Akimiti

Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.

L’adresse web pour faire un rétrolien sur cet article est : http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/5949/trackback

  1. Irène, passionnant l’article du blog de NezHerbes sur l’enfleurage !

    Je vois que tu n’as pas résisté à l’envie de tester une des méthodes d’enfleurage et tu as choisi celle à chaud. Bravo !

    Commentaire par Colchique — 18 août 2011 à 18 h 55 min

  2. Oui, Colchique, c’est passionnant. Je suis certaine que tu vas en faire …

    Commentaire par Irène — 18 août 2011 à 19 h 12 min

  3. Suite à l’article de Michèle,j’avais commandé de l’huile d’olive désodorisée et je me suis lancée aussi hier soir. Premier bain-marie, je suis déjà très agréablement surprise par le parfum déjà présent. Affaire à suivre

    Irène,j’ai hâte de voir les savons que tu vas nous concocter. Superbe idée le gingembre!
    Bises

    Commentaire par lys blanc — 18 août 2011 à 19 h 18 min

  4. Lys blanc, cela te repose un peu de passer me voir ? Tu pourras en faire des choses l’année prochaine …

    Alors, là, je crois qu’il y a un malentendu : ce qui compte c’est de faire passer les molécules odorantes dans l’alcool. Si la matière grasse restante est odorante, tant mieux mais ce n’est pas le but de l’opération.

    Michèle – la savante et inventive Michèle – a fait une huile et seulement une huile parfumée aux pétales de roses. Quand je dis seulement, c’est juste pour indiquer qu’il ne s’agit pas du même processus.

    Voilà, je suis à ta disposition mais prends le temps de lire l’article de NezHerbes dont je donne le lien au début de l’article.
    Bises

    Commentaire par Irène — 18 août 2011 à 19 h 42 min

  5. Merci pour ce lien Irène, c’est justement ce que je cherchais!

    Commentaire par Lippia — 18 août 2011 à 19 h 43 min

  6. Voilà, Lippia, c’est très bien le partage !

    Commentaire par Irène — 18 août 2011 à 19 h 45 min

  7. Ne t’inquiète pas,je n’en suis qu’au début du processus,je n’ai pas fini ;-)

    Commentaire par lys blanc — 18 août 2011 à 19 h 57 min

  8. excellent ! J’avais lu cette technique dans un formulaire ancien (à l’époque ils le faisaient sur du saindoux) et j’avais bien envie de tester avec les roses si odorantes de mes parents. Je n’étais malheureusement pas au bon endroit à la bonne période mais ton expérience réussi me donne envie d’essayer l’année prochaine !

    Commentaire par mari-morgane — 18 août 2011 à 20 h 40 min

  9. Merci pour la pub Irène ! ;-)

    Je crois que j’ai battu mon record de fréquentation ce-jour alors qu’en ce moment avec les vacances c’était plutôt calme.

    En bon enfleurage à toutes ! (et à tous, si jamais…)

    Commentaire par NezHerbes — 18 août 2011 à 22 h 22 min

  10. Difficile de parler à la place de Mlk en vacances, mais il me semble qu’elle pratique à l’inverse: lavage des plantes rapides à l’alcool puis immersion dans le palme, macération et filtrage. Elle viendra confirmer ou infirmer.
    Je mets toujours du gingembre frais quand je prépare des brumes de maison (à l’alcool) car je le trouve bon compagnon pour parfumer. Idem, quand je fais des macérats huileux d’épices.
    Il faudra que je combine les deux extractions, enrespectant lce nouvel ordre: huile puis alcool . Merci pour cet essai concluent

    Commentaire par venezia — 19 août 2011 à 7 h 25 min

  11. Tu as toujours des idées aussi originales.
    Je t’embrasse

    Commentaire par Pat — 19 août 2011 à 21 h 46 min

  12. Quelle merveilleuse idée !
    Pour ma part, j’avais pris de l’huile de coco désodorisée pour mes fleurs de seringat.
    Je ne connaissais pas la technique avec l’alcool.
    Bises

    Commentaire par elekhtre — 19 août 2011 à 23 h 21 min

  13. Vas t’il vouloir de mon com aujourd’hui ????
    Je ne connaissais absolument pas cette methode merci pour ce partage…..bises Irène et très bon week end

    Commentaire par Flocréa — 20 août 2011 à 10 h 12 min

  14. Mari morgane, tu n’es pas obligée de faire ceci avec des fleurs … Moi, je vais maintenant essayer la vanille, les résines et que sais-je encore !

    Commentaire par Irène — 20 août 2011 à 15 h 29 min

  15. NezHerbes, ce n’est pas de la pub … c’est le partage tel que je le conçois et heureusement que je ne suis pas la seule ! Il était tout à fait normal que j’attire l’attention des “akimitiens/nes” sur votre article fort intéressant et vous allez voir qu’avec l’imagination de toutes, les réalisations vont fleurir !
    Merci à vous.

    Commentaire par Irène — 20 août 2011 à 15 h 32 min

  16. Venezia, je pense que tu as tout à fait raison quant à la façon de procéder de Mlk, ma parigote, loin de Paname en ce moment !

    Ce gingembre est très bon garçon !

    Commentaire par Irène — 20 août 2011 à 15 h 34 min

  17. Merci Pat, je t’embrasse.

    Commentaire par Irène — 20 août 2011 à 15 h 35 min

  18. Bonjour Elekhtre !
    Je pense que nous allons nous lancer dans de nombreuses tentatives !
    Bises

    Commentaire par Irène — 20 août 2011 à 15 h 36 min

  19. Flocrea, je suis désolée des problèmes rencontrés par toi et certaines autres également.
    C’est parfois décourageant ! Merci de ta persévérance et bon week end à toi. Bises

    Commentaire par Irène — 20 août 2011 à 15 h 38 min

  20. Je ne connaissais pas du tout. Je découvre ! Merci Irène

    Commentaire par cannella — 23 août 2011 à 0 h 54 min

  21. Bonjour Irène,

    En disant “Pub” (qui est un gros mot pour moi aussi… :D) je plaisantais.
    Ca me fait plaisir que par votre intermédiaire nombre de passionnées du genre à mettre en pratique aient pu découvrir cette technique. Et effectivement il y a du monde qui passe par chez vous !

    Content aussi que vous soyez satisfaite de votre enfleurage de gingembre, une bonne idée qui doit bien fonctionner en effet.

    Commentaire par NezHerbes — 23 août 2011 à 9 h 35 min

  22. Bonjour Cannella. toi, tu peux t’y mettre avec toutes les fleurs odorantes qui t’entourent !

    Commentaire par Irène — 23 août 2011 à 9 h 56 min

  23. Bonjour NezHerbes ! Je suis heureuse que votre article ait reçu de belles visites.
    Merci de nous avoir offert ces explications aussi détaillées. Belle journée !

    Commentaire par Irène — 23 août 2011 à 9 h 58 min

  24. Premier passage par ta maison mon amie et oui, je confirme avoir pratiqué un assemblage alcool + huile au nez. Je pratique d’abord une macération alccolique, puis je filtre et récupère le résidu de plantes encore mouillées d’alcool et ajoute de l’huile et chauffe et rajoute encore des plantes. Je pense que tu as eu certaines de ces prépas, mais et cette méthode partagée que tu nous offres me ravit et me conforte dans mes essais empiriques qui changent si souvent selon mon feeling que je m’y perd moi même ! Je vous remercie toi l’inspirée et Nez herbes de bien cadrer ces merveilleuses possibilités de tirer au mieux le jus et le parfum des plantes.
    Bises très douces ma amie.
    Ah! oui donner ton si porteur de bonheur de prénom à une tornade est de très mauvais goût

    Commentaire par mlk — 28 août 2011 à 9 h 17 min

  25. Re Nerys Purchon dont j’aime bien le livre la bible de l’aroma, préconise de d’abord mettre à macérer dans le vinaigre, puis l’huile ou le gras sans plus d’explications et c’est cette façon qui m’était revenue en mémoire pour mes essais et donc j’ai tenté et essayé, sachant que l’alcool de toutes les façons s’évapore.
    Encore des bises 

    Commentaire par mlk — 28 août 2011 à 9 h 24 min

  26. Encore moi. Bon je vais relire à tête reposée tant chez toi que chez Nez herbes , J’y vois encore une autre possibilité : partir d’une macération à froid habituelle tant sur huile ou beurre solide et tant sur alcool parfumé et faire cette méthode, ainsi le produit obtenu est encore plus “enfleuré”.
    Dans cette méthode que fais tu de l’alcool qui surnage? il me semble que lui aussi devrait pouvoir resservir, non?
    Tu vois, ce post me parle beaucoup, j’aime vraiment

    Commentaire par mlk — 28 août 2011 à 11 h 16 min

  27. Ma parigote, je reviens papoter de ce sujet, avec toi demain. En attendant, sache que dans cette affaire, c’est l’alcool qui est odorant … On en reparle. De grosses bises et courage pour la reprise.

    Commentaire par Irène — 28 août 2011 à 20 h 35 min

  28. Bonjour ma parigote revenue !

    Alors, il faut se mettre bien d’accord : nous cherchons à faire passer le parfum dans l’alcool, bref, faire des “absolus” de cette façon.
    Si la partie beurre ou huile solide est parfumée, tant mieux, c’est un plus. Et elle l’est dans le cas du gingembre.
    Tandis que toi, tu cherches plus spécifiquement à parfumer ta partie grasse.
    Viens me reparler de tout ceci mon amie. Bises

    Commentaire par Irène — 29 août 2011 à 11 h 10 min

  29. Merci pour cette idée ,je ne connaissais pas cette méthode ,

    Commentaire par Médina — 24 octobre 2011 à 11 h 28 min

  30. Bienvenue Médina et je suis heureuse que cette méthode t’intéresse. Je suis en train de faire un essai avec des fèves de cacao …

    Commentaire par Irene — 24 octobre 2011 à 13 h 52 min

Laisser un commentaire

Les paragraphes et retours à la ligne sont automatiques. Les adresses de messagerie ne sont pas affichées. HTML autorisé : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Captcha:

Fermer cette fenêtre.

0,920 Propulsé par WordPress.