Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/9926/trackback

  1. Irène, magnifiques petits flacons mis en valeur par un décor sublime et une recette qui me paraît très intéressante.

    Je pense que c'est l'application sur mains mouillées qui a transformé en lait ton baume, car il contient des émulsifiants, notamment le Dermofeel PP.

    Je pense que tu pouvais mettre directement le Dermofeel PP dans la phase A, car à mon avis, il ne devrait pas s'altérer s'il est chauffé au-delà de son point de fusion. J'aurais même tendance à penser, que si le Dermofeel PP avait chauffé autant que la cire n° 2, peut-être que ta préparation n'aurait pas besoin d'être secouée pour l'homogénéiser.

    Commentaire par Colchique — 22 mars 2014 à 18 h 02 min

  2. C'est une belle recette et la texture doit être un vrai bonheur pour la peau!!!…de grosses bises et un très bon week end

    Commentaire par Flocréa — 22 mars 2014 à 20 h 14 min

  3. Je ne connaissais pas le dermofil, merci pour la découverte !
    C'est rigolo, c'est aussi ce que j'utilise en ce moment, une huile lactée. Je l'ai parfumée avec des HE, mais tes macérâts me font bien envie, je vais ressortir mon saucier ^^

    Commentaire par Sealeha — 22 mars 2014 à 21 h 43 min

  4. Bonsoir ma douce Irène,

    tu sais quoi je vais la tester demain cette recette car je suis sûre qu'elle doit être merveilleuse. Surtout qu'on y trouve mon chouchou le Dermofeel PP.

    Je suis heureuse de te voir refaire de belles recettes pleines de poésie et avec ton eternelle sensibilité qui me touche toujours autant :-)

    Je t'embrasse très fort ma douce gazelle

    Commentaire par Kayacaramel — 22 mars 2014 à 21 h 46 min

  5. Très tentante cette huile lactée ! Moi qui suis adepte du crémage après la douche, ça me donne envie de changer ;)

    Merci pour cette recette.

    Bisous

    Commentaire par Elisabeth — 23 mars 2014 à 4 h 29 min

  6. Coucou Irène!

    C'est le genre de produit idéal pour prendre soin de soi sans perdre trop de temps!

    Je vais aller voir d'un peu plus près ce dermofeel!

    Commentaire par julie — 23 mars 2014 à 9 h 13 min

  7. Un bain de Diva ma chère amie.

    Je pratique à outrance les fondants de bain, car mes jeunesses apprécient et moi aussi;

    Les glycéroester sont excellents pour ce genre de produits, après expliquer le pourquoi du comment? comme toi, je fais souvent au feeling éduqué

    trop réfléchir me tue ma créativité

    tes macérats sont si puissants qu'il n'est pas utile d'en rajouter

    Tu sais, quoi, cela ma remet en mémoire mon huile lactée de mes débuts sur potions

    du mf et de la lecithine, pluriservices…sans savoir…du tatonnement avide de palper et creer

    je suis aussi heureuse de te lire et relire, l'appétit me vient et revient

    J'ai très envie d'un savon à nous, un battle ma Diva

    je t'embrasse

     

    Commentaire par mlk — 23 mars 2014 à 23 h 06 min

  8. Ma chère Colchique, j'ai tenu compte de ta remarque tout à fait pertinente et j'ai pris 100 grs de mon produit et l'ai fait chauffer au bain marie à hauteur de la chaleur de la cire émulsifiante. Je ne craignais rien puisque je n'avais pas d'huiles essentielles, donc le parfum n'a pas été altéré. J'ai juste rectifié par rapport à la vitamine E. Alors, non : l'homogénisation de mon produit dépend uniquement de la température. A moins de 20 degrés, c'est une huile crémeuse et au dela, elle redevient davantage liquide et encore au delà,  il faut la secouer pour l'homogénéiser.

    Ce n'est pas grave, le produit a exactement les mêmes qualités sur la peau mais cela m'agace quand même !

    Donc, je chercherai encore la solution pour que ce produit soit comme je le désire à toutes températures :-)

    Commentaire par Irene — 29 mars 2014 à 17 h 19 min

  9. J'aime beaucoup ce produit, vraiment. Merci Flo.

    Commentaire par Irene — 29 mars 2014 à 17 h 20 min

  10. Il est clair qu'avec le Dermofeel, mon huile est davantage lactée qu'avec le Gélisucre.

    Tu as raison de ressortir ton saucier Sealeha :-)

    Commentaire par Irene — 29 mars 2014 à 17 h 21 min

  11. Merci Kaya, j'ai utlisé le Dermofeel de façon un peu étrange mais j'aime beaucoup le résultat. J'espère que tu seras satisfaite de ton essai.

    Merci de ton gentil commentaire, cela me touche :-)

    Commentaire par Irene — 29 mars 2014 à 17 h 23 min

  12. Franchement Elisabeth, même le Chef de tribu aime ce produit ! Jamais je n'étais parvenue à lui faire mettre autre chose que sa chantilly chérie ! Bises

    Commentaire par Irene — 29 mars 2014 à 17 h 25 min

  13. C'est clair Julie qu'en plus d'être très agréable, c'est un produit qui fait gagner du temps, mais pas seulement. Il "finit" une douche de façon très douce, très "cocooning".

    Commentaire par Irene — 29 mars 2014 à 17 h 26 min

  14. Coucou ma Parigote. Je crois me souvenir que tu avais fait une huile lactée avec de la lécithine.

    On va réfléchir à un savon “battle” amie mienne, cela me mettrait peut être un peu en route sur le chemin de la savonnerie. En route sur le chemin tout court …

    Douces bises

    Commentaire par Irene — 29 mars 2014 à 17 h 30 min

  15. Une très belle recette à tester absolument !

    Merci Irène :)

    Commentaire par gingembre — 31 mars 2014 à 6 h 24 min

  16. C'est surprenant que tu arrives à substituer ce produit lavant à tes crèmes corporelles, toi qui a besoin d'unephase huileuse importante d'habitude.

    C'est dire l'efficacité lubrifiante des polyglycéryl-  dotn on connait le P3R.

     

    Merci pour cette formule décoiffante comme d'ordinaire et je suis curieuse de ce macérat de pétales de roses si odorant.

    Bisous Irène!

    Commentaire par michele — 31 mars 2014 à 13 h 30 min

  17. Superbe formule Irène !

    Comme Colchique, je chaufferais le Dermofeel PP. En fait, je chaufferais les émulsifiant avec le macérât sur coco frac et j'ajouterais le reste hors BM pour éviter la chauffe inutile des HV.

    Pour la transformation en lait, ça n'a rien d'étonnant avec le Dermofeel PP qui est utilisé pour faire des huiles de bains: Natural Soothing Bath Oil (Dr. Straetmans). Chez Copaïba, tu trouveras le compagnon du Dermofeel PP, le Glyceryl caprylate. Copaïba nous dit même "On l'utilise notamment pour accroître la solubilité du Dermofeel PP dans les huiles de bain."…

    Ceci explique peut-être ton bi-phasé. Et comme tu l'as constaté, dans un baume (ou fondant de douche solide donc) on n'a pas ce problème.

     

    Si tu veux passer par le gélisucre, mieux vaut passer par une gelée huileuse stabilisée au sucrose stéarate (20-25% de gélisucre, 1% sucrose stéarate solubilisé dans un peu de glycérine, le reste en huile). C'est aussi extra (conditionné en tube, c'est super). La doc est là: http://www.in-cosmetics.com/__novadocuments/27587?v=635012756621570000

    Par contre, c'est de la voltige de jouer sur deux tableaux. Soit on utilise des sucroesters pour faire des microémulsions (les gelées huileuses, mais elles sont une phase aqueuse), soit on utilise des émulsifiants suffisamment puissants pour faire une vraie huile de douche (Dermofeel PP ou polysorbate 80, éventuellement du ricin sulfaté). Je ne pense pas qu'on puisse associer les deux… Même le MF de l'huile lactée de Mlk demande à être stabilisé dans une huile, ou alors on fait un baume.

     

    En tout cas, je ne doute pas que le geste d'appliquer de l'huile de douche soit plus sensuel qu'ue de s'appliquer de la crème. Le toucher est très différent et effectiement, on a davantage l'impression de "s'occuper de soi", je suis complètement d'accord.

     

    Une autre utilisation détournée: pour le massage chez le kiné/masseur avec douche post-massage ;-)

     

    Bises ;)

    Commentaire par Yulaan — 31 mars 2014 à 15 h 03 min

  18. J'aime beaucoup ces produits si simple d'utilisation, je garde en tête tes billets sur les parfums aux fleurs blanches, tu me tentes beaucoup Irène :)
    J'aime également l"idée de cet émusifiant seul en phase huileuse où l'eau de la douche suffit à créer un produit lacté. Je ne connais pas le dermofeel mais je dois très prochainement tester un nouvel émulsifiant, peut-être une piste de recherche, merci beaucoup :)

    Commentaire par Lils — 2 avril 2014 à 9 h 31 min

  19. Merci Gingembre. J'espère que si tu la testes, tu nous offriras ton retour  :-)

    Commentaire par Irene — 6 avril 2014 à 18 h 10 min

  20. Merci beaucoup Yulaan des informations et précisions que tu apportes.

    Je vais commander le produit chez Copaiba et je pense qu'il est le seul à l'offrir actuellement sur le marché. Et j'en aura le coeur net.

    Car j'ai fait un essai en ajoutant du dermofeel, cela n'a rien changé :-)

    Et il est hors de question que mon huile crémeuse ne reste pas une huile crémeuse !

    Ce qui est clair, c'est que le dermofeel m'a offert un produit davantage lacté que le gélisucre.

    Bises à toi

     

    Commentaire par Irene — 6 avril 2014 à 18 h 14 min

  21. Quand tu le recevras, ma chère Michèle, tu comprendrras pourquoi je n'ai besoin de rien d'autre pour mon corps. Cela dépend également beaucoup du rinçage que tu effectues.

    Le macérât de rose, je l'ai acheté tel quel et il est divin !

    Bises à toi :-)

    Commentaire par Irene — 6 avril 2014 à 18 h 16 min

  22. Ce produit est tellement agréable Lils !

    Quand tu penses qu'il a fait abandonner ses chères chantilly à mon Chef de tribu …

    Il faut tester, de toutes façons, c'est ce que nous aimons faire :-)

    Commentaire par Irene — 6 avril 2014 à 18 h 18 min

  23. Bien vue, très bien vue cette formule qui se rince parfaitement en laissant la peau toute douce et c'est effectivement inutile de se crémer par la suite.

    Je suis obligée de l'agiter avant usage car il est bi-phasé mais cela n'a rien changé au confort.

    Merci aussi pour le parfum super agréable sans être incommodant. J'aime!

     

    Commentaire par michele — 23 juillet 2014 à 13 h 44 min

  24. Merci Michèle de ton retour. Ce produit est très "thermo dépendant". Quand j'ai fait le colis, il était liquide, ensuite, il devient bi phasé. Il faut que trouve une formule dans laquelle il soit totalement stable car c'est un produit aussi agréable que pratique. Bises

    Commentaire par Irene — 4 août 2014 à 9 h 22 min

  25. J'avais perdu l'habitude d'utiliser ce genre de produit depuis que je fais mes savons :)

    Un délice ! J'adore le parfum des roses et là, je suis terriblement gâtée :)

    Merci beaucoup Irène pour cette huile lactée si douce et parfumée !

    Commentaire par gingembre — 28 août 2014 à 7 h 58 min

  26. Très heureuse de t'avoir fait plaisir Gingembre :-)

    Commentaire par Irene — 12 octobre 2014 à 14 h 09 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

1,173 Propulsé par WordPress.