Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2319/trackback

  1. Voilà un masque/Crème bien riche en actifs! Je ne les connaissais pas tous, c’est sympa d’avoir mis le lien.
    Merci!

    Commentaire par Ninie — 27 mars 2010 à 12 h 37 min

  2. Et bien, c’est pas demain que je saurai faire ça, en voilà des ingrédients ! En effet, ce masque doit être bien hydratant.

    Commentaire par Tit balinou — 27 mars 2010 à 12 h 55 min

  3. c’est marrant je suis en-train de cogiter sur le même principe de masque à essuyer mais en y incorporant de l’olivem et des ingrédients plus simple pour moi …je crois bien que je ne connais que la moitié des tiens hihihi :)

    Commentaire par elle06 — 27 mars 2010 à 14 h 01 min

  4. Ninie, bonjour et merci ! Tu fais, entre autres, de beaux bijoux …

    Tit balinou, bonjour. Tu fais de bien jolis savons (et pas que cela d’ailleurs …). Pourrais-tu me dire à combien tu as surgraissé ton savon “spa à domicile” ?
    Tu sais, j’aime bien indiquer plusieurs ingrédients et on n’est pas obligé de les utiliser tous …

    Ce qui est important, dans cette recette, c’est l’aloé véra, le gel de silice (attention de le choisir bien pur). Ensuite, tu ajoutes des extraits glycérinées de plantes selon les ingrédients, et les hydrolats et actifs dont tu disposes et qui t’inspirent.

    C’est encore plus simple pour la phase huileuse.

    Elle06, ton blog est très harmonieux et tu fais des teintures et des macérâts ; c’est mon péché mignon !
    Je te fais la même réponse qu’à Tit balinou pour les ingrédients : ainsi tu peux te renseigner à leur sujet.
    J’avais envie de quelque chose totalement à froid – je dirai à température ambiante – car il y a quand même le beurre d’aloé/coco et les phytostérols d’avocat .
    Et certaines personnes vont mieux supporter sur le visage quelque chose comme l’Emulsifan que l’Olivem.

    Ainsi que je le dis souvent, n’hésitez pas à poser des questions !

    Commentaire par Irene — 27 mars 2010 à 15 h 18 min

  5. J’adore les masques crèmes !! Le tiens a l’air sensationnel une fois de plus… Merci pour la recette ^^

    Commentaire par Sealeha — 27 mars 2010 à 16 h 06 min

  6. Recette supra élaborée !!!

    Commentaire par Luciefer — 27 mars 2010 à 16 h 57 min

  7. Il va falloir que je passe la soirée à éplucher ta recette, mais je sais déjà qu’elle me parle;.. et je vais étudier de près ton elixir…

    Commentaire par Nansou — 28 mars 2010 à 10 h 50 min

  8. Entre bush australien,bourgeons d’aubépine et Madagascar, ce masque nous entraîne dans un superbe voyage au pays des plantes et de leurs bienfaits Irène
    Je ne sais si c’est un masque, mais pour revitaliser et harmoniser la peau , cette crème a tous les atours et atouts
    Crème riche , nutritive et harmonisante je dirais
    et je trouve dommage de la rincer
    Avec guar et amigel, n’est t’il pas très tenseur?
    Bises Diva

    Commentaire par mlk — 28 mars 2010 à 11 h 26 min

  9. Sealeha et Lucifer, merci.

    Nansou, cet élixir existe également en spray. On peut ainsi se concocter un petit moment bien agréable.

    Mlk, ma parigote, je trouverais vraiment dommage de le rincer ; je me contente de l’essuyer et je l’ai également essayé seulement en crème “première couche”.
    Question sensation, il n’est pas tenseur. On peut toujours espérer qu’il le devienne à la
    longue …
    Bises à toi.

    Commentaire par Irene — 28 mars 2010 à 12 h 37 min

  10. Evidemment pour moi, tu es à jamais associée à l’aubépine ;)

    J’ai regardé par curiosité dans mon “grand livre des plantes magiques “Ericka Laïs ce qui en est dit:

    - associée à la Vierge: ce sont les langes de l’enfant divin qu’elle y aurait étendus

    - Tenu à la main lors d’un orage, il assurait le salut au voyageur qui prononçait cette formule magique “Aubépine, mon bien, je te cueille et je te prends. Si je meurs en chemin, sers moi de sacrement”

    - Bénéfique pour le couple
    - Préserve la chasteté des jeunes filles…

    Voilà ma belle, je trouve aussi très dommage de l’essuyer avec tous ces bons actifs.
    Pourquoi pas en masque de nuit juste assez épais mais pas trop.

    Et pour une fois, je prendrais le temps de la masser pour qu’elle pénètre et fasse son effet pendant la nuit.

    J’ai toujours aimé les crèmes à l’emulsifan CB toujours très fines et pénétrantes. Est-ce pour cela que tu as utilisé le qualificatif “gel”?

    Merci Irène pour tous ces ingrédients qui racontent tous une petite histoire. Elle doit être supêêêrbe cette crème!

    Commentaire par michele — 28 mars 2010 à 16 h 59 min

  11. Michèle, oui, l’aubépine …
    Merci pour ce que tu as trouvé à son sujet, j’aime !

    Il est dit également qu’elle protège la demeure des fées. et qu’il faut en attacher un rameau au berceau des enfants.

    Ce produit me laisse perplexe, effectivement mais une utilisation en masque à rincer est exclue.
    Elle est fine et pénétrante, il n’est même pas nécessaire de masser. Je dirai que si on l’utilise en crème, une couche normale et même fine va très bien.

    C’est la première fois que j’utilise l’emulsifan CB et la finesse, la texture ainsi que le ressenti à l’utilisation m’ont fait penser à un gel.
    C’est un produit apaisant.

    Bref, comme a dit mon fils qui voyait notre chat sur le rebord d’une fenêtre, c’est un “chat-oiseau” !

    Commentaire par Irene — 28 mars 2010 à 17 h 40 min

  12. Quelle merveilleux inventaire à la Prévert, cette foule d’ingrédients tous si bien pensés et entrelacés doit apporter tous les nutriments dont la peau a besoin. J’ai relu deux fois ta formule tant elle est riche et j’ai rit en découvrant qu’elle incorporait un macérat d’hélychrise car pendant que je te lis, j’en ai un sur le feu ! J’ai un faible pour cette plante qui m’inspire beaucoup.
    Je n’ai jamais testé cet emulsifan CB qui semble donner des émulsions si fines ; sa finesse est-elle comparable au cétéaryl glucoside ? Et pourquoi dis-tu que “ce produit te laisse perplexe” ? il m’a l’air divin et comme Michèle, je serais tentée de le mettre en couche épaisse pour aller au lit, je suis sûre qu’au réveil la peau est repulpée et fraîche.
    Tu nous as bien manqué mais on a pensé très fort à toi. Bises ma Fée.

    Commentaire par lolitarose — 28 mars 2010 à 19 h 04 min

  13. Bonsoir Lolita San ; j’ai également bien pensé à vous …

    Je n’ai pas encore essayé le cétéaryl glucoside et j’ai également le prolipid 141 à tester. Donc, je ne peux faire de comparaison.

    Mais je n’avais jamais équilibré un produit avec un pourcentage de gomme aussi élevé ; je craignais un peu et c’est pour cela que j’ai ajouté l’Amigel à la fin (ainsi que je le dis, je n’ai pas utilisé le pourcentage prévu quand j’ai écrit la recette). Oui, il me laisse perplexe mais bien contente. J’espérais pouvoir l’utiliser en crème seul, mais je n’étais pas certaine que cela fut aussi agréable.

    Je suis impatiente de voir ce que tu vas réaliser avec ton macérât d’hélychrise …
    Bises à toi.

    Commentaire par Irene — 28 mars 2010 à 19 h 35 min

  14. L’aubepine me rappelle … Proust, je sais, c’est littéraire mais ce qu’il écrit sur elles est flamboyant. Un petit extrait:

    “Mais j’avais beau rester devant les aubépines à respirer, à porter devant ma pensée qui ne savait ce qu’elle devait en faire, à perdre, à retrouver leur invisible et fixe odeur, à m’unir au rythme qui jetait leurs fleurs, ici et là, avec une allégresse juvénile et à des intervalles inattendus comme certains intervalles musicaux, elles m’offraient indéfiniment le même charme avec une profusion inépuisable, mais sans me laisser approfondir davantage, comme ces mélodies qu’on rejoue cent fois de suite sans descendre plus avant dans leur secret.”

    tout ça pour te dire aussi, ma chère Irène, que ton masque immaculé, complexe, fleuri, végétal, m’évoque le printemps. vive le printemps.

    et bises

    Commentaire par venezia — 28 mars 2010 à 21 h 46 min

  15. Irène, je ne comprends pas la moitié de tes ingrédients, moi pauvre petite débutante mais pourtant si admirative de vos compositions à toutes !
    Bisous

    Commentaire par cannella — 29 mars 2010 à 4 h 41 min

  16. Venezia, merci pour ce beau texte. L’aubepine est source d’inspiration et vraiment magique : on a vu le résultat avec un simple hydrolat …

    Cannella, tu commences mais tu as déjà fait des savons … J’ai été beaucoup plus longue que toi pour me lancer dans la passionnante aventure savonnesque !
    Tes articles sur les plantes sont très intéressants.
    Et pour le reste, nous avons toutes été débutantes et nous continuons a apprendre les unes des autres.
    Merci de ton commentaire et si tu as besoin de precisions, n’hésite pas ou contacte moi sur le forum des Cephees.

    Commentaire par Irene — 29 mars 2010 à 10 h 15 min

  17. Ce riche gel-masque semble très intéressant. Irène, tu dis qu’il existe en spray… le dilues-tu plus? Bon, je vais aller relire tout cela pour mieux comprendre. J’ai p-ê zappé une explication…

    Commentaire par Loulou — 29 mars 2010 à 16 h 45 min

  18. Coucou Loulou …

    C’est l’élixir “méditation” du bush australien qui existe en spray …

    Commentaire par Irene — 29 mars 2010 à 18 h 21 min

  19. Quand je lis : hydratant, en ce moment, j’ai une grosse envie de produit qui pénètre et laisse la peau repulpée et comme après une semaine sous une fine pluie bretonne. Ton gel semble faire cet effet, dis-moi si c’est le cas. Belle formule, j’aime aussi beaucoup l’aubépine, c’est une belle plante.
    Le concentré est-il la même chose que l’extrait fluide ?

    Commentaire par chabou — 29 mars 2010 à 20 h 46 min

  20. elle est superbe ta recette irène
    pleins de bons ingrédients pour prendre soin de soi

    Commentaire par wistiti — 29 mars 2010 à 21 h 43 min

  21. Chabou, j’ai les plus grandes difficultés à obtenir des informations à ce sujet. Par exemple, j’avais écrit à The Herbarie pour avoir des renseignements sur les proportions. Angie qui est pourtant très serviable s’est retranchée derrière les secrets de fabrications.
    Alors, à moins qu’il y ait des obligations légales que je ne connais pas, je ne peux hélas te répondre (mais Michèle le pourra peut-être).

    En revanche, oui, ce produit pénètre bien, il en faut peu, et il est très confortable, très hydratant.

    Wistiti, bonsoir. Nous avons parfois des surprises n’est-ce-pas ? J’ai vu la tienne concernant ton gel démaquillant …
    Merci de ta visite.

    Commentaire par Irene — 29 mars 2010 à 22 h 03 min

  22. Irène, pas moins de 37 ingrédients pour ce joli masque… chacun ses méthodes et je respecte tes choix mais je me demandais quand même si autant de produits différents ne risquaient pas de se “heurter” chimiquement parlant, ou de s’annihiler….

    Commentaire par Catherine — 30 mars 2010 à 9 h 36 min

  23. Catherine, tu penses bien qu’avant de poster une recette, je l’ai testée et, dans tous les cas, il faut toujours faire un test.

    J’aime formuler ainsi mes produits mais qui peux le plus, peut le moins et chacun profite – ou pas – d’une information sur un ingrédient pouvant l’intéresser.

    Effectivement, je ne suis pas chimiste et je fais ce que je peux, les vérifications que je suis capable de réaliser.

    Cependant, c’est davantage au niveau des huiles essentielles qu’un problème pourrait intervenir mais dans ce domaine je ne prends pas de risque.

    Ceci dit, je le répète, on doit tester : Venezia est, par exemple, intolérante à l’Olivem …

    Commentaire par Irene — 30 mars 2010 à 12 h 16 min

  24. Merci Irène pour ta réponse ; ceci dit, je ne doute pas du fait que tu testes tes recettes :) Bises.

    Commentaire par Catherine — 30 mars 2010 à 12 h 38 min

  25. Vous savez, ça peut monter très, très vite dans un cosmétique ciblé.

    C’est pour cela que je suis toujours embêtée quand on dit qu’on utilise beaucoup trop d’ingrédients.

    Je suis allée chercher l’INCI de la crème de jour régénérante du Dr Hauschka.

    C’est une gamme considérée comme propre, éthique avec comme philosophie de ne pas en donner trop à la peau.
    Celle ci devrait se normaliser toute seule avec de bons soins.
    Leurs esthéticiennes sont formées à ce type d’approche.

    Regarde l’INCI:

    Composition INCI
    Water/Aqua, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil, Olea Europaea (Olive) Fruit Oil, Alcohol, Persea Gratissima (Avocado) Oil, Glycerin, Rosa Damascena Extract, Beeswax/Cera Alba, Sucrose Laurate, Rosa Damascena Flower Water, Hectorite, Trifolium Pratense (Clover) Leaf Extract, Althaea Officinalis Root Extract, Fragrance/Parfum, Limonene*, Citronellol*, Linalool*, Geraniol*, Benzyl Benzoate*, Farnesol*, Citral*, Eugenol*, Benzyl Salicylate*, Lysolecithin, Rubus Idaeus (Raspberry) Seed Oil, Honey/Mel, Butyrospermum Parkii (Shea Butter), Equisetum Arvense Extract, Kalanchoe Daigremontiana Extract, Malpighia Punicifolia (Acerola) Fruit Extract, Chondrus Crispus (Carrageenan) Extract, Glyceryl Stearate, Sodium Stearoyl Lactylate, Stearic Acid

    Je compte 26 ingrédients:
    - sans détailler parfum qui doit être composé de plusieurs huiles essentielles
    - sans compter bien entendu les composés des HE à déclaration obligatoire qui en font partie.

    On ne devrait pas être loin des 37 ingrédients d’Irène.
    Sans vouloir la défendre, c’est un exercice que je fais très fréquemment, compter les ingrédients des crèmes bio, DBIH et tout et tout…

    Et ça chiffre vite dès que l’on est dans de l’anti-rides ou du spécifique.

    Commentaire par michele — 30 mars 2010 à 15 h 15 min

  26. Je viens de piquer un fou rire dans ma salle de bains et je trouverai dommage de ne pas vous faire partager ce
    moment !
    En me démaquillant je pensais a une formule inspirée d’un démaquillant avec du melt and pour (source Lolitarose) puis je me suis souvenu de celui que vient de poster Venezia avec les 18.huiles essentielles. A ce moment la de mes réflexions, alors que j’en étais au brossage des dents, je suis partie d’un éclat de rire !
    37 ingrédients (je n’avais pas fait le total … ) c’est déjà beaucoup mais imaginez que la fantaisie me soit venue d’ajouter un petit cocktail de – soyons modeste – 15 HE …
    Vous comprenez maintenant que le moment si sérieux de l’indispensable hygiène dentaire fut interrompu si gaiement !

    Commentaire par Irene — 31 mars 2010 à 0 h 10 min

  27. Michèle, tu n’as pas à “défendre” Irène car ce n’est pas une “attaque” de ma part, juste une réflexion, un questionnement… je sais, c’est une façon de parler… lol

    Je suis toujours déconcertée par la longue liste des ingrédients de certaines crèmes du commerce, mais je remarque que, bien souvent: la multiplicité des ingrédients concerne essentiellement le support et beaucoup moins les produits actifs, en plus, ils énumèrent les molécules des HE.

    Irène, puisque tu te paies ma tête, je n’exprimerai plus rien concernant tes produits….. na….

    Commentaire par Catherine — 31 mars 2010 à 3 h 46 min

  28. Coucou Catherine.

    Ne pense pas que je n’ai pas tenu compte de ton commentaire simplement j’étais peu libre ces deux derniers jours.

    Alors, dans ce que j’appelle actifs, je compte six ingrédients dont les très connus NFF complex, allantoïne et biosaccharide gum (le maintenant bien connu Fucogel) et trois moins cités mais déjà postés dans des recettes ici : matrix peptide (Michèle a mis ici une recette avec cet actif), la niacinamide

    http://leflacon.free.fr/ingredient.php?fiche=53

    et l’anti oxydant T5 (extrait glycériné de plusieurs plantes).

    Je ne détaille pas les HE car je les compte pour un actif car, comme en parfum, il y a le symbole fond/coeur/tête mais que je considère sur un autre plan et le côté parfum qui est personnel.
    Tu me diras que ma façon de compter est peut être spéciale mais c’est la mienne.

    En revanche, j’aime panacher les hydrolats, les huiles et cela fait nombre, effectivement. Cela peut également donner des idées et c’est souvent mon but.

    C’est une petite explication et, finalement, c’est une bonne chose que l’articulation de la recette en phase huileuse et aqueuse. Et, dans ce
    produit également je suis surprise du fait que la phase huileuse qui ressort comme importante ne se manifeste pas à l’utilisation.

    Commentaire par Irene — 31 mars 2010 à 10 h 46 min

  29. et tu oublies le Regulat, ma chère Irène, qui va nous booster tout ça avec sa puissance quasi démoniaque!

    Commentaire par venezia — 31 mars 2010 à 10 h 54 min

  30. Ah oui, le Régulat Venezia, je le trouve formidable.

    Tiens, un petit aparté qui va te faire plaisir : pour une personne qui a des problèmes de muqueuses, un naturopathe vient de donner une crème naturelle (elle doit être conservée au réfrigérateur) à base
    de Quinton.

    Commentaire par Irene — 31 mars 2010 à 12 h 22 min

  31. Irène,

    est-ce une creme toute faite? car j’ai découvert qu’il y avait désormais une gamme cosmétique au quinton.

    Commentaire par venezia — 1 avril 2010 à 17 h 51 min

  32. Oui, Venezia.
    Tu as certainement remarqué que je mettais des ampoules Biocean dans mes crèmes. Je te mets le lien :

    http://www.oceau.fr/leplasmamarin.html

    Et la crème dont je te parle est la “relax cream” de chez Oceau Marine :

    http://www.gaianatura.kingeshop.com/Marine-relax-cream-cbkaaaeVa.asp

    Bizarre, car j’ai vu une autre crème appelée également “relax cream” mais le format n’est pas le même, ni le packaging. C’est ici :

    http://www.oceau.fr/relax-isotonic.html

    Si tu désires l’INCI, je te le copie.

    Commentaire par Irene — 1 avril 2010 à 19 h 09 min

  33. J’utilise des ampoules de quinton isotonique, tu crois que c’est la même chose que tes ampoules biocean?

    Commentaire par venezia — 1 avril 2010 à 20 h 00 min

  34. Oui, je crois. Si tu vas à cette adresse :

    http://www.naturalhealthcenterok.com/mm5/merchant.mvc?Screen=PROD&Store_Code=nhc&Product_Code=HAM100&Category_Code=QH

    tu cliques sur Biocean brochure et tu ouvres de pdf,
    l’adresse est “Quinton America”.

    Commentaire par Irene — 1 avril 2010 à 20 h 16 min

  35. Les filles!
    Le Quinton, c’est de l’eau de mer! non!

    Commentaire par mlk — 1 avril 2010 à 20 h 25 min

  36. Ma parigote, sur ce lien :

    http://www.quinton.ch/prelevement.htm

    tu sauras tout !

    Commentaire par Irene — 1 avril 2010 à 20 h 52 min

  37. Très clair ce dernier lien. Et on en trouve encore à acheter du Plasma de Quinton ? je vais aller voir à la pharmacie, je trouve ce produit intéressant.

    Commentaire par Catherine — 2 avril 2010 à 3 h 35 min

  38. Oui Catherine, il n’y a aucun problème pour acheter des ampoules avec du plasma de Quinton.

    Commentaire par Irene — 2 avril 2010 à 20 h 50 min

  39. Merci Irène.

    Commentaire par Catherine — 3 avril 2010 à 3 h 45 min

  40. Avec un tel nom de crème, je me suis demandé si c’était réellement toi qui l’avait posté, mais dès que j’ai vu la proportion de phase huileuse, il n’a plus fait aucun doute ^_^

    Je ne connais pas le CB, comment le trouves-tu par rapport à l’olive protection d’AZ pour les émulsions eau/huile ?

    En tout cas, c’est encore du grand art, comme toujours !

    Bisous douce fée !

    Commentaire par Yulaan — 5 avril 2010 à 13 h 31 min

  41. Alors, je reviens sur ce produit que j’ai utilisé de différentes façons : à mon avis, la meilleure, la plus efficace et je dirais même spectaculaire, c’est un peu Lolitarose qui avait deviné : j’en applique généreusement sur le visage, je laisse le temps que je peux, dans la tranquillité (?) si possible et ensuite deux cas de figure : je passe un peu d’un hydrolat de mon choix et je fais un léger massage, Ou j’agis comme avec un masque en faisant “rouler” légèrement le produit sur ma peau.
    Je préfère la première solution.

    Effet repulpant garanti. La peau est vraiment comme reposée après.

    Commentaire par Irène — 9 juillet 2010 à 12 h 48 min

  42. Je l’ai relue attentivement et outre la qualité de la phase aqueuse, je suis certaine que l’émulsifiant CB qui est un émulsifiant eau dans l’huile est important.

    Les émulsions eau dans l’huile sont les plus protectrices mais on a du mal à utiliser les émulsifiants E/H car ils sont difficiles à maitriser (voir nos essais avec le P3R).

    Le CB permet d’incorporer des phases grasses, des phases aqueuses en proportions variables et réalisent la prouesse de pénétrer facilement et légèrement.

    Pour répondre à Yulaan, le CB donne bien plus de légèreté et est bien plus facile à utiliser mais c’est un PEG contrairement à l’olive protection et au P3R qui sont naturels.
    Ceci explique cela…

    Merci de nous remémorer cette crème. J’aurais pu la mettre dans le message sur les vitamines car elle contient de la B3.

    Commentaire par michele — 9 juillet 2010 à 14 h 17 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

1,022 Propulsé par WordPress.