

    Je préviendrai pour le tirage au sort Claire. :-)

    Commentaire par Irene — 22 mars 2014 à 17 h 17 min

  43. Fabienne, les teintures d'agrumes sont très agréables mais tu peux en réaliser beaucoup d'autres : des baies roses, du gingembre, de la vanille, du palo santo, etc.

    Commentaire par Irene — 22 mars 2014 à 17 h 19 min

  44. C'est curieux, j'avais complètement zappé cet article pourtant tellement intéressant!

    J'aime beaucoup la façon dont tu parles des parfums tout comme Venezia d'ailleurs. J'imagine aisément que ces parfums doivent être une merveille. La préciosité des ingrédients, l'amour mis dans la fabrication doivent en faire un produit d'exception!

    Je n'ai jamais franchi le pas de créer un parfum et pourtant j'en ai très envie, je ne sais pas pourquoi, peur de gâcher de précieux ingrédients pour un résultat médiocre peut-être? Dernièrement, j'ai racheté des bulbes de tubéreuses pour essayer de faire un enfleurage (j'ai tellement envie de connaître cette odeur que je n'ai encore jamais sentie) car l'an dernier les limaces et escargots ont tout mangé :( .                                                                               Je viens d'acheter des citrons bergamote et je vais suivre scrupuleusement les conseils de Venezia pour faire une teinture d'écorces.

    Merci pour toutes ces belles recettes que tu partages et qui donnent tellement envie !

    Commentaire par Lippia — 22 mars 2014 à 19 h 38 min

  45. Lippia, as tu lu la série de mes articles consacrés à la parfumerie ?

    Dans 'index des articles concernant le parfum, tu as une rubrique "Aide et informations spécifiques sur la fabrication du parfum" où tu devrais trouver des nombreuses informations et des liens qui t'aideront à te lancer.

    Plus tu t'imprégneras avec au début des synergies simples, et également des teintures, plus du parviendras à te faire plaisir en créant tes parfums :-)

    Commentaire par Irene — 16 avril 2014 à 17 h 21 min

  46.  Irène, quelle joie que ce tirage au sort. Quel bonheur de pouvoir apprécier ta pâte parfumeuse !

    Merci, merci infiniment :)

    Commentaire par gingembre — 25 avril 2014 à 18 h 34 min

  47. Irène, Oh ! Que je suis contente d'avoir été tirée au sort !

     

    Merci beaucoup et gros bisous !

    Commentaire par Colchique — 25 avril 2014 à 20 h 33 min

  48. C'est curieux, j'avais laissé le message ci-dessous à la suite de celui de Colchique et il n'apparaît que si on clique sur une des photos  des petites boîtes…?

    De même je n'ai pas été avertie du tirage au sort mais j'ai bien reçu l'avertissement des réponses de Gingembre et Colchique… bizarre non? Je pense que de petits lutins malicieux s'amusent à m'embêter… :)

    Quoiqu'il en soit, un tout grand merci Irène!

    One Response to concrete2

    Lippia dit:

    26 avril 2014 at 7 h 20 min

    Oooooh, c'est pas vrai, j'ai gagné, ça ne m'est jamais arrivé!!!

    Je suis heureuse comme une gamine qui reçoit sa saint Nicolas (suis belge hein!) . En plus c'était mon anniversaire il y a un peu plus de 15 jours, quel joli cadeau!

    Un énorme merci chère Irène !

    Commentaire par Lippia — 26 avril 2014 à 9 h 32 min

  49. C'est également mon anniversaire dans quelques jours, ça tombe bien !

    C'est un super cadeau !

    Commentaire par gingembre — 26 avril 2014 à 10 h 57 min

  50. Irene, merci beaucoup pour ce parfum à l'odeur merveilleuse que j'adore.

     

    Je suis comblée par ce précieux cadeau qui me transporte dans un jardin au printemps.

     

    Chapeau bas pour le talent mis en oeuvre pour créer un parfum aussi bien réussi.

     

    Je t'embrasse très très fort.

    Commentaire par Colchique — 20 juillet 2014 à 9 h 40 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

2,146 Propulsé par WordPress.